Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

Interdiction de restaurant pour les enfants de 18 ans et moins

Interdiction de restaurant pour les enfants de 18 ans et moins

Un restaurant de Virginie a décidé d'interdire tous les enfants, des bébés aux adolescents

Il y a quelques années, plusieurs restaurants ont fait la une des journaux en interdisant les enfants de moins de 6 ans, citant des plaintes de bruit de clients n'ayant pas de bébé, mais cette année, un autre restaurant va encore plus loin.

Le restaurant Sushi The Sushi Bar à Alexandria, en Virginie, a annoncé qu'il était interdisant officiellement les enfants de 18 ans et moins, ce qui en fait un bar à sushis réservé aux adultes (Remarque : il n'y a aucune mention de décor réservé aux adultes ou quelque chose comme ça). Au lieu de cela, le propriétaire Mike Anderson voulait juste donner une pause aux parents.

"Nous avons pensé:" Ces pauvres parents – ce sont des parents d'hélicoptères, Dieu les aime – ils font toujours ceci et cela avec leurs enfants, et nous avons pensé qu'ils avaient besoin d'une pause. " Pas tellement une pause avec leurs enfants, mais des enfants voisins", a déclaré Anderson à TODAY.com.

Bien sûr, d'autres restaurants ont interdit les enfants dans le passé, mais généralement, l'interdiction vise les tout-petits et les bébés. Au lieu de cela, Anderson a interdit tous les enfants de 18 ans et moins afin que les couples puissent avoir une chance de se reconnecter, sans avoir à faire à des adolescents hargneux ou à des bébés difficiles. "Nous avons pensé que ce serait bien d'avoir un endroit où les jeunes parents peuvent venir et se reconnecter", a déclaré Anderson. Le restaurant a officiellement ouvert ses portes et la politique de non-enfants a déjà causé beaucoup d'agitation en ligne, mais l'entreprise prévoit de maintenir son cap.

Après l'ouverture en douceur samedi, Anderson a déclaré que les commentaires étaient positifs à 90 % ; "Les couples adorent ça, nous pensons être sur la bonne voie."


5 raisons pour lesquelles la malbouffe devrait être interdite

Ce n'est pas un secret que la restauration rapide est mauvaise pour vous. Je ne pense pas que je viens de vous épater en écrivant cela. Je pense cependant que les gens croient qu'il n'y a rien de mal à manger de la restauration rapide avec modération. Il s'agit vraiment de l'ignorance étant bienheureuse.

J'aime l'analogie selon laquelle nos corps sont comme des véhicules. Vous voulez le meilleur carburant pour votre voiture, mais fournissez-vous toujours le bon carburant pour votre corps ? L'industrie de la restauration rapide offre cette option aux gens, vous donnant régulièrement lorsque votre gourmand en gaz nécessite une prime.

La principale raison pour laquelle la restauration rapide devrait être un aliment à éviter est évidente : elle peut entraîner de nombreux problèmes de santé tels que l'obésité, les maladies cardiaques et le diabète. La consommation de fast-food est probablement l'une des dépendances les plus courantes dont personne ne parle. La dépendance mène à la maladie.

Les gens parlent de la gravité des dépendances à l'alcool et au tabac, mais combien de centres d'aide à la dépendance à la restauration rapide y a-t-il ? Cela ne semble pas être un gros problème parce que les gens doivent manger. Et, s'il y avait des annonces de service public sur la façon dont vous devriez limiter votre consommation de restauration rapide, comment pensez-vous que les grandes entreprises agiraient ? Disons simplement que cela n'arrivera pas de sitôt.

La solution consiste à faire des choix éclairés et plus sains. Beaucoup de gens se rendent compte que le Big Mac cause des problèmes de santé, mais associent-ils ce repas appétissant à la raison pour laquelle ils sont en colère contre le monde ou divorcent ? Lorsque vous réalisez le rôle que joue la restauration rapide sur votre santé et sur la société, vous pouvez interrompre votre voyage quotidien ou hebdomadaire vers votre hamburger ou votre pizzeria préféré.


L'Arkansas devient le premier État à interdire les chirurgies de changement de sexe chez les enfants

L'Arkansas est devenu le premier État à interdire les chirurgies de changement de sexe et les traitements hormonaux pour les enfants de moins de 18 ans, après que les législateurs ont adopté la mesure à la suite du veto du gouverneur de l'Arkansas Asa Hutchinson.

