Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

Désinfectant pour les mains : la dernière tendance en matière de consommation d'alcool chez les adolescents

Désinfectant pour les mains : la dernière tendance en matière de consommation d'alcool chez les adolescents

Apparemment, quelques hirondelles suffisent à enivrer une personne

Qui penserait à faire une telle chose juste pour faire le buzz ?

Il semble n'y avoir aucune limite à la des choses ridicules que les gens feront pour se saouler. De la crème fouettée à pics gourmande, des 40s de bière à double fist collée sur vos mains, en prenant un shot de vodka dans votre globe oculaire (yikes) - vous l'appelez, quelqu'un l'a probablement fait.

Mais boire du désinfectant pour les mains ? Vraiment? Qui penserait à faire une telle chose juste pour faire le buzz ?

Des adolescents, apparemment.

Selon des rapports récents, au cours du dernier mois, jusqu'à six adolescents californiens ont été hospitalisés pour une intoxication alcoolique résultant de la consommation de désinfectant pour les mains. Par une histoire dans le Los Angeles Times, certains adolescents ont utilisé du sel pour extraire l'alcool du produit afin de créer quelque chose d'un coup de fortune. Les experts disent que parce que la plupart des désinfectants liquides pour les mains se situent entre 62 et 65% d'alcool éthylique, la substance atteint environ 120 preuves (considérez qu'une bouteille standard de tequila ou de vodka est généralement d'environ 80 épreuves, ce qui n'est pas un nombre insignifiant en soi) .

Comme le Dr Cyrus Rangan, consultant en toxicologie médicale pour l'Hôpital pour enfants de Los Angeles, l'a déclaré au journal : « Il suffit de quelques hirondelles et vous avez un adolescent ivre.

Ce qui est peut-être plus inquiétant, c'est que la tendance résolument dangereuse n'est pas si nouvelle et s'est lentement propagée à travers le pays. Selon un rapport d'ABC, quelque 2 600 cas ont été signalés depuis 2010, et des incidences similaires sont apparues dans le sud, le Midwest et sur la côte est.


5 façons choquantes dont vos enfants essaient de se saouler

Le désinfectant pour les mains et les oursons en gélatine sont réutilisés par les adolescents qui boivent de façon excessive.

Intoxication Nation : la police rôde dans les bars

21 septembre 2012 &# 151 -- intro : Selon les Centers for Disease Control, 90 % de l'alcool consommé par les buveurs mineurs est consommé lors d'une consommation excessive d'alcool.

Les nouvelles formes de consommation d'alcool que les adolescents auraient imaginées sont tout aussi alarmantes. Ce projet scientifique sur lequel Junior a travaillé si dur ? Cela a peut-être moins à voir avec les cours de physique et plus avec les moyens de fournir de l'alcool dans le sang qui stimulent le buzz et empêchent de se faire prendre.

quicklist: 1title: Vodka Tampontext: Ce n'est pas un groupe de punk rock, c'est plutôt l'utilisation de tampons imbibés de vodka insérés par voie vaginale pour se saouler plus vite et sans avoir l'alcool dans l'haleine. C'est ce qu'on appelle "minceur".

Le site Web de vérification des rumeurs snopes.com a conclu que c'était faux, mais un rapport de novembre 2011 de KPHO Phoenix comprenait des entretiens avec un policier et un médecin qui ont déclaré avoir été témoins de cas.

Le rapport de KPHO a fait écho partout dans les médias mondiaux, y compris le rapport Colbert. Cela a sans aucun doute incité de nombreux jeunes à l'essayer, conduisant à une "tendance" auto-créatrice. Certains d'entre eux ont publié des vidéos sur YouTube.

"Ça brûle!" est une phrase que beaucoup de vidéos partagent.

L'insertion anale est une option alternative - même recommandée -, selon les reportages, les personnes dans les vidéos YouTube et les commentateurs sur les vidéos.

Dans le rapport de KPHO, l'agent Chris Thomas a noté : "Ce n'est certainement pas seulement les filles. Les gars l'utiliseront également et ils l'inséreront dans leur rectum."

Ce qui nous amène au numéro deux.

liste rapide : 2titre : Variation sur le bang à bièretexte : également connu sous le nom de lavement de bang à bière ou « butt chug », il s'agit de l'utilisation rectale d'un bang à bière - un entonnoir connecté à un tube en plastique transparent pour effectuer un flux à haute pression de Bière. Le spectacle de cascades "Jackass" l'a représenté, et de nombreux adolescents l'ont essayé à la maison. La preuve dans les nombreuses vidéos sur YouTube.

liste rapide : 3title : Boozy Bearstexte : Vous l'avez deviné : oursons gélifiés imbibés d'alcool. On les appelle aussi bonbons gélifiés ivres et ours rami.

En novembre 2011, les responsables de la santé de Floride ont mis en garde les écoles contre les élèves - certains aussi jeunes que des collégiens - trempant des bonbons gélifiés dans de l'alcool et les amenant à l'école pour en profiter sous le nez des enseignants.

Le bonbon avec un coup de pied a également été signalé à New York et au Nebraska.

Debi MacIntyre, directrice exécutive de la Lake County (Floride) Safe Climate Coalition, une organisation à but non lucratif ciblant la toxicomanie chez les jeunes, a déclaré que les vers gommeux fonctionnent mieux.

"Vous en déposez quelques-uns au fond d'une casserole et l'alcool est parti le matin. Ils sont longs et maigres, et ils sont en fait assez gros."

liste rapide: 4title: Eyeball Shotstext: Il suffit de le rechercher sur Google. C'est peut-être l'extrême de l'extrême, mais les vidéos YouTube sont la preuve que quelques jeunes buveurs versent de l'alcool dans leurs orbites.

Koren Zailckas, 32 ans, a écrit un mémoire à succès, "Smashed", sur ses années en tant que buveuse excessive au lycée et à l'université, et en 2010, elle l'a suivi d'un autre livre, intitulé "Fury".

"[Les] quelques personnes que j'ai réussi à trouver qui ont fait [des tirs au globe oculaire] ont dit que vous aviez l'impression de devenir aveugle", a-t-elle déclaré.

Ce n'est pas le seul souci.

"Les tissus délicats du vagin, de l'anus et des globes oculaires absorbent l'alcool beaucoup plus facilement que la peau ordinaire", a déclaré Rebecca Williams, chercheuse associée à l'Université de Caroline du Nord qui a étudié l'accès des jeunes à l'alcool. "En ce qui concerne les tampons à la vodka, les lavements alcoolisés ou les injections dans les globes oculaires, on s'inquiète de la facilité avec laquelle il peut être une overdose et se retrouver avec une intoxication alcoolique."

liste rapide : 5titre : Désinfectant pour les mains (utilisation non indiquée sur l'étiquette)texte : Déplacez-vous, sirop contre la toux. En mars, six adolescents californiens ont été hospitalisés pour une intoxication alcoolique due à la consommation de désinfectant pour les mains.

