Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

Le marché japonais renonce à vérifier une preuve d'âge

Le marché japonais renonce à vérifier une preuve d'âge


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Aeon dit qu'il ne demandera plus à tous les clients de confirmer qu'ils sont adultes

Les clients plus âgés étaient tellement gênés d'être interrogés sur leur âge que certains magasins ont décidé de ne plus le faire.

C'est un adulte rare qui est contrarié d'être confondu avec une personne beaucoup plus jeune, mais apparemment, suffisamment de personnes au Japon ont été offensées en se faisant demander de confirmer qu'elles ont plus de 20 ans qu'une grande chaîne de supermarchés a décidé d'alléger la vérification des preuves. de l'âge.

Selon Rocket News 24, Aeon Group a déclaré qu'il ne demanderait plus automatiquement aux clients s'ils ont plus de 20 ans lorsqu'ils achètent de l'alcool ou des cigarettes. 20 ans est l'âge légal pour acheter de l'alcool et des cigarettes au Japon, et Rocket News 24 rapporte que les clients n'auraient de toute façon pas été interrogés par les caissiers, car le système de preuve d'âge est automatisé.

Dans le système actuel, le client fait face à un écran tactile au point de vente. Lorsque le caissier appelle la marchandise, si un article est signalé comme nécessitant une preuve d'âge, l'écran demande aux clients s'ils ont plus de 20 ans. Le caissier ne demande pas si la personne a plus de 20 ans et dit simplement : « S'il vous plaît, touchez le panneau. »

En fait, la seule réponse possible à l'écran est « oui ». On suppose simplement, peut-être à juste titre, que personne ayant l'intention d'acheter de l'alcool ou des cigarettes ne choisira jamais « non », donc le choix est omis. Mais même ce système simple était trop pour certains clients plus âgés, qui se sont plaints que le panel leur ait demandé de confirmer qu'ils avaient plus de 20 ans alors qu'ils étaient manifestement plus âgés que cela. Ainsi, dans le nouveau système, le panel restera silencieux sur la question de l'âge d'un client, à moins que le caissier ne décide spécifiquement de le faire apparaître.

Quelques opposants isolés ont suggéré que cette nouvelle politique pourrait faciliter la consommation d'alcool chez les mineurs. Mais étant donné que le Japon dispose déjà de distributeurs automatiques de bière qui sont facilement visités par les jeunes, l'assouplissement du système de preuve d'âge dans les magasins de proximité semble peu susceptible d'avoir beaucoup d'effets néfastes.


Van Gogh Vodka a commencé en 1997 sous le nom de Luctor International avec un seul gin appelé Leyden, et en deux ans, il a été remplacé par Van Gogh Gin. Ce gin est basé sur une recette trouvée à la distillerie Schiedam et est doux comme la plupart des nouvelles générations de gins, mais a clairement ces styles classiques trouvés dans les gins hollandais secs. Ce n'est qu'en 2000 que Van Gogh a sorti une vodka et, finalement, des vodkas aromatisées. En 2008, la société a changé son nom pour Van Gogh Imports.

Van Gogh Vodka propose plus de vodkas classées 4 et 5 étoiles que toute autre entreprise et se considère comme le leader du mouvement de la vodka aromatisée. Leur innovation et leur dévouement à la qualité n'ont jamais cessé et, bien que la vodka claire soit un aliment de base pour beaucoup, 80% de l'activité est constituée d'arômes.

Aujourd'hui, Van Gogh est vendu dans 37 pays, les États-Unis étant le marché le plus populaire. Une saveur qui est chaude dans une partie du monde peut perdre une autre ailleurs. Norman Bonchick dit que cette comparaison peut même être trouvée partout aux États-Unis. En ce qui concerne le barman professionnel, Bonchick dit que le plus populaire "dépend de la région des États-Unis. L'Est est un marché de saveurs plus important que le Centre et certainement plus que l'Ouest", et explique que sur la côte ouest, les barmans sont plus enclins à faire leurs propres infusions.

Le marché intérieur est une autre histoire. Une partie de la philosophie de Van Gogh derrière les vodkas aromatisées est d'aider le novice à impressionner ses invités avec peu d'effort. Bonchick explique : "Prenez une vodka colorée et aromatisée, secouez-la, versez-la, et vous avez l'air d'un génie, d'un mixologue."


La montée des excellentes concoctions Zero-Proof : 5 des meilleures boissons sans alcool à préparer maintenant

Cocktails sans alcool, de gauche à droite : Rarement dans le DayLight, Matcha Mint Spritz, Shrub et Hell in a . [+] Panier à main.

Parfois, je n'ai tout simplement pas envie de boire. Là, je l'ai dit.

Je consomme des spiritueux fins et de la nourriture pour gagner ma vie. Cela signifie que je vais souvent à des dégustations, parfois plusieurs par jour. Je visite des distilleries. Je vérifie les bars. J'évalue les connaissances, le service, la chaleur et l'hospitalité du personnel du bar. Je voyage dans des « villes à boire » et entreprends des pèlerinages vers des points d'eau légendaires. Je suis membre titulaire de la carte de la Scotch Malt Whisky Society. Je crois qu'il faut être un habitué du bar, connaître le nom du barman et bien donner un pourboire. Je collectionne les bouteilles difficiles à trouver. La majeure partie de mon revenu disponible est consacrée au whisky et au vin, à tel point que notre minuscule appartement new-yorkais ressemble maintenant à un magasin d'alcools-bibliothèque.

Et j'aime absolument tout ça.

Mais il y a des jours, voire des semaines, où je refuser boire. L'alcool est amusant, délicieux et rend la vie digne d'être vécue. Tout comme la bonne nourriture. Mais jamais en excès. Pensez-y : pouvez-vous réellement goûter à quel point Brora 35 est génial lorsque vous êtes plâtré ou lorsque votre palais est complètement fatigué ? Non tu ne peux pas. De plus, la dernière chose que quelqu'un a besoin d'entendre d'un médecin est : « Votre foie est endommagé et vous devez arrêter. »

Le tonique au café orange sans alcool de Julia Momose a été développé pour Starbucks Reserve Roastery's. [+] bar—et cela rappelle un spritz Aperol, mais meilleur et plus équilibré.

Donc, si vous aimez boire et appréciez prendre un verre (ou trois), il n'y a qu'une seule façon de vous assurer de le faire pour le reste de votre vie : écoutez votre corps et faites une pause quand vous en avez besoin. S'imprégner pour profiter, pas pour se saouler. Vous vous sentez léthargique et la mentalité lente? Détox. Vous souffrez de ballonnements alcoolisés ? Détox. Vous essayez de vous mettre en forme ? Détox. Vous préparez une réunion ou une présentation importante? Détox. Attendant? Détox—pendant neuf mois.