La Chambre et le Sénat dirigés par les républicains ont tous deux voté le 6 avril pour passer outre le veto.

Le projet de loi, connu sous le nom de House Bill 1570 - ou Arkansas SAFE (Save Adolescents From Experimentation) Act - deviendra loi 90 jours après la suspension de l'Assemblée générale de l'Arkansas le 30 avril.

Il interdirait aux médecins et aux professionnels de la santé de proposer des procédures de transition de genre aux personnes de moins de 18 ans, ou de référer les mineurs à d'autres professionnels de la santé pour les procédures. Les prestataires de soins médicaux qui enfreignent la loi pourraient faire l'objet de mesures disciplinaires de la part de l'entité compétente en matière de licence ou du comité d'examen disciplinaire.

« L'Assemblée générale est très préoccupée par le fait que la communauté médicale permet aux personnes qui éprouvent de la détresse à s'identifier à leur sexe biologique à subir une chirurgie de changement de sexe non génital irréversible et drastique et une chirurgie de changement de sexe génital irréversible et stérilisant de façon permanente, malgré l'absence de d'études montrant que les avantages de telles interventions extrêmes l'emportent sur les risques », selon le texte du projet de loi.

Alors qu'il mettait son veto au projet de loi cette semaine, Hutchinson, un républicain, a fait valoir que la signature du projet de loi constituerait un "excès de pouvoir du gouvernement", affirmant que ce serait "commencer à laisser les législateurs interférer avec les soins de santé et établir une norme pour la législation prévalant sur les soins de santé". .”

Le gouverneur de l'Arkansas Asa Hutchinson dans la chambre du Sénat du Capitole de l'État à Little Rock, Ark., le 8 avril 2020. (Tommy Metthe/Arkansas Democrat-Gazette via AP)

"S'il s'agissait simplement d'interdire le changement de sexe, je le soutiendrais, mais ceux qui suivent un traitement ne bénéficient pas de droits acquis, ce n'est pas la bonne voie à suivre", a ajouté Hutchinson. Il a dit que moins de 200 enfants utilisaient les traitements en Arkansas.

Mais le groupe basé en Arkansas Family Council a déclaré que la décision de la législature de l'État était "la bonne décision".

"C'est une très bonne nouvelle. Les chirurgies de conversion sexuelle peuvent laisser les enfants stérilisés et marqués à vie. Les chercheurs en médecine ne connaissent pas les effets à long terme que ces procédures et thérapies peuvent avoir sur les enfants. C'est pourquoi beaucoup de gens les assimilent à des expériences sur des enfants », a écrit le groupe. “Cette bonne législation protégera les enfants de l'Arkansas des procédures de changement de sexe. Nous apprécions leur leadership, leur courage moral et leur détermination à faire ce qui est juste. Il s'agit d'un projet de loi historique. L'Arkansans devrait être fier de ses dirigeants pour avoir fait ce qu'il fallait en adoptant la loi SAFE Act. »

Des organisations pro-transgenres telles que le groupe inTRANSitive basé en Arkansas avaient lancé une campagne pour faire pression sur Hutchinson pour qu'il oppose son veto au projet de loi. Certains groupes progressistes se sont également opposés à l'adoption du projet de loi.

L'American Civil Liberties Union (ACLU) a déclaré qu'elle intenterait une action en justice pour empêcher l'application de la loi.

La directrice exécutive de l'ACLU de l'Arkansas, Holly Dickson, a déclaré dans un communiqué que "ce combat n'est pas terminé", ajoutant: "Nous allons intenter une action en justice pour contester cette loi devant les tribunaux".


Un food truck UMass pour servir des repas d'été aux enfants

Le camion de nourriture Baby Berk de l'Université du Massachusetts à Amherst commencera à servir des repas d'été aux enfants ce mois-ci, rapporte Mass Live.

Les enfants de 18 ans et moins pourront recevoir des repas gratuits tous les lundis, mercredis et vendredis du 25 juin au 10 août. L'université travaille avec l'USDA et le Massachusetts Department of Elementary and Secondary Education pour financer, développer, réglementer et surveiller le programme.

L'université recevra un petit remboursement pour chaque repas pour aider à financer le projet, et vise à servir en moyenne 560 enfants par jour à partir du camion.