"C'est une tendance qui émerge rapidement", a déclaré le Dr Cyrus Rangan, consultant en toxicologie médicale pour l'hôpital pour enfants de Los Angeles, lors d'une conférence de presse quelques semaines plus tard. Environ 2 600 cas ont été signalés en Californie depuis 2010.

"Ce n'est pas seulement localisé pour nous", a déclaré à ABC News Helen Arbogast, coordinatrice de la prévention des blessures dans le programme de traumatologie de l'hôpital pour enfants de Los Angeles. "Depuis 2009, on peut voir sur YouTube c'est dans toutes les régions du pays."

Le désinfectant liquide pour les mains est composé de 62 à 65 pour cent d'alcool éthylique, ou éthanol, le principal ingrédient de la bière, du vin et des spiritueux, ce qui en fait 120 preuves. La plupart des vodkas sont à 80 preuves.

"Quelques hirondelles suffisent pour qu'une personne ressente les effets ivres de l'alcool", a déclaré Rangan.


5 façons choquantes dont vos enfants essaient de se saouler

Le désinfectant pour les mains et les oursons en gélatine sont réutilisés par les adolescents qui boivent de façon excessive.

Intoxication Nation : la police rôde dans les bars

21 septembre 2012 &# 151 -- intro : Selon les Centers for Disease Control, 90 % de l'alcool consommé par les buveurs mineurs est consommé lors d'une consommation excessive d'alcool.

Les nouvelles formes de consommation d'alcool que les adolescents auraient imaginées sont tout aussi alarmantes. Ce projet scientifique sur lequel Junior a travaillé si dur ? Cela a peut-être moins à voir avec les cours de physique et plus avec les moyens de fournir de l'alcool dans le sang qui stimulent le buzz et empêchent de se faire prendre.

quicklist: 1title: Vodka Tampontext: Ce n'est pas un groupe de punk rock, c'est plutôt l'utilisation de tampons imbibés de vodka insérés par voie vaginale pour se saouler plus vite et sans avoir l'alcool dans l'haleine. C'est ce qu'on appelle "minceur".

Le site Web de vérification des rumeurs snopes.com a conclu que c'était faux, mais un rapport de novembre 2011 de KPHO Phoenix comprenait des entretiens avec un policier et un médecin qui ont déclaré avoir été témoins de cas.

Le rapport de KPHO a fait écho partout dans les médias mondiaux, y compris le rapport Colbert. Cela a sans aucun doute incité de nombreux jeunes à l'essayer, conduisant à une "tendance" auto-créatrice. Certains d'entre eux ont publié des vidéos sur YouTube.

"Ça brûle!" est une phrase que beaucoup de vidéos partagent.

L'insertion anale est une option alternative - même recommandée -, selon les reportages, les personnes dans les vidéos YouTube et les commentateurs sur les vidéos.

Dans le rapport de KPHO, l'agent Chris Thomas a noté : "Ce n'est certainement pas seulement les filles. Les gars l'utiliseront également et ils l'inséreront dans leur rectum."

Ce qui nous amène au numéro deux.

liste rapide : 2titre : Variation sur le bang à bièretexte : également connu sous le nom de lavement de bang à bière ou « butt chug », il s'agit de l'utilisation rectale d'un bang à bière - un entonnoir connecté à un tube en plastique transparent pour effectuer un flux à haute pression de Bière. Le spectacle de cascades "Jackass" l'a représenté, et de nombreux adolescents l'ont essayé à la maison. La preuve dans les nombreuses vidéos sur YouTube.

liste rapide : 3title : Boozy Bearstexte : Vous l'avez deviné : oursons gélifiés imbibés d'alcool. On les appelle aussi bonbons gélifiés ivres et ours rami.

En novembre 2011, les responsables de la santé de Floride ont mis en garde les écoles contre les élèves - certains aussi jeunes que des collégiens - trempant des bonbons gélifiés dans de l'alcool et les amenant à l'école pour en profiter sous le nez des enseignants.

Le bonbon avec un coup de pied a également été signalé à New York et au Nebraska.

Debi MacIntyre, directrice exécutive de la Lake County (Floride) Safe Climate Coalition, une organisation à but non lucratif ciblant la toxicomanie chez les jeunes, a déclaré que les vers gommeux fonctionnent mieux.

"Vous en déposez quelques-uns au fond d'une casserole et l'alcool est parti le matin. Ils sont longs et maigres, et ils sont en fait assez gros."

liste rapide: 4title: Eyeball Shotstext: Il suffit de le rechercher sur Google. C'est peut-être l'extrême de l'extrême, mais les vidéos YouTube sont la preuve que quelques jeunes buveurs versent de l'alcool dans leurs orbites.

Koren Zailckas, 32 ans, a écrit un mémoire à succès, "Smashed", sur ses années en tant que buveuse excessive au lycée et à l'université, et en 2010, elle l'a suivi avec un autre livre, intitulé "Fury".

"[Les] quelques personnes que j'ai réussi à trouver qui ont fait [des tirs au globe oculaire] ont dit que vous aviez l'impression de devenir aveugle", a-t-elle déclaré.

Ce n'est pas le seul souci.

"Les tissus délicats du vagin, de l'anus et des globes oculaires absorbent l'alcool beaucoup plus facilement que la peau ordinaire", a déclaré Rebecca Williams, chercheuse associée à l'Université de Caroline du Nord qui a étudié l'accès des jeunes à l'alcool. "En ce qui concerne les tampons à la vodka, les lavements alcoolisés ou les injections dans les globes oculaires, on s'inquiète de la facilité avec laquelle il peut être une overdose et se retrouver avec une intoxication alcoolique."

liste rapide : 5titre : Désinfectant pour les mains (utilisation non indiquée sur l'étiquette)texte : Déplacez-vous, sirop contre la toux. En mars, six adolescents californiens ont été hospitalisés pour une intoxication alcoolique due à la consommation de désinfectant pour les mains.

"C'est une tendance qui émerge rapidement", a déclaré le Dr Cyrus Rangan, consultant en toxicologie médicale pour l'hôpital pour enfants de Los Angeles, lors d'une conférence de presse quelques semaines plus tard. Environ 2 600 cas ont été signalés en Californie depuis 2010.

"Ce n'est pas seulement localisé pour nous", a déclaré à ABC News Helen Arbogast, coordinatrice de la prévention des blessures dans le programme de traumatologie de l'hôpital pour enfants de Los Angeles. "Depuis 2009, on peut voir sur YouTube c'est dans toutes les régions du pays."

Le désinfectant liquide pour les mains est composé de 62 à 65 pour cent d'alcool éthylique, ou éthanol, le principal ingrédient de la bière, du vin et des spiritueux, ce qui en fait 120 preuves. La plupart des vodkas sont à 80 preuves.