Quelle que soit la raison, il n'y a aucun mal à sauter plusieurs happy hours. Oubliez le FOMO et n'écoutez pas les soi-disant amis vous exhorter à boire quand vous n'êtes pas d'accord. Vous pouvez toujours vous désintoxiquer lorsque vous êtes prêt : le monde merveilleux de l'alcool ne disparaîtra pas simplement parce que vous vous êtes abstenu pendant quelques jours ou semaines.

Cela m'agace donc lorsque je vais dans un bar qui n'offre pas d'alternatives à l'épreuve du zéro autres que l'eau ou le soda. J'adore être dans un bar, c'est l'ambiance, les gens, l'énergie. Je ne ressens tout simplement pas le besoin de boire tout le temps. Je veux dire, je vais parfaitement bien boire de l'eau quand je m'abstiens – en fait, je la préfère. Mais quel New-Yorkais est d'accord pour ne pas avoir d'options ?

Julia Momose, la créatrice de cocktails de génie derrière Oriole étoilé au Michelin et partenaire de Kumiko. [+] (le bar de style omakase de huit places avec une salle à manger d'inspiration japonaise dans le West Loop de Chicago) est un ardent défenseur des boissons sans spiritueux.

C'est pourquoi il est rafraîchissant d'avoir quelqu'un comme Julia Momose - le génie du cocktail primé derrière Kumiko, un bar de style omakase de huit places avec une salle à manger d'inspiration japonaise dans la boucle ouest de Chicago - d'être un fervent défenseur des non-alcooliques boissons. Elle y croit tellement qu'elle a même écrit un manifeste et désapprouve le terme "mocktail", qui est techniquement péjoratif. Au lieu de cela, elle préfère le mot "sans esprit". Sans le trait d'union, remarquez.

« Je suis la fille unique d'un couple de missionnaires, qui a choisi de ne pas boire d'alcool. J'ai grandi dans un pays où l'alcool est très répandu et où les gens boivent très ouvertement, mais mes parents ne l'ont jamais fait et n'en ont jamais vraiment parlé. J'ai juste grandi en sachant que c'était tabou dans notre foyer », a expliqué Momose. « Passer de l'extrême de grandir dans une maison sèche à être la personne qui verse et vend de l'alcool m'a donné le désir de créer des boissons que les personnes qui ne voulaient pas boire d'alcool pourraient également en profiter. Dans tous les endroits où j'ai travaillé depuis que j'ai déménagé en Amérique, j'ai développé des esprits libres dans l'espoir qu'un jour mes parents pourraient visiter et vivre pleinement l'expérience. Jusque-là, je suis déterminé à faire la petite différence que je peux, dans la vie de ceux qui ont choisi de ne pas boire d'alcool et qui ont choisi de venir dans mon bar. J'espère qu'ils se sentiront heureux, sophistiqués et surtout spéciaux.

La fondatrice de Listen Bar, Lorelei Bandrovschi, a commencé avec les pop-ups. Maintenant, elle fait du crowdsourcing pour ouvrir un fichier . [+] bar permanent sans alcool à Brooklyn.

Photo : Sasha Charoensub @sashabphoto

Il y a aussi Lorelei Bandrovschi, la fondatrice de Listen Bar sans alcool, un établissement new-yorkais qui a commencé comme un pop-up et qui fait maintenant du crowdsourcing pour financer son premier emplacement permanent. (Il a déjà dépassé son objectif de 25 000 $ et a maintenant atteint son objectif ambitieux de 40 000 $, que la barre est très proche d'atteindre.) Une partie de l'appel est son caractère inclusif et sans jugement. Sa mission stipule : « Nous pensons à des choses que les autres bars ne pensent pas, comme travailler avec un expert en nutrition pour nous assurer que, quels que soient votre régime alimentaire et vos goûts, il y a quelque chose pour vous dans notre menu. »

Il vise également à accueillir toutes les personnes: « Nous ne buvons pas, plutôt que sobres, car nous ne jugeons vraiment pas ce que vous faites en dehors de nos portes. Nous sommes un bar pour tout le monde, tous ceux qui sont prêts (ou du moins intrigués) à sortir sans boire. Vous pouvez être sobre ou avoir la gueule de bois, et nous vous aimerons tout autant.

Les cocktails à l'épreuve du zéro n'ont pas besoin d'être ennuyeux. Ils peuvent être aussi complexes et sophistiqués que leur . [+] cousins ​​à base d'alcool.

Une partie du plan de Bandrovschi était de recruter un coach en santé et bien-être et un nutritionniste pour rejoindre l'équipe. Les meilleurs barmans sont également impliqués, notamment Aaron Polsky de Harvard & Stone à Los Angeles, Pamela Wiznitzer de Henry at Life Hotel à New York, l'ambassadeur de la marque Thomas Henry Chockie Tom, et bien sûr, Julia Momose.

"J'ai été présenté à Lorelei par e-mail par un ami d'un ami. Elle et moi avons discuté au téléphone de son prochain bar pop-up sans spiritueux », a déclaré Momose. «J'étais ravi de parler avec quelqu'un de si passionné par le partage de bonnes boissons amusantes et délicieuses dans un cadre où l'alcool n'est pas nécessaire. Elle m'a demandé de partager une recette pour une boisson amère de style apéritif, qui s'est avérée être quelque chose que j'avais développé à l'époque et j'étais heureux d'être impliqué !

La boisson Dollar Slice de Listen Bar est faite avec Seedlip Spice, Tabasco Sriracha, une jante "pizza salt", . [+] et des gouttes de teinture CBD Plant People si vous le souhaitez.

Au-delà de tout cela, de nos jours, de plus en plus de gens commencent à privilégier le bien-être et la santé mentale plutôt que le buzz éphémère que procure l'alcool. Cela ne signifie pas nécessairement l'abstinence, mais c'est vraiment plus une question d'équilibre et de modération. Il s'agit également de respecter les décisions de vie que les individus choisissent de prendre. Après tout, les bars sont censés être accueillants, chaleureux et conviviaux.

« Je crois que les barmen et les propriétaires de bar sont dans une position unique pour apporter des changements dans leurs communautés. L'inclusivité peut être démontrée de plusieurs manières pour faire d'un bar un espace sûr pour les personnes de toutes origines, croyances et identités », explique Momose. « En tant qu'êtres humains, nous avons chacun des moments où nous voulons sortir, que ce soit pour goûter quelque chose de délicieux, rencontrer des gens ou simplement pour avoir un endroit sûr hors de la maison. Pourquoi les bars ne devraient-ils être réservés qu'à ceux qui consomment de l'alcool ? Qui a dit qu'il fallait boire de l'alcool pour être dans un bar ? Je crois qu'offrir une sélection réfléchie de spiritueux dans un bar ou un restaurant est comme un petit phare de lumière, que c'est un endroit où vous ne serez pas jugé pour votre abstention. »

Les boissons sans alcool et à faible teneur en alcool gagnent du terrain en Amérique depuis quelques années maintenant.

