Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

L'Almanach gastronomique : mardi 8 janvier 2013

L'Almanach gastronomique : mardi 8 janvier 2013


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Dans L'almanach gastronomique, Tom Fitzmorris du bulletin en ligne The New Orleans Menu note des faits et des dictons alimentaires.

Jours jusqu'à ce que. .
Mardi Gras--34
La Saint-Valentin--36

Annales De Bacon Et Haricots
La bataille de la Nouvelle-Orléans a eu lieu aujourd'hui en 1815, la dernière bataille de la guerre de 1812. La guerre était déjà terminée, mais la nouvelle n'était pas parvenue aux 7500 soldats britanniques. Ils se sont frayés un chemin à travers les marais de ce qui est maintenant la paroisse Saint-Bernard, où ils ont rencontré la défaite à Chalmette par la collection de 3100 défenseurs du back-bayou d'Andrew Jackson. Qui a pris un peu de bacon et un peu de haricots, pour qu'on puisse faire une rime avec une mauvaise prononciation de "New Orleans". La bataille fut une déroute, avec 2000 Britanniques tués. Cela a fait d'Andrew Jackson un héros ici et à l'échelle nationale. Sa statue se dresse à l'endroit le plus en vue de la Nouvelle-Orléans.

Saveur d'aujourd'hui
Aujourd'hui c'est Journée nationale du vol-au-vent. Ou, pour traduire en créole, Journée Pattie Shell. Fabriqués dans des tailles allant de celui d'un dé à coudre à celui d'une tasse à café, les vol-au-vent sont constitués de deux couches de pâte feuilletée découpées en cercles. La couche supérieure a un trou découpé au centre. Lorsqu'ils sont empilés puis cuits, ils deviennent des tasses pour contenir des concoctions qui s'adressent généralement aux riches et aux impertinents. Le nom se traduit par "voler au vent", ce qui suggère la légèreté idéale de ces moules à pâte feuilletée.

Contrairement aux plus petites coquilles de galette, les vol-au-vent sont généralement faits avec un capuchon de pâte pour couvrir le contenu pour l'empêcher de refroidir. Le capuchon est toujours décentré, de sorte que le contenu à l'intérieur du vol-au-vent peut être vu. Le Larousse Gastronomique dit que les vol-au-vent ont été inventés et nommés par Marie-Antoine Careme, célèbre chef français et auteur du XIXe siècle.

À la Nouvelle-Orléans, les vol-au-vent sont le plus souvent transformés en un plat appelé galettes d'huîtres - de petits vol-au-vent remplis d'huîtres dans une sauce épaisse, cuites un peu plus pour les rendre croustillantes. Neuf sur dix d'entre eux sont terribles, généralement parce que la sauce est trop épaisse. Entre les mains d'un chef habile, cependant, les vol-au-vent peuvent être fantastiques. Le meilleur que j'aie jamais eu était un plat de ris de veau et de champignons préparé par le chef Denis Rety dans l'éphémère mais brillant Le Château de Gretna. Le vol-au-vent mesurait environ cinq pouces de diamètre et trois pouces de profondeur, et était suffisamment délicieux pour rivaliser avec la qualité de la sauce crémeuse et des riches ris de veau. Vous ne sauriez jamais que c'était un proche cousin des petites galettes d'huîtres grossières qui vous étaient imposées lors des réceptions de mariage.

L'Ancienne Cuisine Sage Sez :
Si vous avez un plat délicieux dont la consistance est considérée comme un glop pour certains convives, et s'il ne semble pas correct de le servir sur du riz ou des pâtes, faites-le cuire dans un vol-au-vent. Tout le monde le trouvera très chic.

Répertoire gastronomique
Baconville est une petite communauté historique située à mi-chemin entre Baltimore et Washington, D.C. Elle porte le nom de Maria Bacon, une esclave qui en 1860 a été libérée avec soixante-dix autres esclaves par Achsah Dorsey, un propriétaire terrien qui a plus tard légué trente acres à Maria. La communauté a gardé ses racines afro-américaines depuis, même si les magasins à grande surface et les lotissements de la ville de Laurel ont grandi autour d'elle. Il a récemment fait l'objet d'efforts de renouvellement fructueux. Le restaurant le plus proche est Pho 89, à 800 mètres de là, à Laurel.