"Quelques hirondelles suffisent pour qu'une personne ressente les effets ivres de l'alcool", a déclaré Rangan.


5 façons choquantes dont vos enfants essaient de se saouler

Le désinfectant pour les mains et les oursons en gélatine sont réutilisés par les adolescents qui boivent de façon excessive.

Intoxication Nation : la police rôde dans les bars

21 septembre 2012 &# 151 -- intro : 90 % de l'alcool consommé par les buveurs mineurs est consommé lors d'une consommation excessive d'alcool, selon les Centers for Disease Control.

Les nouvelles formes de consommation d'alcool que les adolescents auraient imaginées sont tout aussi alarmantes. Ce projet scientifique sur lequel Junior a travaillé si dur ? Cela a peut-être moins à voir avec les cours de physique et plus avec les moyens de fournir de l'alcool dans le sang qui stimulent le buzz et empêchent de se faire prendre.

quicklist: 1title: Vodka Tampontext: Ce n'est pas un groupe de punk rock, c'est plutôt l'utilisation de tampons imbibés de vodka insérés par voie vaginale pour se saouler plus vite et sans avoir l'alcool dans l'haleine. C'est ce qu'on appelle "minceur".

Le site Web de vérification des rumeurs snopes.com a conclu que c'était faux, mais un rapport de novembre 2011 de KPHO Phoenix comprenait des entretiens avec un policier et un médecin qui ont déclaré avoir été témoins de cas.

Le rapport de KPHO a fait écho partout dans les médias mondiaux, y compris le rapport Colbert. Cela a sans aucun doute incité de nombreux jeunes à l'essayer, conduisant à une "tendance" auto-créatrice. Certains d'entre eux ont publié des vidéos sur YouTube.

"Ça brûle!" est une phrase que beaucoup de vidéos partagent.

L'insertion anale est une option alternative - même recommandée -, selon les reportages, les personnes dans les vidéos YouTube et les commentateurs sur les vidéos.

Dans le rapport de KPHO, l'agent Chris Thomas a noté : "Ce n'est certainement pas seulement les filles. Les gars l'utiliseront également et ils l'inséreront dans leur rectum."

Ce qui nous amène au numéro deux.

liste rapide : 2titre : Variation sur le bang à bièretexte : également connu sous le nom de lavement de bang à bière ou « butt chug », il s'agit de l'utilisation rectale d'un bang à bière - un entonnoir connecté à un tube en plastique transparent pour effectuer un flux à haute pression de Bière. Le spectacle de cascades "Jackass" l'a représenté, et de nombreux adolescents l'ont essayé à la maison. La preuve dans les nombreuses vidéos sur YouTube.

liste rapide : 3title : Boozy Bearstexte : Vous l'avez deviné : oursons gélifiés imbibés d'alcool. On les appelle aussi bonbons gélifiés ivres et ours rami.

En novembre 2011, les responsables de la santé de Floride ont mis en garde les écoles contre les élèves - certains aussi jeunes que des collégiens - trempant des bonbons gélifiés dans de l'alcool et les amenant à l'école pour en profiter sous le nez des enseignants.

Le bonbon avec un coup de pied a également été signalé à New York et au Nebraska.

Debi MacIntyre, directrice exécutive de la Lake County (Floride) Safe Climate Coalition, une organisation à but non lucratif ciblant la toxicomanie chez les jeunes, a déclaré que les vers gommeux fonctionnent mieux.

"Vous en déposez quelques-uns au fond d'une casserole et l'alcool est parti le matin. Ils sont longs et maigres, et ils sont en fait assez gros."

liste rapide: 4title: Eyeball Shotstext: Il suffit de le rechercher sur Google. C'est peut-être l'extrême de l'extrême, mais les vidéos YouTube sont la preuve que quelques jeunes buveurs versent de l'alcool dans leurs orbites.

Koren Zailckas, 32 ans, a écrit un mémoire à succès, "Smashed", sur ses années en tant que buveuse excessive au lycée et à l'université, et en 2010, elle l'a suivi avec un autre livre, intitulé "Fury".

"[Les] quelques personnes que j'ai réussi à trouver qui ont fait [des tirs au globe oculaire] ont dit que vous aviez l'impression de devenir aveugle", a-t-elle déclaré.

Ce n'est pas le seul souci.

"Les tissus délicats du vagin, de l'anus et des globes oculaires absorbent l'alcool beaucoup plus facilement que la peau ordinaire", a déclaré Rebecca Williams, chercheuse associée à l'Université de Caroline du Nord qui a étudié l'accès des jeunes à l'alcool. "En ce qui concerne les tampons à la vodka, les lavements alcoolisés ou les injections dans les globes oculaires, on s'inquiète de la facilité avec laquelle il peut être une overdose et se retrouver avec une intoxication alcoolique."

liste rapide : 5titre : Désinfectant pour les mains (utilisation non indiquée sur l'étiquette)texte : Déplacez-vous, sirop contre la toux. En mars, six adolescents californiens ont été hospitalisés pour une intoxication alcoolique due à la consommation de désinfectant pour les mains.

"C'est une tendance qui émerge rapidement", a déclaré le Dr Cyrus Rangan, consultant en toxicologie médicale pour l'hôpital pour enfants de Los Angeles, lors d'une conférence de presse quelques semaines plus tard. Environ 2 600 cas ont été signalés en Californie depuis 2010.

"Ce n'est pas seulement localisé pour nous", a déclaré à ABC News Helen Arbogast, coordinatrice de la prévention des blessures dans le programme de traumatologie de l'hôpital pour enfants de Los Angeles. "Depuis 2009, on peut voir sur YouTube c'est dans toutes les régions du pays."

Le désinfectant liquide pour les mains est composé de 62 à 65 pour cent d'alcool éthylique, ou éthanol, le principal ingrédient de la bière, du vin et des spiritueux, ce qui en fait 120 preuves. La plupart des vodkas sont à 80 preuves.

"Quelques hirondelles suffisent pour qu'une personne ressente les effets ivres de l'alcool", a déclaré Rangan.


5 façons choquantes dont vos enfants essaient de se saouler

Le désinfectant pour les mains et les oursons en gélatine sont réutilisés par les adolescents qui boivent de façon excessive.

Intoxication Nation : la police rôde dans les bars

21 septembre 2012 &# 151 -- intro : Selon les Centers for Disease Control, 90 % de l'alcool consommé par les buveurs mineurs est consommé lors d'une consommation excessive d'alcool.

Les nouvelles formes de consommation d'alcool que les adolescents auraient imaginées sont tout aussi alarmantes. Ce projet scientifique sur lequel Junior a travaillé si dur ? Cela a peut-être moins à voir avec les cours de physique et plus avec les moyens de fournir de l'alcool dans le sang qui stimulent le buzz et empêchent de se faire prendre.

quicklist: 1title: Vodka Tampontext: Ce n'est pas un groupe de punk rock, c'est plutôt l'utilisation de tampons imbibés de vodka insérés par voie vaginale pour se saouler plus vite et sans avoir l'alcool dans l'haleine. C'est ce qu'on appelle "minceur".