CINQ COCKTAILS SANS ALCOOL FACILES À PRÉPARER

« Le cocktail est une glacière parfaitement rafraîchissante pour les mois les plus chauds, grâce à la combinaison vivifiante de jus de menthe, de citron vert et de canne à sucre, ainsi que du soda glacé. De l'été en ville à une plage ensoleillée, cette boisson est sûre d'aider à combattre la chaleur. -Shawn Chen, directeur des boissons

Ingrédients:

Méthode: Construire dans un verre Collins. écraser légèrement les quartiers de lime, sentir la menthe, ajouter le jus de lime, le jus de canne à sucre et garnir de soda club Fever-Tree. Garnir d'un bâton de canne à sucre et d'un brin de menthe.

« C'est un panaché, il combine donc les qualités lumineuses d'une aigre avec les qualités rafraîchissantes d'une bière plus légère. La mangue est un fruit d'été parfait, et le tajín ajoute une note épicée qui fait que cette boisson se marie bien avec les grillades lors d'un barbecue d'été. -Aaron Polsky, gérant du bar (recette de Joe Bernardo, barman)

Ingrédients:

2 c. confiture de mangue (Margie's ou autre marque)

Méthode: Mélanger les ingrédients dans un shaker, agiter et filtrer sur de la glace dans un verre Hurricane. Garnir de bière sans alcool (nous utilisons Old Milwaukee). Et garnir d'une tranche de mangue trempée dans du tajín (un piment séché et du sel de citron vert).

"Le Shrub est né de la conviction que ce type de boisson n'a pas besoin d'être moins complexe ou aussi satisfaisant qu'un cocktail à toute épreuve. Nous essayons toujours de créer des juxtapositions intéressantes de saveurs et de textures dans chaque boisson, en essayant toujours de jouer avec les attentes des clients en matière de saveur en fonction des noms et des ingrédients répertoriés de chacune, et d'essayer de faire quelque chose qui soit également visuellement attrayant. -Lauren Corriveau et Matthew Bélanger, collaborateurs du bar à Auburn Los Angeles

Ingrédients:

Garnir d'une meule de citron et d'un bonbon cuir de betterave

Méthode: Mélanger tous les ingrédients dans un shaker avec de la glace, agiter pendant 3-4 secondes (secouer doucement) et mettre sur de la glace dans un verre Collins, garnir de soda au gingembre et garnir.

« Le but de toute boisson, zéro preuve ou autre, est de mettre en valeur les ingrédients extraordinaires utilisés pour la fabriquer. De plus, un cocktail sans alcool devrait quand même vous faire réfléchir. En utilisant de la menthe fraîche associée au matcha biologique de Kilogram Tea et à l'arôme doux du soda club Fever-Tree, le Matcha Mint Spritz nous rappelle que les jours ensoleillés approchent à grands pas.—Jake Wagner, barista en chef d'équipe chez Intelligentsia Coffee, Logan Square

Ingrédients

2 cuillères à soupe. eau (chauffée à 180°F, puisque le matcha est plus délicat que les autres, utiliser de l'eau à cette température crée un concentré)

Méthode: Ajoutez une boule de glace dans le grand moule à shaker. Tamisez le matcha dans le petit shaker. Ajouter le sirop simple et l'eau chauffée à 180 °F. Fouetter pour combiner. Écrasez 3-4 feuilles de menthe dans votre main et déposez-les dans le moule. Versez le petit moule sur la glace dans le grand moule et secouez bien. Vider le contenu dans un 17 oz. un verre. Remplissez le reste du verre jusqu'au sommet avec de la glace. Garnir de soda club froid. Garnir d'une demi rondelle de citron sur le bord du verre, ou garnir de votre choix.

Pour préparer une demi-roue de citron: Lavez les citrons. Coupez le citron en deux, verticalement puis à nouveau horizontalement. Coupez trois demi-roues du centre vers les extrémités. Les roues doivent avoir une épaisseur d'environ ⅜ de pouce.

« Ce cocktail a été inspiré par son homonyme, mon grand-père Irv. Il était mon héros et est malheureusement décédé quelques semaines avant l'ouverture de notre premier café Fairgrounds, nous voulions donc lui rendre hommage en donnant son nom à l'une de nos boissons signature. -Michael Schultz, PDG de Fairgrounds Café et thé, Chicago

Ingrédients:

Méthode: Ajouter au shaker et garnir de glaçons. Remuer et agiter pendant 30 secondes. Passer dans un verre à whisky avec des glaçons. Garnir de zeste d'orange.


3. Pringles yakisoba

Voici un autre article culte de la gastronomie japonaise qui a récemment fait le tour des réseaux sociaux.

Ce sont des nouilles yakisoba instantanées, aromatisées à la crème sure et à l'oignon Pringles !

Ces nouilles sont très populaires au Japon depuis leur lancement récent au Japon, et j'ai finalement trouvé un endroit qui les expédiera à l'étranger :). Ils feraient un remplissage de bas sur le thème du Japon amusant.


Avant 1947, dans un exemple de jus matrimonii, épouser un citoyen japonais inscrivait le conjoint étranger dans le registre de famille dudit citoyen, ce qui en faisait également un citoyen (ou pour le conjoint japonais perdait son registre de famille, et par extension son nationalité japonaise). [1] Yakumo Koizumi, le tout premier sujet japonais naturalisé, a obtenu la citoyenneté japonaise de cette manière. [2]

Le Japon est un strict [3] jus sanguinis l'état par opposition à jus soli l'État, c'est-à-dire qu'il attribue la citoyenneté par le sang et non par le lieu de naissance. En pratique, cela peut être par filiation et non par filiation. [4] L'article 2 de la loi sur la nationalité prévoit trois situations dans lesquelles une personne peut devenir un ressortissant japonais à la naissance : [4]

  1. Lorsque l'un des parents est un ressortissant japonais au moment de la naissance. S'il est né à l'étranger et que l'enfant a une nationalité étrangère à la naissance, l'enfant doit être enregistré dans les trois mois suivant sa naissance, sinon il devra vivre au Japon avant l'âge de 20 ans et en informer le ministère de la Justice.
  2. Lorsque l'un des parents [5] décède avant la naissance et est ressortissant japonais au moment du décès (limité aux pères jusqu'en 1985)
  3. Lorsque la personne est née sur le sol japonais et que les deux parents sont inconnus ou apatrides

Un système d'acquisition de la nationalité par la naissance après la naissance est également disponible. Si un père japonais célibataire et une mère non japonaise ont un enfant, que les parents se marient plus tard et que le père japonais reconnaît la paternité, l'enfant peut acquérir la nationalité japonaise, tant que l'enfant n'a pas atteint l'âge de 20 ans. Loi sur la nationalité japonaise en vigueur à partir de 1985 est que si les parents ne sont pas mariés au moment de la naissance et que le père n'a pas reconnu la paternité alors que l'enfant était encore dans l'utérus, l'enfant n'acquiert pas la nationalité japonaise. [6] [7] Cependant, la Cour suprême du Japon a statué en 2008 que refuser la nationalité aux enfants nés hors mariage de mères étrangères est inconstitutionnel. [7]

Suite à cela, le Parti libéral-démocrate conservateur et d'autres, affirmant la possibilité d'une fausse reconnaissance de paternité, ont suggéré des tests ADN obligatoires. Cela a été rejeté par le Parti démocrate, et à la place un projet de loi a été adopté en 2009 permettant de demander des photographies du père et de l'enfant et des tests scientifiques comme preuve en cas de doute.