Dictionnaire comestible
guanciale, [gwahn-CHAH-leh], italien, n.--Une sorte de bacon fait avec les joues (bajoue) d'un cochon, plutôt que le ventre, comme le bacon standard. Le guanciale est traité avec les mêmes ingrédients (sel, poivre, sucre) que le bacon de ventre, mais il n'est généralement pas fumé. C'est la nature du guanciale d'apparaître en petits morceaux plutôt qu'en tranches. Guanciale est de plus en plus populaire en Amérique, car les chefs insistent pour l'utiliser pour préparer un certain nombre de plats italiens classiques dans lesquels il est considéré comme essentiel. Les deux plus célèbres d'entre eux sont les spaghetti carbonara et les spaghetti all' amatriciana. Si vous ne saviez pas que c'était de la bajoue de porc, vous penseriez que vous mangez du bacon.

Annales de bonbons
Walter E. Diemer, le inventeur du chewing-gum, est né aujourd'hui en 1905. (Il est également décédé à cette date, en 1998.) Diemer travaillait pour la Fleer Chewing Gum Company en tant que comptable, mais son intérêt pour le produit était suffisamment fervent pour qu'il s'amuse souvent dans la cuisine d'essai. Il a fait un échantillon de cinq livres de gomme rose qui était à la fois plus douce et plus extensible que la base de gomme standard. Il a été testé dans un magasin à Philadelphie et est devenu un succès immédiat. Diemer n'a pas seulement créé la gomme mais la technique pour souffler des bulles de gomme, qu'il a dû enseigner à ses vendeurs. Il a dit que la chose la plus étonnante à propos de son chewing-gum n'était pas sa popularité mais le fait que la plupart d'entre eux soient encore roses, comme si cela faisait partie de son essence. Fleer fabrique toujours Dubble Bubble.

Nourriture en mer
Aujourd'hui en 2004, le RMS Reine Marie 2 a été baptisé par la reine Elizabeth II, la petite-fille de la reine Mary. À l'époque, c'était le plus grand navire de croisière au monde et considéré comme le summum du luxe. Le Eat Club a effectué son premier voyage sur le QM2 en avril 2009, de New York à Londres. Nous n'avons pas dîné aussi bien que prévu, mais nous avons tout de même trouvé le navire le plus luxueux de notre expérience.

Musique pour manger des sandwichs à la banane par
Aujourd'hui c'est L'anniversaire d'Elvis Presley,en 1935. Il y a environ vingt ans, une ligne de vins portant le nom et l'image d'Elvis est apparue. « C'était le vin préféré d'Elvis ? » J'ai demandé au distributeur. "Elvis n'a pas bu de vin", a-t-il déclaré. "Mais s'il l'avait fait, c'est le vin qu'il aurait aimé."

Les saints
C'est le jour de la fête de Saint Erhard de Ratisbonne, qui a vécu en Bavière dans les années 600. Il est l'un des nombreux saints patrons des boulangers.

Politique et nourriture
Ce soir de 1992, le premier président Bush, assistant à un dîner d'État à Tokyo, a eu la nausée et a perdu son déjeuner sur les genoux du Premier ministre japonais. L'explication de la Maison Blanche était que Bush avait la grippe intestinale, un euphémisme pour intoxication alimentaire. Invente ta propre blague sur les sushis.

Aliments homonymes
Ventes de soupe, un comédien délicieusement farfelu qui passait beaucoup à la télévision dans les années 1960 - souvent avec une tarte volant dans la direction du visage de quelqu'un - est né aujourd'hui en 1926. .Bill Graham, le principal impresario de la musique rock à San Francisco dans le Summer of Love (1967), a commencé son voyage aujourd'hui en 1931.