Le site Web de vérification des rumeurs snopes.com a conclu que c'était faux, mais un rapport de novembre 2011 de KPHO Phoenix comprenait des entretiens avec un policier et un médecin qui ont déclaré avoir été témoins de cas.

Le rapport de KPHO a fait écho partout dans les médias mondiaux, y compris le rapport Colbert. Cela a sans aucun doute incité de nombreux jeunes à l'essayer, conduisant à une "tendance" auto-créatrice. Certains d'entre eux ont publié des vidéos sur YouTube.

"Ça brûle!" est une phrase que beaucoup de vidéos partagent.

L'insertion anale est une option alternative - même recommandée -, selon les reportages, les personnes dans les vidéos YouTube et les commentateurs sur les vidéos.

Dans le rapport de KPHO, l'agent Chris Thomas a noté : "Ce n'est certainement pas seulement les filles. Les gars l'utiliseront également et ils l'inséreront dans leur rectum."

Ce qui nous amène au numéro deux.

quicklist : 2title : Variation on the Beer Bongtext : Aussi connu sous le nom de lavement de bang à bière ou « butt chug », il s'agit de l'utilisation rectale d'un bang à bière - un entonnoir connecté à un tube en plastique transparent pour effectuer un flux à haute pression de Bière. Le spectacle de cascades "Jackass" l'a représenté, et de nombreux adolescents l'ont essayé à la maison. La preuve dans les nombreuses vidéos sur YouTube.

liste rapide : 3title : Boozy Bearstexte : Vous l'avez deviné : oursons gélifiés imbibés d'alcool. On les appelle aussi bonbons gélifiés ivres et ours rami.

En novembre 2011, les responsables de la santé de Floride ont mis en garde les écoles contre les élèves - certains aussi jeunes que des collégiens - trempant des bonbons gélifiés dans de l'alcool et les amenant à l'école pour en profiter sous le nez des enseignants.

Le bonbon avec un coup de pied a également été signalé à New York et au Nebraska.

Debi MacIntyre, directrice exécutive de la Lake County (Floride) Safe Climate Coalition, une organisation à but non lucratif ciblant la toxicomanie chez les jeunes, a déclaré que les vers gommeux fonctionnent mieux.

"Vous en déposez quelques-uns au fond d'une casserole et l'alcool est parti le matin. Ils sont longs et maigres, et ils sont en fait assez gros."

liste rapide: 4title: Eyeball Shotstext: Il suffit de le rechercher sur Google. C'est peut-être l'extrême de l'extrême, mais les vidéos YouTube sont la preuve que quelques jeunes buveurs versent de l'alcool dans leurs orbites.

Koren Zailckas, 32 ans, a écrit un mémoire à succès, "Smashed", sur ses années en tant que buveuse excessive au lycée et à l'université, et en 2010, elle l'a suivi avec un autre livre, intitulé "Fury".

"[Les] quelques personnes que j'ai réussi à trouver qui ont fait [des tirs au globe oculaire] ont dit que vous aviez l'impression de devenir aveugle", a-t-elle déclaré.

Ce n'est pas le seul souci.

"Les tissus délicats du vagin, de l'anus et des globes oculaires absorbent l'alcool beaucoup plus facilement que la peau ordinaire", a déclaré Rebecca Williams, chercheuse associée à l'Université de Caroline du Nord qui a étudié l'accès des jeunes à l'alcool. "En ce qui concerne les tampons à la vodka, les lavements alcoolisés ou les injections dans les globes oculaires, on s'inquiète de la facilité avec laquelle il peut être une overdose et se retrouver avec une intoxication alcoolique."

liste rapide : 5titre : Désinfectant pour les mains (utilisation non indiquée sur l'étiquette)texte : Déplacez-vous, sirop contre la toux. En mars, six adolescents californiens ont été hospitalisés pour une intoxication alcoolique due à la consommation de désinfectant pour les mains.

"C'est une tendance qui émerge rapidement", a déclaré le Dr Cyrus Rangan, consultant en toxicologie médicale pour l'hôpital pour enfants de Los Angeles, lors d'une conférence de presse quelques semaines plus tard. Environ 2 600 cas ont été signalés en Californie depuis 2010.

"Ce n'est pas seulement localisé pour nous", a déclaré à ABC News Helen Arbogast, coordinatrice de la prévention des blessures dans le programme de traumatologie de l'hôpital pour enfants de Los Angeles. "Depuis 2009, on peut voir sur YouTube c'est dans toutes les régions du pays."

Le désinfectant liquide pour les mains est composé de 62 à 65 pour cent d'alcool éthylique, ou éthanol, le principal ingrédient de la bière, du vin et des spiritueux, ce qui en fait 120 preuves. La plupart des vodkas sont à 80 preuves.

"Quelques hirondelles suffisent pour qu'une personne ressente les effets ivres de l'alcool", a déclaré Rangan.


5 façons choquantes dont vos enfants essaient de se saouler

Le désinfectant pour les mains et les oursons en gélatine sont réutilisés par les adolescents qui boivent de façon excessive.

Intoxication Nation : la police rôde dans les bars

21 septembre 2012 &# 151 -- intro : 90 % de l'alcool consommé par les buveurs mineurs est consommé lors d'une consommation excessive d'alcool, selon les Centers for Disease Control.

Les nouvelles formes de consommation d'alcool que les adolescents auraient imaginées sont tout aussi alarmantes. Ce projet scientifique sur lequel Junior a travaillé si dur ? Cela a peut-être moins à voir avec les cours de physique et plus avec les moyens de fournir de l'alcool dans le sang qui stimulent le buzz et empêchent de se faire prendre.

quicklist: 1title: Vodka Tampontext: Ce n'est pas un groupe de punk rock, c'est plutôt l'utilisation de tampons imbibés de vodka insérés par voie vaginale pour se saouler plus vite et sans avoir l'alcool dans l'haleine. C'est ce qu'on appelle "minceur".

Le site Web de vérification des rumeurs snopes.com a conclu que c'était faux, mais un rapport de novembre 2011 de KPHO Phoenix comprenait des entretiens avec un policier et un médecin qui ont déclaré avoir été témoins de cas.

Le rapport de KPHO a fait écho partout dans les médias mondiaux, y compris le rapport Colbert. Cela a sans aucun doute incité de nombreux jeunes à l'essayer, conduisant à une "tendance" auto-créatrice. Certains d'entre eux ont publié des vidéos sur YouTube.

"Ça brûle!" est une phrase que beaucoup de vidéos partagent.