La naturalisation au Japon exige que le demandeur renonce à sa (ses) citoyenneté(s) actuelle(s) avant ou peu de temps après, selon la nationalité, la naturalisation a lieu si la perte de la nationalité ne se produit pas automatiquement. Bien qu'il existe des règles en place, le gouvernement japonais n'impose pas strictement de règles pour le processus de naturalisation, car le processus exact pour chaque nationalité spécifique dépend des relations internationales du Japon et des accords avec le pays donné. Les exigences de base en matière de naturalisation diffèrent également d'une personne à l'autre, quelle que soit sa nationalité et selon le statut actuel du demandeur au Japon. Contrairement à la plupart des autres pays, le demandeur n'a pas besoin d'avoir été un résident permanent pour pouvoir demander la naturalisation japonaise. [8]

Les critères énoncés pour la naturalisation sont énoncés à l'article 5 de la loi sur la nationalité : [9]

  1. Résidence continue au Japon pendant 5 ans
  2. Au moins 20 ans et par ailleurs légalement compétent
  3. Antécédents de bonne conduite en général, et aucun antécédent de comportement séditieux
  4. Un capital ou des compétences suffisants, personnellement ou au sein de la famille, pour subvenir à ses besoins au Japon
  5. Apatride ou prêt à renoncer à la nationalité étrangère et à prêter allégeance au Japon

Le ministre de la Justice peut renoncer aux conditions d'âge et de résidence si le demandeur a une relation particulière avec le Japon (par exemple, un parent japonais).

La loi sur la nationalité prévoit également que la Diète du Japon peut conférer la nationalité japonaise par résolution spéciale à une personne qui a rendu des services extraordinaires au Japon. Cependant, cette disposition n'a jamais été invoquée.

Ceux qui se naturalisent doivent choisir un nom légal, comme les autres japonais, composé de tout ou partie d'un mélange de hiragana, katakana et kanji approuvés (par exemple, Adrian Havill est devenu Eido Inoue, 井上エイド). Parfois, les candidats recevaient des conseils sur les noms japonais, mais le choix d'un nom à consonance japonaise n'a jamais été une exigence. Il existe des exemples à travers l'histoire de Japonais naturalisés choisissant des noms légaux qui n'apparaissaient pas ethniquement japonais. Cependant, en 1983, le ministère de la Justice a révisé ses manuels, guides d'application et exemples pour indiquer clairement que l'utilisation de noms d'origine non japonaise peut être acceptable. Ils doivent également choisir un domicile enregistré.

La demande doit être faite en personne au bureau du ministère de la Justice responsable de la ville où vit le demandeur. Un livret sera remis au demandeur lors de la première visite qui explique tous les documents nécessaires et les processus expliqués en japonais.

Le processus de naturalisation comporte trois étapes.

  • Première étape : demande initiale en personne et collecte des documents nécessaires en préparant et en remplissant tous les formulaires nécessaires en japonais avec une écriture manuscrite et en soumettant tous les documents préparés au ministère de la Justice en personne. Un numéro de demande est fourni au demandeur pour toute correspondance future avec le dossier.
  • Deuxième étape : Le ministère de la Justice vérifie les documents soumis. Des entretiens oraux et écrits sont programmés un mois ou deux après la remise des documents.
  • Troisième étape : Finalisation. Le ministère de la Justice envoie tous les documents à Tokyo et le demandeur est prié d'informer de tout changement d'adresse, de téléphone, de travail, d'état civil, etc. pendant l'examen de la demande.

Le livret remis au début du processus répertorie tous les documents dont le demandeur a besoin de son pays d'origine et de l'ambassade de son pays au Japon. Le candidat doit pouvoir parler et s'exprimer en japonais et être capable de répondre aux questions de l'entretien en japonais. L'intervieweur posera des questions sur le formulaire rempli par le demandeur et sur les raisons pour lesquelles le demandeur souhaite acquérir la nationalité japonaise. À la fin, il peut y avoir un test écrit au niveau de la deuxième année de l'école primaire.

Une fois les documents envoyés à Tokyo pour traitement au siège du ministère de la Justice, cela peut prendre de 8 à 10 mois (ou plus selon le demandeur) à compter de la première demande. Le candidat sera appelé par son intervieweur au sujet de la décision une fois que l'intervieweur aura obtenu les résultats de Tokyo.

La perte de la citoyenneté requiert l'approbation du ministre de la Justice.

Un ressortissant japonais est supposé avoir renoncé à sa nationalité lors de sa naturalisation dans un pays étranger, [8] [10] ou s'il acquiert autrement la nationalité étrangère de son propre choix. Cela n'est pas déclenché par l'acquisition d'une nationalité étrangère qui n'est pas le choix de l'individu, comme l'acquisition d'une nationalité étrangère à la naissance, ou l'acquisition automatique de la nationalité américaine en raison de l'adoption ou de la naturalisation d'un parent. [11]

En vertu des révisions apportées à la loi sur la nationalité en 1985, les articles 14 et 15 exigent que toute personne ayant plusieurs nationalités fasse une « déclaration de choix » entre 20 et 22 ans, dans laquelle elle choisit de renoncer soit à sa nationalité japonaise, soit à sa nationalité(s) étrangère(s). À défaut de le faire, le ministre de la Justice peut exiger à tout moment une déclaration de choix. Si la déclaration requise n'est pas faite dans un délai d'un mois, leur nationalité japonaise est automatiquement révoquée. Une renonciation à la citoyenneté étrangère faite devant des fonctionnaires japonais peut être considérée par un État étranger comme n'ayant aucun effet juridique, comme c'est le cas, par exemple, pour la citoyenneté américaine. [12]

Les ressortissants japonais qui détiennent plusieurs nationalités de naissance et qui ne souhaitent pas perdre leur nationalité japonaise sont tenus de déclarer leur désir de conserver la nationalité japonaise avant l'âge de 21 ans. Une partie de la satisfaction de cette exigence consiste à « faire un effort » pour renoncer d'autres nationalités une fois qu'ils ont déclaré leur intention de conserver la nationalité japonaise. Cela peut être difficile pour certains Japonais de nationalité étrangère, par exemple, les ressortissants iraniens ne peuvent pas renoncer à leur nationalité iranienne avant l'âge de 25 ans. [13]

Un ressortissant japonais ne perd pas sa nationalité dans les situations où la citoyenneté est acquise involontairement, comme lorsqu'un ressortissant japonais épouse un ressortissant iranien. Dans ce cas, ils acquièrent automatiquement la nationalité iranienne [13] et sont autorisés à avoir la double nationalité irano-japonaise, puisque l'acquisition de la nationalité iranienne était involontaire.