Mots à manger par
« Tous les couteaux et les fourchettes travaillaient à un rythme assez alarmant ; très peu de mots étaient prononcés ; et tout le monde semblait manger de son mieux, pour se défendre, comme si une famine devait s'installer avant l'heure du petit-déjeuner demain matin, et il était grand temps d'affirmer la première loi de la nature.Charles Dickens, se référant à la façon dont nous mangeons en Amérique.

Mots à boire par
« Les Américains boivent peut-être moins de boissons alcoolisées, mais ils en mangent certainement plus que jamais. Consciemment ou non. »--Marian Burros, rédactrice culinaire pour le New York Times.


Lézard pour le dîner.

Le varan australien - plus communément appelé le goanna - a une place importante dans la culture et la médecine aborigènes et dans le folklore australien. Il fait aussi, apparemment, bon manger. On dit que la queue est la meilleure partie et - sans surprise - on dit qu'elle a le goût du poulet, ou du poisson, ou "plus sucrée et plus juteuse que le lapin".

La recette de brousse la plus simple pour cuisiner le goanna était de le faire rôtir dans les cendres, de sorte que lorsque les cendres ont été brossées, la peau est venue avec elle, et la chair était alors prête à manger. Au moment du concours de recettes de brousse du journal de Perth en 1938 (mentionné hier), il y avait moins de brousse et plus de cuisine française sur les recettes de queue de goanna, comme le montrent les inscriptions suivantes au concours :

Queue de Goanna.
Ébouillanter et écorcher la queue d'un goanna. Couper en tranches de trois pouces. Tremper dans l'œuf et la chapelure et faire frire rapidement jusqu'à ce qu'ils soient dorés. L'huile d'olive est la meilleure pour faire frire, mais certains n'aiment pas la saveur des olives.

Queue de Goanna avec sauce au persil.
Peler la queue et la couper en petits morceaux. Placer dans une casserole, et juste couvrir d'eau. Cuire jusqu'à tendreté. Préparez la sauce au persil comme suit : - Faites bouillir une pinte d'eau, jetez-y une cuillère à soupe de persil finement haché et une demi-cuillère à café de sel. Ensuite, ajoutez deux onces de farine, mélangée pour lisser la pâte dans une branchie d'eau. Remuez sur le feu jusqu'à épaississement. Cassez-y une ou deux onces de beurre. Mettez-y la queue cuite et servez chaud.

Citation du jour.
Vous ne pouvez jamais avoir assez d'ail. Avec suffisamment d'ail, vous pouvez manger le New York Times.
Morley plus sûr.


Offres spéciales et promotions de produits

De la liste des livres

Revoir

Il existe de nombreux titres récents sur l'histoire de l'alimentation, mais celui-ci a une particularité et est au format calendrier. Chaque jour de l'année présente des anecdotes culinaires liées à la date, et une poignée de recettes historiques se trouvent également dans le texte. Le célèbre écrivain culinaire Clarkson commence, naturellement, par le jour du Nouvel An et une discussion sur les nombreuses traditions et rituels que l'on trouve à travers le monde. Elle plonge dans l'histoire, détaillant un menu de ce qui a été servi pour le dîner dans un monastère britannique en 1493 pour marquer la journée en notant que le logo Bass Pale Ale était la première marque déposée en 1875, après qu'un employé a passé la nuit devant le registraire&rsquos bureau et révélant que le 1er janvier 1937, était le jour où SPAM a obtenu son nom, grâce à un concours lors de la fête du Nouvel An de Hormel Mansion. Les faits pour chaque jour de l'année sont donnés de cette manière agréable et facile à digérer. Les recettes incluent la première recette publiée de brownies (publiée le 7 janvier 1896 et ne contenant pas de chocolat !). D'autres exemples d'informations à l'intérieur incluent une discussion sur le différend sur la raison pour laquelle la ville de New York est appelée « la Grosse Pomme » (l'État de New York a officiellement adopté la pomme comme fruit de l'État le 26 juillet 1976), un souvenir de ce que Lewis et Clark a mangé en septembre 1805 ce que les patients ont mangé à l'hôpital Foundling de Londres le 17 novembre 1747 (la nourriture qui y était servie dépendait du fait qu'il s'agissait ou non de la saison du porc ou de l'autre saison) et d'une recette de corbeau au four, du 8 septembre 1936. . . . Les lecteurs occasionnels et les gourmets seront ravis de la myriade de faits et de chiffres trouvés dans cet almanach. Cette lecture divertissante et intéressante est recommandée[.] ― Liste de livres