L'insertion anale est une option alternative - même recommandée -, selon les reportages, les personnes dans les vidéos YouTube et les commentateurs sur les vidéos.

Dans le rapport de KPHO, l'agent Chris Thomas a noté : "Ce n'est certainement pas seulement les filles. Les gars l'utiliseront également et ils l'inséreront dans leur rectum."

Ce qui nous amène au numéro deux.

liste rapide : 2titre : Variation sur le bang à bièretexte : également connu sous le nom de lavement de bang à bière ou « butt chug », il s'agit de l'utilisation rectale d'un bang à bière - un entonnoir connecté à un tube en plastique transparent pour effectuer un flux à haute pression de Bière. Le spectacle de cascades "Jackass" l'a représenté, et de nombreux adolescents l'ont essayé à la maison. La preuve dans les nombreuses vidéos sur YouTube.

liste rapide : 3title : Boozy Bearstexte : Vous l'avez deviné : oursons gélifiés imbibés d'alcool. On les appelle aussi bonbons gélifiés ivres et ours rami.

En novembre 2011, les autorités sanitaires de Floride ont mis en garde les écoles contre les élèves - certains aussi jeunes que des collégiens - qui trempent des bonbons gommeux dans de l'alcool et les apportent à l'école pour les déguster sous le nez des enseignants.

Le bonbon avec un coup de pied a également été signalé à New York et au Nebraska.

Debi MacIntyre, directrice exécutive de la Lake County (Floride) Safe Climate Coalition, une organisation à but non lucratif ciblant la toxicomanie chez les jeunes, a déclaré que les vers gommeux fonctionnent mieux.

"Vous en déposez quelques-uns au fond d'une casserole et l'alcool est parti le matin. Ils sont longs et maigres, et ils sont en fait assez gros."

liste rapide : 4title : Eyeball Shotstext : Il suffit de le rechercher sur Google. C'est peut-être l'extrême de l'extrême, mais les vidéos YouTube sont la preuve que quelques jeunes buveurs versent de l'alcool dans leurs orbites.

Koren Zailckas, 32 ans, a écrit un mémoire à succès, "Smashed", sur ses années en tant que buveuse excessive au lycée et à l'université, et en 2010, elle l'a suivi d'un autre livre, intitulé "Fury".

"[Les] quelques personnes que j'ai réussi à trouver qui ont fait [des tirs au globe oculaire] ont dit que vous aviez l'impression de devenir aveugle", a-t-elle déclaré.

Ce n'est pas le seul souci.

"Les tissus délicats du vagin, de l'anus et des globes oculaires absorbent l'alcool beaucoup plus facilement que la peau ordinaire", a déclaré Rebecca Williams, chercheuse associée à l'Université de Caroline du Nord qui a étudié l'accès des jeunes à l'alcool. "En ce qui concerne les tampons à la vodka, les lavements alcoolisés ou les injections dans les globes oculaires, on s'inquiète de la facilité avec laquelle il peut être une overdose et se retrouver avec une intoxication alcoolique."

liste rapide : 5titre : Désinfectant pour les mains (utilisation non indiquée sur l'étiquette)texte : Déplacez-vous, sirop contre la toux. En mars, six adolescents californiens ont été hospitalisés pour une intoxication alcoolique due à la consommation de désinfectant pour les mains.

"C'est une tendance qui émerge rapidement", a déclaré le Dr Cyrus Rangan, consultant en toxicologie médicale pour l'hôpital pour enfants de Los Angeles, lors d'une conférence de presse quelques semaines plus tard. Environ 2 600 cas ont été signalés en Californie depuis 2010.

"Ce n'est pas seulement localisé pour nous", a déclaré à ABC News Helen Arbogast, coordinatrice de la prévention des blessures dans le programme de traumatologie de l'hôpital pour enfants de Los Angeles. "Depuis 2009, on peut voir sur YouTube c'est dans toutes les régions du pays."

Le désinfectant liquide pour les mains est composé de 62 à 65 pour cent d'alcool éthylique, ou éthanol, le principal ingrédient de la bière, du vin et des spiritueux, ce qui en fait 120 preuves. La plupart des vodkas sont à 80 preuves.

"Quelques hirondelles suffisent pour qu'une personne ressente les effets ivres de l'alcool", a déclaré Rangan.


5 façons choquantes dont vos enfants essaient de se saouler

Le désinfectant pour les mains et les oursons en gélatine sont réutilisés par les adolescents qui boivent de façon excessive.

Intoxication Nation : la police rôde dans les bars

21 septembre 2012 &# 151 -- intro : Selon les Centers for Disease Control, 90 % de l'alcool consommé par les buveurs mineurs est consommé lors d'une consommation excessive d'alcool.

Les nouvelles formes de consommation d'alcool que les adolescents auraient imaginées sont tout aussi alarmantes. Ce projet scientifique sur lequel Junior a travaillé si dur ? Cela a peut-être moins à voir avec les cours de physique et plus avec les moyens de fournir de l'alcool dans le sang qui stimulent le buzz et empêchent de se faire prendre.

quicklist: 1title: Vodka Tampontext: Ce n'est pas un groupe de punk rock, c'est plutôt l'utilisation de tampons imbibés de vodka insérés par voie vaginale pour se saouler plus vite et sans avoir l'alcool dans l'haleine. C'est ce qu'on appelle "minceur".

Le site Web de vérification des rumeurs snopes.com a conclu que c'était faux, mais un rapport de novembre 2011 de KPHO Phoenix comprenait des entretiens avec un policier et un médecin qui ont déclaré avoir été témoins de cas.

Le rapport de KPHO a fait écho partout dans les médias mondiaux, y compris le rapport Colbert. Cela a sans aucun doute incité de nombreux jeunes à l'essayer, conduisant à une "tendance" auto-créatrice. Certains d'entre eux ont publié des vidéos sur YouTube.

"Ça brûle!" est une phrase que beaucoup de vidéos partagent.

L'insertion anale est une option alternative - même recommandée -, selon les reportages, les personnes dans les vidéos YouTube et les commentateurs sur les vidéos.

Dans le rapport de KPHO, l'agent Chris Thomas a noté : "Ce n'est certainement pas seulement les filles. Les gars l'utiliseront également et ils l'inséreront dans leur rectum."

Ce qui nous amène au numéro deux.

liste rapide : 2titre : Variation sur le bang à bièretexte : également connu sous le nom de lavement de bang à bière ou « butt chug », il s'agit de l'utilisation rectale d'un bang à bière - un entonnoir connecté à un tube en plastique transparent pour effectuer un flux à haute pression de Bière. Le spectacle de cascades "Jackass" l'a représenté, et de nombreux adolescents l'ont essayé à la maison. La preuve dans les nombreuses vidéos sur YouTube.

liste rapide : 3title : Boozy Bearstexte : Vous l'avez deviné : oursons gélifiés imbibés d'alcool. On les appelle aussi bonbons gélifiés ivres et ours rami.