Bien que l'on ne sache pas si cela s'est déjà produit, la citoyenneté peut également être perdue si une personne devient fonctionnaire d'un gouvernement étranger, si son rôle est perçu comme contredisant ce que signifie être citoyen japonais.

En novembre 2008, Tarō Kōno, membre du Parti libéral-démocrate, a soumis une proposition visant à permettre aux descendants de couples mixtes dont l'un des parents est japonais d'avoir plus d'une nationalité. La proposition prévoit également que les étrangers soient autorisés à obtenir la nationalité japonaise sans perdre leur nationalité d'origine. [14]

La double nationalité du Japon et d'un autre pays est interdite dans certains cas en raison des dispositions relatives à la perte de la nationalité japonaise lorsqu'un ressortissant japonais se naturalise dans un autre pays (voir « Perte de la nationalité » ci-dessus), et l'obligation de renoncer à sa nationalité actuelle lors de la naturalisation en Japon (voir « Naturalisation » ci-dessus). Il existe encore certaines façons dont une personne peut avoir la double nationalité du Japon et d'un autre pays, notamment :

  • Ils avaient la double nationalité avant le 1er janvier 1985, date de la promulgation de la loi sur la nationalité
  • Ils acquièrent plusieurs nationalités à la naissance, par exemple en étant nés d'un parent citoyen non japonais et en acquérant la nationalité de ce parent en raison des lois de ce pays ou en étant nés dans un jus soli pays. Cependant, ils doivent choisir une citoyenneté/nationalité avant l'âge de 22 ans ou dans les deux ans si la deuxième citoyenneté est acquise après l'âge de 20 ans, ou ils peuvent perdre leur nationalité japonaise (voir "Perte de citoyenneté" ci-dessus), [15] bien que cela ne soit pas appliqué. [16]
  • La double nationalité japonaise et nord-coréenne peut être maintenue dans certains cas parce que le ministère japonais de la Justice refuse de reconnaître la citoyenneté nord-coréenne. [17]

En 2019, les citoyens japonais avaient accès sans visa ou visa à l'arrivée à 189 pays et territoires, classant le passeport japonais au premier rang mondial (avec Singapour) selon le Henley Passport Index. [18]

En 2017, la nationalité japonaise est classée vingt-neuvième dans l'indice de nationalité (QNI). Cet indice diffère de l'indice des restrictions de visa, qui se concentre sur des facteurs externes, notamment la liberté de voyager. Le QNI tient compte, en plus de la liberté de voyager, de facteurs internes tels que la paix et la stabilité, la force économique et le développement humain. [19]


Le marché japonais renonce à vérifier la preuve d'âge - Recettes


L'ÉPÉE JAPONAISE
EST-CE QUE C'EST RÉEL? - EST-IL VIEUX?
Un guide général pour le non-collectionneur

REMARQUE: Les suggestions suivantes pour déterminer si une épée japonaise est ancienne ou nouvelle (époque de la Seconde Guerre mondiale ou plus tard) ne sont que des guides généraux. Aucun indicateur à lui seul ne déterminera si une lame d'épée est une antiquité ou un millésime récent. La lame doit être examinée dans sa globalité et non jugée uniquement sur un seul critère. N'entreprenez pas de démonter une épée à moins que vous ne sachiez ce que vous faites. Vous pourriez vous blesser gravement et/ou endommager l'épée. Pour les définitions des termes, consultez le glossaire visuel page.

La première question à laquelle il faut répondre - est-ce une vraie épée ou une réplique moderne ou un iaito (épée d'entraînement iai) ? De nombreuses répliques modernes et iaito ont des lames en aluminium. En cas de doute, vérifiez la lame avec un aimant. L'acier est magnétique - l'aluminium ne l'est pas. Si la lame est en aluminium, l'épée n'est pas une « vraie » épée et certainement pas une antiquité. Cependant, ce n'est pas parce que la lame est en acier qu'il s'agit d'une véritable épée japonaise, car de nombreuses répliques modernes sont fabriquées avec des lames en acier. Il existe également de nombreuses reproductions et fausses épées japonaises sur le marché. De nombreuses épées militaires chinoises sont également confondues avec les épées japonaises. Assurez-vous de lire Reproductions et contrefaçons.

"Les épées Ninja" sont une fiction hollywoodienne. Il n'existe aucune documentation historique indiquant que les ninjas utilisaient des épées de conception spéciale ou différaient de celles utilisées par les autres Japonais de l'époque. Toute soi-disant "épée de ninja" est de la pure fantaisie.

Y a-t-il grain visible (hada) dans l'acier de la lame ? La plupart des épées japonaises faites à la main auront un grain visible dans l'acier de la lame. Cela est dû à la méthode de forgeage de la lame en utilisant plusieurs plis, etc. Le grain (hada) est parfois difficile à reconnaître pour les débutants. Il existe de vieilles lames d'épée qui n'ont pas de grain visible (muji hada), cependant, la présence de grain signifie très certainement que la lame est faite à la main. Le grain ne détermine pas l'âge. La plupart des meilleures épées de la Seconde Guerre mondiale montreront un grain proéminent (hada).

La lame montre-t-elle un vraie ligne de tempérament (hamon)? Les répliques d'épées et de nombreuses épées fabriquées à la machine de la Seconde Guerre mondiale ont une ligne de trempe gravée, pas une vraie ligne de trempe (hamon) faite par trempe différentielle de la lame. Examinez le hamon avec une loupe. Un vrai hamon montrera de minuscules points/taches (nioi et/ou nie) le long et entre le bord du hamon et le reste de la lame. Une ligne de trempe gravée sera considérée comme un nuage lisse dépourvu de toute caractéristique interne.

S'il y a Numéros de série estampé dans la lame, il s'agit d'une lame fabriquée à la machine - très probablement une épée de sous-officier de la Seconde Guerre mondiale. Ceux-ci sont tous fabriqués à la machine et ne sont pas classés comme "Nihonto". Vérifier la page d'épée militaire pour des exemples d'épées de la Seconde Guerre mondiale.