En plus du corpus croissant de travaux sur le sujet, cette ressource couvre plus de 2 000 ans d'histoire et de culture culinaires dans un format de calendrier. Le travail couvre un éventail de sujets tels que la législation alimentaire, les inventions et les découvertes scientifiques, ainsi que les recettes et les traditions alimentaires du monde entier dans tous les environnements et contextes sociaux. Par exemple, en regardant le 13 mars, le lecteur apprend qu'Henry Jones a reçu un brevet pour la farine auto-levante en 1845 et Juliet Corson a ouvert la New York Cooking School en 1877. La force de cette référence est certainement la variété des sujets abordés et la l'utilisation des ressources primaires tout au long. . . .Le livre comprend également une liste de plus de 200 recettes . . . La brève liste de lectures complémentaires contient sept livres et huit sites Web. VERDICT Dans l'ensemble, il s'agit d'une collection bien documentée de faits et d'événements alimentaires organisés par date[.] ― Journal de la bibliothèque

Les livres sont bien écrits et la lecture est très intéressante. . . .L'auteur est bien qualifié et a écrit plusieurs livres sur la nourriture. Le papier et la taille de la police sont adéquats et la reliure est extrêmement attrayante. Puisque nous aimons tous manger, cet ensemble de combinaisons devrait se trouver dans toutes les grandes bibliothèques. ?? Livres de référence américains Annuel

Cet énorme travail d'amour et d'érudition est une source de plaisir fortuit. Partout où vous l'ouvrez, des lectures aléatoires sur les joies et l'histoire de la nourriture seront récompensées. Autant de choses à savoir et à aimer dans cette œuvre qui montre que l'acte de manger n'est pas le seul plaisir que la nourriture a à offrir. -- Merry White, professeur, Département d'anthropologie, Université de Boston

Délicieux. Et rien ne pourrait mieux faire comprendre l'ingéniosité et l'effort qui ont été consacrés à la fabrication de la nourriture que les juxtapositions de chaque jour de l'Almanach. -- Rachel Laudan, auteur de Cuisine and Empire: Cooking in World History

Janet Clarkson&rsquos Food History Almanac est un pur plaisir pour les passionnés d'histoire et de gastronomie. Cette collection de faits fascinants, d'anecdotes et de recettes illumine vivement les goûts, les textures, les arômes, les sons et les images de notre histoire humaine collective. -- Amy Bentley, professeur agrégé, Nutrition, études alimentaires, santé publique, Université de New York

Rempli de menus historiques et d'anecdotes divertissantes, The Food History Almanac propose un festin de mets gastronomiques tout au long de l'année qui ravira les historiens de la cuisine et les gastronomes. -- Rachel E. Black, PhD, professeure adjointe et coordinatrice académique, programme de gastronomie, Université de Boston

C'est un véritable festin pour les obsédés de la nourriture. Une mine de références méconnues mais fascinantes rassemblées avec un soin méticuleux. L'effort pour amasser cette information était herculéen. Je veux me blottir contre ce livre et le lire d'un bout à l'autre tout de suite, puis recommencer au début. -- Ken Albala, Université du Pacifique


Voir la vidéo: Gastronomie: la passion française (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Halbert

    Vous n'êtes pas correcte. Je vous invite à discuter. Ecrivez en MP, on en reparlera.

  2. Zulkilkis

    Et y a-t-il une autre façon?

  3. Bragrel

    Cette phrase est tout simplement incomparable)

  4. Wajeeh

    Peu importe à quel point j'ai essayé, je ne pourrais jamais imaginer une telle chose. Comment est-ce possible, je ne comprends pas

  5. Beadurinc

    Désolé, mais cette option ne me convient pas.

  6. Orthros

    Vous faites une erreur.



Écrire un message