En novembre 2011, les responsables de la santé de Floride ont mis en garde les écoles contre les élèves - certains aussi jeunes que des collégiens - trempant des bonbons gélifiés dans de l'alcool et les amenant à l'école pour en profiter sous le nez des enseignants.

Le bonbon avec un coup de pied a également été signalé à New York et au Nebraska.

Debi MacIntyre, directrice exécutive de la Lake County (Floride) Safe Climate Coalition, une organisation à but non lucratif ciblant la toxicomanie chez les jeunes, a déclaré que les vers gommeux fonctionnent mieux.

"Vous en déposez quelques-uns au fond d'une casserole et l'alcool est parti le matin. Ils sont longs et maigres, et ils sont en fait assez gros."

liste rapide: 4title: Eyeball Shotstext: Il suffit de le rechercher sur Google. C'est peut-être l'extrême de l'extrême, mais les vidéos YouTube sont la preuve que quelques jeunes buveurs versent de l'alcool dans leurs orbites.

Koren Zailckas, 32 ans, a écrit un mémoire à succès, "Smashed", sur ses années en tant que buveuse excessive au lycée et à l'université, et en 2010, elle l'a suivi avec un autre livre, intitulé "Fury".

"[Les] quelques personnes que j'ai réussi à trouver qui ont fait [des tirs au globe oculaire] ont dit que vous aviez l'impression de devenir aveugle", a-t-elle déclaré.

Ce n'est pas le seul souci.

"Les tissus délicats du vagin, de l'anus et des globes oculaires absorbent l'alcool beaucoup plus facilement que la peau ordinaire", a déclaré Rebecca Williams, chercheuse associée à l'Université de Caroline du Nord qui a étudié l'accès des jeunes à l'alcool. "En ce qui concerne les tampons à la vodka, les lavements alcoolisés ou les injections dans les globes oculaires, on s'inquiète de la facilité avec laquelle il peut être une overdose et se retrouver avec une intoxication alcoolique."

liste rapide : 5titre : Désinfectant pour les mains (utilisation non indiquée sur l'étiquette)texte : Déplacez-vous, sirop contre la toux. En mars, six adolescents californiens ont été hospitalisés pour une intoxication alcoolique due à la consommation de désinfectant pour les mains.

"C'est une tendance qui émerge rapidement", a déclaré le Dr Cyrus Rangan, consultant en toxicologie médicale pour l'hôpital pour enfants de Los Angeles, lors d'une conférence de presse quelques semaines plus tard. Environ 2 600 cas ont été signalés en Californie depuis 2010.

"Ce n'est pas seulement localisé pour nous", a déclaré à ABC News Helen Arbogast, coordinatrice de la prévention des blessures dans le programme de traumatologie de l'hôpital pour enfants de Los Angeles. "Depuis 2009, on peut voir sur YouTube c'est dans toutes les régions du pays."

Le désinfectant liquide pour les mains est composé de 62 à 65 pour cent d'alcool éthylique, ou éthanol, le principal ingrédient de la bière, du vin et des spiritueux, ce qui en fait 120 preuves. La plupart des vodkas sont à 80 preuves.

"Quelques hirondelles suffisent pour qu'une personne ressente les effets ivres de l'alcool", a déclaré Rangan.


5 façons choquantes dont vos enfants essaient de se saouler

Le désinfectant pour les mains et les oursons en gélatine sont réutilisés par les adolescents qui boivent de façon excessive.

Intoxication Nation : la police rôde dans les bars

21 septembre 2012 &# 151 -- intro : Selon les Centers for Disease Control, 90 % de l'alcool consommé par les buveurs mineurs est consommé lors d'une consommation excessive d'alcool.

Les nouvelles formes de consommation d'alcool que les adolescents auraient imaginées sont tout aussi alarmantes. Ce projet scientifique sur lequel Junior a travaillé si dur ? Cela a peut-être moins à voir avec les cours de physique et plus avec les moyens de fournir de l'alcool dans le sang qui stimulent le buzz et empêchent de se faire prendre.

quicklist: 1title: Vodka Tampontext: Ce n'est pas un groupe de punk rock, c'est plutôt l'utilisation de tampons imbibés de vodka insérés par voie vaginale pour se saouler plus vite et sans avoir l'alcool dans l'haleine. C'est ce qu'on appelle "minceur".

Le site Web de vérification des rumeurs snopes.com a conclu que c'était faux, mais un rapport de novembre 2011 de KPHO Phoenix comprenait des entretiens avec un policier et un médecin qui ont déclaré avoir été témoins de cas.

Le rapport de KPHO a fait écho partout dans les médias mondiaux, y compris le rapport Colbert. Cela a sans aucun doute incité de nombreux jeunes à l'essayer, conduisant à une "tendance" auto-créatrice. Certains d'entre eux ont publié des vidéos sur YouTube.

"Ça brûle!" est une phrase que beaucoup de vidéos partagent.

L'insertion anale est une option alternative - même recommandée -, selon les reportages, les personnes dans les vidéos YouTube et les commentateurs sur les vidéos.

Dans le rapport de KPHO, l'agent Chris Thomas a noté : "Ce n'est certainement pas seulement les filles. Les gars l'utiliseront également et ils l'inséreront dans leur rectum."

Ce qui nous amène au numéro deux.

liste rapide : 2titre : Variation sur le bang à bièretexte : également connu sous le nom de lavement de bang à bière ou « butt chug », il s'agit de l'utilisation rectale d'un bang à bière - un entonnoir connecté à un tube en plastique transparent pour effectuer un flux à haute pression de Bière. Le spectacle de cascades "Jackass" l'a représenté, et de nombreux adolescents l'ont essayé à la maison. La preuve dans les nombreuses vidéos sur YouTube.

liste rapide : 3title : Boozy Bearstexte : Vous l'avez deviné : oursons gélifiés imbibés d'alcool. On les appelle aussi bonbons gélifiés ivres et ours rami.

In November 2011, Florida health officials warned schools about students -- some as young as middle-schoolers -- soaking gummy candy in alcohol and bringing it to school to enjoy under teachers' noses.

The candy with a kick has been reported in New York and Nebraska, as well.

Debi MacIntyre, executive director of Lake County (Fla.) Safe Climate Coalition, a nonprofit targeting youth substance abuse, said that gummy worms work best.

"You lay a couple of them in the bottom of a pan and the alcohol is gone by morning. They are long and skinny, and they actually plump up quite big."

quicklist: 4title: Eyeball Shotstext: Just Google it. This may be the extreme of the extreme, but the YouTube videos are proof that a few young drinkers out there are pouring liquor into their eye sockets.

Koren Zailckas, 32, wrote a best-selling memoir, "Smashed," about her years as a high school and college binge drinker, and in 2010 she followed it with another book, titled "Fury."