La lame est-elle affûtée jusqu'à la base où elle rejoint la poignée ? La plupart des lames de la Seconde Guerre mondiale ne sont pas affûtées jusqu'au habaki (collier). Certaines épées plus anciennes (shinshinto) peuvent également ne pas être affûtées jusqu'au habaki, cependant, la plupart des épées de la Seconde Guerre mondiale ne l'étaient pas. Si la lame n'est pas tranchante jusqu'au habaki, cela ne garantit pas qu'il s'agit d'une lame de la Seconde Guerre mondiale, mais c'est un bon premier indicateur.

Si la cheville (mekugi) ou la vis retenant la poignée (tsuka) sur la lame peut être retirée et la poignée retirée en toute sécurité (faites attention à ne pas endommager la poignée ou la lame - la poignée complète doit glisser de l'extrémité de la soie), examen de la soie (nakago) peut en dire long sur l'âge de la lame. (REMARQUE : certaines épées peuvent avoir deux mekugi - un près de la garde et l'autre près de l'extrémité de la poignée. Vérifiez toujours. N'utilisez jamais de force pour retirer la poignée.) Les épées plus récentes auront une soie grise et métallique peut-être avec un peu de rouge rouiller. (Ne pas enlever la rouille). Les épées plus anciennes auront des soies plus rouillées, allant de la rouille brune à la rouille noire profonde et lisse pour les épées les plus anciennes. Sur les épées plus récentes, les marques de lime sur la soie seront nettes et nettes. Au fur et à mesure que la soie rouille et vieillit, celles-ci deviennent progressivement plus lisses et moins distinctes.

NE JAMAIS NETTOYER LA SANGLE D'UNE ÉPÉE JAPONAISE OU LA TRAVAILLER DE QUELQUE MANIÈRE QUE CE SOIT. - cela réduira sa valeur d'au moins 50 pour cent !! Le type et la couleur de la rouille sont utilisés pour dater et authentifier la lame.

Le tang (nakago) est-il signé ? Beaucoup de gens ont tendance à croire que si une épée est signée, elle doit être fabriquée à la main. Ce n'est pas vrai. Pendant la Seconde Guerre mondiale, de nombreuses lames fabriquées à la machine étaient signées simplement comme un moyen de donner plus de prestige à l'épée même si elle était fabriquée à la machine. L'inverse n'est pas vrai non plus - si une épée n'est pas signée, cela ne signifie pas qu'elle est fabriquée à la machine. Beaucoup, beaucoup de lames antiques n'ont pas été signées ou ont perdu leur signature (mei) au fil du temps. Whether a blade is signed or not has little to do with determining if it is handmade or the age of the blade.

If there is a tang stamp (see the military sword page for examples) on the nakago, up close to the blade collar (habaki), it is a WW II era sword - these are arsenal stamps. Arsenal stamps do not appear on pre-1930's blades.

There are stories that the small papers between the handle wrap (ito) and the rayskin (same') are prayer papers to protect the soldier in battle. This is pure fiction. These are simply paper spacers to aid in positioning the wrapping properly on the handle. DO NOT UNWRAP THE HANDLE! The process of tsuka-maki (handle wrapping) is quite complicated. You cannot re-wrap the hilt with the silk cord that was removed. It will have shrunk and is likely frayed and worn. Consult someone who is trained in tsuka-maki if you need to have a handle re-built.

Sword canes (Shikomi-zue) mostly have very low grade blades. Most sword canes were produced in the late 19th Century - early 20th Century. The blades are very straight and thin and often have significant flaws. The scabbards and hilts are usually designed to resemble bamboo or old wood sticks. Rarely is a high quality blade found in sword cane mounts however, some of the mounts can be interesting with hidden, spring loaded, pop out guards.

How the sword is mounted has nothing to do with its age or authenticity. Modern replicas may look like antique swords be it a tachi, katana, wakizashi or tanto. WW II military type swords are also being reproduced today. WW II era swords have been put into shirasaya or remounted in samurai type mounts by collectors. Vice versa, antique blades are occassionally found in WW II military mounts.

There are numerous varieties of items made in the 20th Century as tourist momentos that are commonly thought to be some special type of Japanese sword. These take that shape of various dragon figures, Japanese peasants, fish etc. - all carved and painted wood figures. The blades in these items are all "soft steel" and have etched temperlines (hamon). Many will have some type of engraving, usually floral, on the blade. These items are of no interest to Japanese sword collectors. Bone tanto and swords (see below) fall into this group.

Carved bone and carved ivory sword mountings almost always have untempered, soft steel blades. These were made as tourist items from the 1870's through the 1930's. These items are purchased for the quality of the carving only. The great majority of these swords are made of carved bone, not ivory. Ivory has a distinctive grain. If you cannot see this grain or do not know what to look for, assume it is carved bone, not ivory.

Swords with carved bone handles and scabbards are of no interest to Nihonto collectors other than perhaps as an example of how poorly made a blade can be. They are referred to as "hocho tetsu" (kitchen steel) - a most derogatory term in sword circles. Swords of this type were made in all sizes, from tanto to katana or tachi. Some of these bone swords will have very low grade metal mountings, commonly with the Tokugawa mon incised into or embossed on the mountings.

The above items are only a general guide. When ANY doubt exists as to the authenticity or age of a Japanese sword, seek advice from a reputable collector. There are numerous sword clubs in many cities. Contact one of them for assistance.

If you are lucky enough to be in the possession of an authentic Japanese sword,
whether it is of WW II vintage or an antique,
be sure to CARE FOR IT properly.


The 'Wuhan lab leak' theory looks more credible then ever

A Chinese virologist who has reportedly been in hiding over fear for her safety has stepped out into the public eye again to make the explosive claim that she has scientific evidence to prove that COVID-19 was human-made in a lab in China — despite American studies refuting the controversial claim.

Dr. Li-Meng Yan, a scientist who says she did some of the earliest research into COVID-19 last year, made the comments Friday during an interview on the British talk show “Loose Women.”

When asked where the deadly virus that has killed more than 900,000 around the globe comes from, Yan — speaking via video chat from a secret location — replied, “It comes from the lab — the lab in Wuhan and the lab is controlled by China’s government.”

She insisted that widespread reports that the virus originated last year from a wet market in Wuhan are “a smoke screen.”

“The first thing is the [meat] market in Wuhan … is a smoke screen and this virus is not from nature,” Yan claimed, explaining that she got “her intelligence from the CDC in China, from the local doctors.”

The virologist has previously accused Beijing of lying about when it learned of the killer bug and engaging in an extensive cover-up of her work.

She had said her former supervisors at the Hong Kong School of Public Health, a reference laboratory for the World Health Organization, silenced her when she sounded the alarm about human-to-human transmission in December last year.

In April, Yan reportedly fled Hong Kong and escaped to America to raise awareness about the pandemic.


Access to more than 13,000 ATMs, and 24/7 access to customer support.

Make an Appointment

Find a Location

Call Us

For existing accountholders or questions:
1-800-869-3557

Other fees may apply, and it is possible for the account to have a negative balance. Please see the Wells Fargo Consumer Account Fee and Information Schedule and Deposit Account Agreement for details.

If you convert from another Wells Fargo checking account with check writing ability, any outstanding check(s) presented on the new Clear Access Banking account on or after the date of conversion will be returned unpaid and the payee may charge additional fees when the check is returned. Please make sure prior to converting to the Clear Access Banking account that any outstanding checks have been paid and/or you have made different arrangements with the payee(s) for the checks you have written.

Sign up may be required. Availability may be affected by your mobile carrier's coverage area. Your mobile carrier's message and data rates may apply.

If the Portfolio by Wells Fargo program is terminated, the bonus interest rate on all eligible savings accounts, and discounts or fee waivers on other products and services will discontinue and revert to the Bank's then-current applicable rate or fee. For bonus interest rates on time accounts, this change will occur upon renewal. If the Portfolio by Wells Fargo program is terminated, the remaining unlinked Wells Fargo Portfolio Checking or Wells Fargo Prime Checking account will be converted to another checking product or closed.

Availability may be affected by your mobile carrier's coverage area. Your mobile carrier's message and data rates may apply.

With Zero Liability protection, you will be reimbursed for any promptly reported unauthorized card transactions. Please see your applicable Wells Fargo account agreement, debit and ATM card terms and conditions, or Wells Fargo EasyPay Card Terms and Conditions for information on liability for unauthorized transactions.

  • Not Insured by the FDIC or Any Federal Government Agency
  • Not a Deposit or Other Obligation of, or Guaranteed by, the Bank or Any Bank Affiliate
  • Subject to Investment Risks, Including Possible Loss of the Principal Amount Invested

Brokerage products and services are offered through Wells Fargo Advisors. Wells Fargo Advisors is a trade name used by Wells Fargo Clearing Services, LLC (WFCS), and Wells Fargo Advisors Financial Network, LLC, Members SIPC, separate registered broker/dealers and nonbank affiliates of Wells Fargo & Company.


Contenu

Supply of used cars Edit

In Japan, used cars are mainly sold at auto auctions by car owners and dealers. At auto auctions, owners are hidden from bidders while the auctioneers provide independent car evaluations called inspection sheets. [2] Exporters, acting as bidding agents for importers, use the auto auctions as their main supply. [ citation requise ] There are over 200 auto auction groups operating throughout Japan including JAA, JU Group, TAA, USS, and ZIP. [3]

Besides auto auctions, Japanese exports have access to vehicles from dealerships and private sellers.

Exporting methods Edit

Vehicles which will be exported from Japan must be prepared before shipping. This includes de-registering the vehicle with the government, getting an export certificate, and cleaning the car to remove biosecurity risks. Car cleaning is especially necessary for the Australian Quarantine and Inspection Service (AQIS) [4] and New Zealand's Ministry of Primary Industries (MPI) [5] agencies' clearances.

Exporters can ship the car that is ready by ro-ro or container according to customer specification, ship schedules, and the capabilities of the destination port.

Market differences Edit

The suitability of Japan's domestically sold cars for export to other countries is constrained by various factors. Vehicles in Japan have right-hand drive—the steering wheel is on the right side of the vehicle—in accord with Japan's left-hand traffic. Some countries with right-hand traffic permit right-hand drive vehicles, though right-traffic headlamps are generally unavailable for models exclusive to Japan. [6] Some countries with right traffic do not allow right-hand drive cars, but in some such markets the extensive labor required to convert a car to left-hand drive is economically feasible such conversions are sometimes done by the local importers. The Philippines is an example of a market where such conversion is common, until recently, when the importation of such used vehicles (except for heavy vehicles) was banned by E0 156. [7] Japan's automobile safety regulations also differ substantially from the ECE Regulations used throughout most of the world and the North American regulations that apply in the United States and Canada. [8] Vehicle components such as windows and windshields, seat belts, lamps and reflectors, and mirrors, as well as design features for crashworthiness such as bumpers, fuel tanks, and structural rigidity of vehicles meant for the Japanese market may not comply with non-Japanese standards. [9] [10] [11] They often lack structural reinforcements needed to meet side-impact crashworthiness standards in effect outside Japan. [10] Moreover, entire categories of vehicle, such as Kei cars, do not exist in regulations outside Japan. [12] [13]

Responsibilities Edit

Generally, most exporters are responsible for the organization and completion of the vehicle's transportation until it arrives at the importer's Port of Destination (POD). At the POD, possession of the vehicle, and the responsibility of possession, is laid on the importer. Financial responsibility, on the other hand, is transferred when ownership is handed over. Ownership is switched after the car has been purchased and before being exported. In the case of damage or losses occurring during shipping, the buyer bears all financial loss.

Car export companies verification Edit

Whilst the majority of websites in Japan are of genuine business companies, there are [1] scams and fraud in Japan. Foreign importers must verify each company, and transfer money only when transactions are satisfactorily completed. Verification of Japanese companies under the Japan Company Trust Organization can be helpful.

Canada Modifier

Any vehicle more than 15 years old may be imported into Canada without regard to its compliance with Canada Motor Vehicle Safety Standards. Vehicles are registered at the provincial level in Canada, and increasingly stringent sub-national vehicle safety requirements make it difficult to register a Japanese-market vehicle without replacement or modifications to the headlamps and other lights and reflectors, window glass, tires, seatbelts and other equipment.

Chili Modifier

In Chile, second hand imported vehicles may only be registered in the extreme regions of Arica and Parinacota, Tarapacá, Aisén and Magallanes. Japanese used vehicles must meet emission standards and be converted to left hand drive. However, a big market of non converted cars exists in the duty-free zone of Iquique, where customers from other countries buy them and sometimes drive them home.

Greece Edit

In Greece, second hand vehicles are allowed but they cannot be older than three years old (ambulance or fire engine vehicles cannot be older than six years old), have to meet emission standards and be left hand drive. Right hand drive vehicles and tourist vehicles older than six years old that enter Greece from neighboring countries are usually towed to borders where they are allowed.

Hong Kong Edit

Many used cars from Japan are registered in Hong Kong, including both Japanese makes and even European makes, since both Hong Kong and Japan are right hand drive. In order to register the car in Hong Kong, the car must be less than seven years old, gasoline powered, meet Euro V emission, and noise standard, with E-mark for all glass and safety belts, and unleaded-fuel restrictor installed (if not already present). For cars over 20 years old, they can be imported as classic cars and need not meet Euro V emission standard. In addition, Hong Kong does not accept privacy windows. If a Japanese used car is fitted with privacy windows, it must be converted to clear glass in order to register in Hong Kong.