"[The] few people I've managed to find who have done [eyeball shots] said it feels like you're going blind," she said.

That's not the only concern.

"The delicate tissue in the vagina, anus and eyeballs absorbs alcohol much more readily than regular skin does," said Rebecca Williams, a research associate at the University of North Carolina who has studied youth access to alcohol. "When it comes to vodka tampons, alcoholic enemas or eyeball shots, there are concerns over how easy it can be to overdose and end up with alcohol poisoning."

quicklist: 5title: Hand Sanitizer (Off-Label Use)text: Move over, cough syrup. In March, six California teens were hospitalized with alcohol poisoning from drinking hand sanitizer.

"This is a rapidly emerging trend," Dr. Cyrus Rangan, a medical toxicology consultant for Children's Hospital Los Angeles, said at a news conference a few weeks later. About 2,600 cases have been reported in California since 2010.

"It's not just localized to us," Helen Arbogast, an injury prevention coordinator in the trauma program at Children's Hospital Los Angeles, told ABC News. "Since 2009, we can see on YouTube it's in all regions of the country."

Liquid hand sanitizer is 62 to 65 percent ethyl alcohol, or ethanol, the main ingredient in beer, wine and spirits, making it 120 proof. Most vodka is 80 proof.

"A few swallows is all it takes to get a person to get the intoxicated effects of alcohol," Rangan said.


5 Shocking Ways Your Kids Try to Get Drunk

Hand sanitizer and gummy bears are repurposed by binge-drinking teens.

Intoxication Nation: Police on the Prowl in Bars

Sept. 21, 2012 — -- intro: Ninety percent of alcohol consumed by underage drinkers is consumed while binge drinking, according to the Centers for Disease Control.

Equally alarming are the new forms of drinking teens reportedly have devised. That science project Junior's been working so hard on? It may have less to do with physics class and more to do with ways to deliver alcohol to the blood that boost the buzz and prevent getting caught.

quicklist: 1title: Vodka Tampontext: It's not a punk rock band, rather the use of vodka-soaked tampons inserted vaginally to get drunk faster and without having booze on your breath. It's known as "slimming."

The rumor-vetting website snopes.com concluded it was false, but a November 2011 report by KPHO Phoenix included interviews with a police officer and doctor who said they had witnessed cases of it.

The KPHO report echoed far and wide through the global media, including The Colbert Report. That doubtless made many young people try it, leading to a self-creating "trend." Some of them have posted videos to YouTube.

"It burns!" is a phrase many of the videos share.

Anal insertion is an alternate -- even recommended -- option, according to news reports, people in the YouTube videos and commenters on the videos.

In the KPHO report, Officer Chris Thomas noted, "This is definitely not just girls. Guys will also use it and they'll insert it into their rectums."

Which leads us to number two .

quicklist: 2title: Variation on the Beer Bongtext: Also known as the beer bong enema or "butt chug," this is the rectal use of a beer bong -- a funnel connected to a clear plastic tube to effect a high-pressure flow of beer. The stunt show "Jackass" depicted it, and many teens tried it at home. The proof is in the numerous videos on YouTube.

quicklist: 3title: Boozy Bearstext: You guessed it: booze-soaked gummy bears. They're also called drunk gummies and rummy bears.

In November 2011, Florida health officials warned schools about students -- some as young as middle-schoolers -- soaking gummy candy in alcohol and bringing it to school to enjoy under teachers' noses.

The candy with a kick has been reported in New York and Nebraska, as well.

Debi MacIntyre, executive director of Lake County (Fla.) Safe Climate Coalition, a nonprofit targeting youth substance abuse, said that gummy worms work best.

"You lay a couple of them in the bottom of a pan and the alcohol is gone by morning. They are long and skinny, and they actually plump up quite big."

quicklist: 4title: Eyeball Shotstext: Just Google it. This may be the extreme of the extreme, but the YouTube videos are proof that a few young drinkers out there are pouring liquor into their eye sockets.

Koren Zailckas, 32, wrote a best-selling memoir, "Smashed," about her years as a high school and college binge drinker, and in 2010 she followed it with another book, titled "Fury."

"[The] few people I've managed to find who have done [eyeball shots] said it feels like you're going blind," she said.

That's not the only concern.

"The delicate tissue in the vagina, anus and eyeballs absorbs alcohol much more readily than regular skin does," said Rebecca Williams, a research associate at the University of North Carolina who has studied youth access to alcohol. "When it comes to vodka tampons, alcoholic enemas or eyeball shots, there are concerns over how easy it can be to overdose and end up with alcohol poisoning."

quicklist: 5title: Hand Sanitizer (Off-Label Use)text: Move over, cough syrup. In March, six California teens were hospitalized with alcohol poisoning from drinking hand sanitizer.

"This is a rapidly emerging trend," Dr. Cyrus Rangan, a medical toxicology consultant for Children's Hospital Los Angeles, said at a news conference a few weeks later. About 2,600 cases have been reported in California since 2010.

"It's not just localized to us," Helen Arbogast, an injury prevention coordinator in the trauma program at Children's Hospital Los Angeles, told ABC News. "Since 2009, we can see on YouTube it's in all regions of the country."

Liquid hand sanitizer is 62 to 65 percent ethyl alcohol, or ethanol, the main ingredient in beer, wine and spirits, making it 120 proof. Most vodka is 80 proof.

"A few swallows is all it takes to get a person to get the intoxicated effects of alcohol," Rangan said.


5 Shocking Ways Your Kids Try to Get Drunk

Hand sanitizer and gummy bears are repurposed by binge-drinking teens.

Intoxication Nation: Police on the Prowl in Bars

Sept. 21, 2012 — -- intro: Ninety percent of alcohol consumed by underage drinkers is consumed while binge drinking, according to the Centers for Disease Control.

Equally alarming are the new forms of drinking teens reportedly have devised. That science project Junior's been working so hard on? It may have less to do with physics class and more to do with ways to deliver alcohol to the blood that boost the buzz and prevent getting caught.

quicklist: 1title: Vodka Tampontext: It's not a punk rock band, rather the use of vodka-soaked tampons inserted vaginally to get drunk faster and without having booze on your breath. It's known as "slimming."

The rumor-vetting website snopes.com concluded it was false, but a November 2011 report by KPHO Phoenix included interviews with a police officer and doctor who said they had witnessed cases of it.

The KPHO report echoed far and wide through the global media, including The Colbert Report. That doubtless made many young people try it, leading to a self-creating "trend." Some of them have posted videos to YouTube.

"It burns!" is a phrase many of the videos share.

Anal insertion is an alternate -- even recommended -- option, according to news reports, people in the YouTube videos and commenters on the videos.

In the KPHO report, Officer Chris Thomas noted, "This is definitely not just girls. Guys will also use it and they'll insert it into their rectums."

Which leads us to number two .

quicklist: 2title: Variation on the Beer Bongtext: Also known as the beer bong enema or "butt chug," this is the rectal use of a beer bong -- a funnel connected to a clear plastic tube to effect a high-pressure flow of beer. The stunt show "Jackass" depicted it, and many teens tried it at home. The proof is in the numerous videos on YouTube.

quicklist: 3title: Boozy Bearstext: You guessed it: booze-soaked gummy bears. They're also called drunk gummies and rummy bears.

In November 2011, Florida health officials warned schools about students -- some as young as middle-schoolers -- soaking gummy candy in alcohol and bringing it to school to enjoy under teachers' noses.

The candy with a kick has been reported in New York and Nebraska, as well.

Debi MacIntyre, executive director of Lake County (Fla.) Safe Climate Coalition, a nonprofit targeting youth substance abuse, said that gummy worms work best.

"You lay a couple of them in the bottom of a pan and the alcohol is gone by morning. They are long and skinny, and they actually plump up quite big."

quicklist: 4title: Eyeball Shotstext: Just Google it. This may be the extreme of the extreme, but the YouTube videos are proof that a few young drinkers out there are pouring liquor into their eye sockets.

Koren Zailckas, 32, wrote a best-selling memoir, "Smashed," about her years as a high school and college binge drinker, and in 2010 she followed it with another book, titled "Fury."

"[The] few people I've managed to find who have done [eyeball shots] said it feels like you're going blind," she said.

That's not the only concern.

"The delicate tissue in the vagina, anus and eyeballs absorbs alcohol much more readily than regular skin does," said Rebecca Williams, a research associate at the University of North Carolina who has studied youth access to alcohol. "When it comes to vodka tampons, alcoholic enemas or eyeball shots, there are concerns over how easy it can be to overdose and end up with alcohol poisoning."

quicklist: 5title: Hand Sanitizer (Off-Label Use)text: Move over, cough syrup. In March, six California teens were hospitalized with alcohol poisoning from drinking hand sanitizer.

"This is a rapidly emerging trend," Dr. Cyrus Rangan, a medical toxicology consultant for Children's Hospital Los Angeles, said at a news conference a few weeks later. About 2,600 cases have been reported in California since 2010.

"It's not just localized to us," Helen Arbogast, an injury prevention coordinator in the trauma program at Children's Hospital Los Angeles, told ABC News. "Since 2009, we can see on YouTube it's in all regions of the country."

Liquid hand sanitizer is 62 to 65 percent ethyl alcohol, or ethanol, the main ingredient in beer, wine and spirits, making it 120 proof. Most vodka is 80 proof.

"A few swallows is all it takes to get a person to get the intoxicated effects of alcohol," Rangan said.


5 Shocking Ways Your Kids Try to Get Drunk

Hand sanitizer and gummy bears are repurposed by binge-drinking teens.

Intoxication Nation: Police on the Prowl in Bars

Sept. 21, 2012 — -- intro: Ninety percent of alcohol consumed by underage drinkers is consumed while binge drinking, according to the Centers for Disease Control.

Equally alarming are the new forms of drinking teens reportedly have devised. That science project Junior's been working so hard on? It may have less to do with physics class and more to do with ways to deliver alcohol to the blood that boost the buzz and prevent getting caught.

quicklist: 1title: Vodka Tampontext: It's not a punk rock band, rather the use of vodka-soaked tampons inserted vaginally to get drunk faster and without having booze on your breath. It's known as "slimming."

The rumor-vetting website snopes.com concluded it was false, but a November 2011 report by KPHO Phoenix included interviews with a police officer and doctor who said they had witnessed cases of it.

The KPHO report echoed far and wide through the global media, including The Colbert Report. That doubtless made many young people try it, leading to a self-creating "trend." Some of them have posted videos to YouTube.

"It burns!" is a phrase many of the videos share.

Anal insertion is an alternate -- even recommended -- option, according to news reports, people in the YouTube videos and commenters on the videos.

In the KPHO report, Officer Chris Thomas noted, "This is definitely not just girls. Guys will also use it and they'll insert it into their rectums."

Which leads us to number two .

quicklist: 2title: Variation on the Beer Bongtext: Also known as the beer bong enema or "butt chug," this is the rectal use of a beer bong -- a funnel connected to a clear plastic tube to effect a high-pressure flow of beer. The stunt show "Jackass" depicted it, and many teens tried it at home. The proof is in the numerous videos on YouTube.

quicklist: 3title: Boozy Bearstext: You guessed it: booze-soaked gummy bears. They're also called drunk gummies and rummy bears.

In November 2011, Florida health officials warned schools about students -- some as young as middle-schoolers -- soaking gummy candy in alcohol and bringing it to school to enjoy under teachers' noses.

The candy with a kick has been reported in New York and Nebraska, as well.

Debi MacIntyre, executive director of Lake County (Fla.) Safe Climate Coalition, a nonprofit targeting youth substance abuse, said that gummy worms work best.

"You lay a couple of them in the bottom of a pan and the alcohol is gone by morning. They are long and skinny, and they actually plump up quite big."

quicklist: 4title: Eyeball Shotstext: Just Google it. This may be the extreme of the extreme, but the YouTube videos are proof that a few young drinkers out there are pouring liquor into their eye sockets.

Koren Zailckas, 32, wrote a best-selling memoir, "Smashed," about her years as a high school and college binge drinker, and in 2010 she followed it with another book, titled "Fury."

"[The] few people I've managed to find who have done [eyeball shots] said it feels like you're going blind," she said.

That's not the only concern.

"The delicate tissue in the vagina, anus and eyeballs absorbs alcohol much more readily than regular skin does," said Rebecca Williams, a research associate at the University of North Carolina who has studied youth access to alcohol. "When it comes to vodka tampons, alcoholic enemas or eyeball shots, there are concerns over how easy it can be to overdose and end up with alcohol poisoning."

quicklist: 5title: Hand Sanitizer (Off-Label Use)text: Move over, cough syrup. In March, six California teens were hospitalized with alcohol poisoning from drinking hand sanitizer.

"This is a rapidly emerging trend," Dr. Cyrus Rangan, a medical toxicology consultant for Children's Hospital Los Angeles, said at a news conference a few weeks later. About 2,600 cases have been reported in California since 2010.

"It's not just localized to us," Helen Arbogast, an injury prevention coordinator in the trauma program at Children's Hospital Los Angeles, told ABC News. "Since 2009, we can see on YouTube it's in all regions of the country."

Liquid hand sanitizer is 62 to 65 percent ethyl alcohol, or ethanol, the main ingredient in beer, wine and spirits, making it 120 proof. Most vodka is 80 proof.

"A few swallows is all it takes to get a person to get the intoxicated effects of alcohol," Rangan said.


Voir la vidéo: 3 Questions pour évaluer sa consommation dalcool (Décembre 2021).