Irlande Modifier

Ireland has relatively loose vehicle importing laws for Japanese cars. To keep imports down, Irish Revenue Commissioners require all new and imported cars to pay the VRT. Also, every car, both domestic and imported over four years old must pass the stringent National Car Test (NCT) in order to be given a road worthiness certificate. In the case of cars imported from Japan, all glass, tyres, noise, must meet EU approved levels. Imported Japanese used cars are easily recognisable as their rear Irish number plates are square in form and not the rectangular regular issued plates. This is because cars for the Japanese market have square recesses in the rear to accommodate Japanese plates.

Kenya Edit

In Kenya, second-hand imported Japanese vehicles must undergo a worthiness inspection conducted by the Quality Inspection Services Japan as per mandate from the Kenya Bureau of Standards. The inspection aims to ensure that the vehicles are not more than eight years old, have genuine mileage and that the vehicles pass a safety and mechanical inspection as per the standards set by KEBS. Guide to Kenya Car Import Regulations

Macau Edit

Although Macau is right hand drive, it does not allow imports of used car from Japan or any other country, [ citation requise ] unlike Hong Kong. However, brand new parallel imported cars from Japan are allowed in Macau.

Malta Edit

In Malta, second-hand imported Japanese vehicles must comply with Road Worthiness regulations which address Emissions, Lights Operability & Mechanical Operability. Vehicles thus in compliance can be imported and registered. Some Maltese importers apply corrosion protection to these vehicles due to the hot, humid climate.

Mozambique Edit

In Mozambique, most of the cars in the roads are imported from Japan, where Toyota takes the lead in terms of brand. All cars to be imported to Mozambique must undergo a pre-inspection process in Japan performed by Intertek. The inspection will determinate the condition of the car to be imported and the right value of the car for custom clearance proposes. In Mozambique the custom clearance amount will depend on the type of car, engine size, number of seats and propose of use, and can cost up to 84% of the CIF of the Vehicle. Added to the custom clearance the importer will pay up 650 USD of port fees.

New Zealand Edit

New Zealand has stringent safety and emission standards. Besides biosecurity and customs clearances, a vehicle must be Entry Certified by a Transport Services Delivery Agent (TSDA) which includes checking that paper data and physical data meet safety, emissions, and fuel consumption standards. [14]

Pakistan Edit

Pakistan applies strict controls on imports. Imported cars must be not more than three years old. High import taxes are levied on imported vehicles. [15] Special ships are sometimes used for exporting vehicles to Pakistan to meet the rising demand. [16]

Russia Edit

While Russia has right hand traffic, it allows the importation of LHT vehicles if they pass the technical inspection. This is compulsory for all street-legal vehicles in Russia. Although a prohibitively high import tariff is levied on cars more than seven years old, to protect local industry, the oldest Japanese vehicles usually pass the inspection, if they were well maintained. Vehicles imported to Russia are sometimes exported to North Korea and Central Asia.

Arabie Saoudite Modifier

Unlike the UAE, Saudi Arabia does not allow imports of vehicles from Japan or any LHT country because only left hand drive vehicles are allowed. Additionally, right hand drive to left hand drive modifications as well as vehicles from Israel are not allowed due to the laws against Israeli goods.

Émirats Arabes Unis Modifier

Some vehicles like the Toyota Fortuner, Toyota Hiace, and the Nissan Skyline R34 have been imported to the UAE and are sometimes converted to left hand drive. Right hand drive vehicles are legal and sometimes remain RHD for transit or sporting purposes.

Royaume-Uni Modifier

Importing rules for the UK are stringent. Vehicles less than 10 years old must undergo Individual Vehicle Approval to assure compliance with applicable ECE Regulations or British national equivalents. The speedometer must be converted from kilometres per hour to miles per hour, a rear fog light and unleaded-fuel restrictor installed.

Vehicles older than 10 years need only to fit a rear fog light and pass a MOT before applying for V55/5 (First vehicle tax and registration of a used motor vehicle).

États-Unis Modifier

Vehicles at least 25 years old may be imported to the US regardless of non-compliance with that country's Federal Motor Vehicle Safety Standards. [17] Vehicles are registered at the state level in the US, and increasingly stringent sub-national vehicle safety requirements make it difficult to register a Japanese-market vehicle without replacement or modifications to the headlamps and other lights and reflectors, window glass, tires, seat belts and other equipment.

In 21 states, kei trucks less than 25 years old can be legally imported and registered as off-road utility vehicles with on-road usage and top speed restrictions varying by state, although states which allow mini trucks to be operated on public roads prohibit their operation on Interstate highways. [18]


Tip: How to Check for the Hotness of Jalapeños

Elise a fondé Simply Recipes en 2003 et a dirigé le site jusqu'en 2019. Elle est titulaire d'une maîtrise en recherche alimentaire de l'Université de Stanford.

Ever take home a jalapeño chile pepper from the grocery store and have it either be so lacking in heat it may just as well be a bell pepper, or so hot a speck will create a raging inferno in your mouth?

Here's a quick tip for choosing jalapeños that can help you decide which ones to pick.

As they age, some peppers develop white lines and flecks, like stretch marks running in the direction of the length of the pepper. The stretch marks are also indicative of the amount of stress the pepper plant has endured.

A pepper plant that is stressed, having the soil get dry between infrequent waterings, appears to have an impact on the the hotness of the pepper.

The older the pepper, and the more stress the plant has been under, the more white lines you'll see, and the hotter the pepper will be.

The smoother the pepper, the younger, less stressed, and milder it is.

Left on the plant (and even after picked) green jalapeños will eventually turn red. So red jalapeños are older than green jalapeños. The red ones can be pretty hot, especially if they have a lot of striations, but they are also sweeter than the green.

If you are trying to avoid the hottest jalapeños (say for a stuffed jalapeno dish), pick the chiles without any striations. If you are looking for heat, find a red or green one with plenty of white stretch marks.

Note that this is just a guideline. There is still plenty of variation among individual peppers. Make sure to taste test a chili before using it in a recipe!

The best way to taste test?

Capsaicin, the chemical that gives chiles their heat, is concentrated around the seeds and in the ribs. The flesh of the chile that is closer to the seeds will be hotter than the flesh near the tip.

So the best way to taste a potentially hot chili is to cut off a small piece at the tip and have a nibble (you'll have less chance of burning your tongue if the chili is really hot).

For cooking, if you want to lower the heat of the chiles, cut the peppers in half, scrape out and discard the seeds and inner ribs (use gloves and don't touch your eyes). If you want more heat, just add back some seeds with the rest of the jalapeño.


Voir la vidéo: blague à la japonaise.... (Mai 2022).