Photo publiée avec l'aimable autorisation de l'Université du Massachusetts à Amherst


Choses à faire avec les enfants à Phoenix

Nous voulions vous aider à le faire cet été en rassemblant une bonne part de choses amusantes à faire avec les enfants à Phoenix. La plupart d'entre eux sont une merveilleuse façon de passer un été long et chaud sans dépenser une fortune.

Salons de l'auto et de l'auto

Consultez une liste en cours de salons de l'automobile GRATUITS dans la région de Phoenix - si vos enfants aiment les voitures (les voitures classiques aussi !), C'est un excellent moyen de les sortir pour apprécier les véhicules avec une chance de rencontrer les conducteurs, et même (dans certains cas) ayez la chance de vous asseoir dans la voiture pour une séance photo !

Hockey GRATUIT

Little Howlers Hockey est un programme de hockey sur glace pour les jeunes organisé en coopération avec le Programme de développement du hockey des Coyotes de l'Arizona, l'Association de hockey amateur de l'Arizona, One Goal et les patinoires de hockey locales. Le programme consiste en quatre séances d'une heure conçues pour offrir aux enfants de 4 à 8 ans une introduction sans risque au sport du hockey.

Chaque enfant reçoit un LIBRE ensemble d'équipement de location One Goal à utiliser pendant la clinique de quatre semaines, y compris un LIBRE paire de patins de location fournis par la patinoire. Il y a une séance d'ajustement de l'équipement avant la première clinique sur glace pour s'assurer que tous les parents et les enfants sont au courant de la bonne manière d'habiller l'enfant. Le temps de glace est donné par chaque patinoire de hockey locale, donc le seul coût associé au programme est un petit dépôt monétaire (qui est retourné à la fin des quatre semaines si tout l'équipement est retourné).

Basse Pro

A des choses amusantes prévues pour les enfants le mardi! Chaque mardi, participez à leur événement Kids Night où ils auront de l'artisanat, des jeux, du tir à l'arc et de la nourriture pour tout le monde ! Les événements se déroulent de 17h à 20h.

Vérifiez votre local Comme vous le souhaitez – ils ont souvent des jours avec des frais de studio gratuits – ou vous pouvez acheter un abonnement de studio familial pour beaucoup moins et vous amuser avec les enfants !

Films dans le parc – Tempe

Profitez des films du vendredi soir dans le parc à partir d'environ 19 h (crépuscule), vous pouvez voir un film différent tous les vendredis de mai sur le terrain de football nord du parc Kiwanis, Baseline Rd. et Ash Avenue.

Zone d'amusement Playgrounds

Situé sur Union Hills à Glendale, PlayGrounds Fun Zone est un parc intérieur de 3 500 pieds carrés pour les enfants. Il est ouvert de 20 h à 17 h. du lundi au vendredi et de 20h à 14h. les samedis. C'est génial si vous avez un enfant (l'admission est de 6 $ par enfant pour une durée limitée, donc cela peut s'additionner rapidement si vous avez plusieurs enfants !)

Journées portes ouvertes à l'école de natation Hubbard Consultez leur site pour des journées de natation ouvertes fréquentes, 5 $ par nageur (3 ans et moins sont GRATUITS), 15 $ maximum par famille. Patinoire

Suivez leur horaire d'été pour des opportunités de patinage GRATUIT – chaque emplacement variera, mais vous pouvez voir l'horaire de Skateland Mesa ICI. N'oubliez pas que votre POGO Pass vous rapportera AUSSI 2 visites GRATUITES de Skateland par mois !

Heure du conte et heure d'artisanat au restaurant IKEA Tempe

La bibliothèque de Tempe Youth Libration fera la lecture aux enfants de tous âges le premier samedi et le troisième dimanche de chaque mois.

WiggleWorm Adventures, Gilbert

Situé au centre d'activités McQueen Park, emmenez vos enfants de 5 ans et moins (maximum de 4) pour jouer, le vendredi toute l'année, de 9 h à 11 h. Le coût est de 1,50 $ pour les résidents de Gilbert et de 2 $ pour les non-résidents de Gilbert.

Cours de natation à prix réduit

Inscrivez vos enfants à des cours de natation – trouvez une liste d'opportunités à prix réduit à travers la vallée en vous rendant ICI.

Bass Pro Shops – Nourrissez la truite

Hebdomadaire – à 13h30. Emmenez les enfants nourrir la truite. Idéal pour les journées chaudes où être dehors est trop brutal !

Cours d'eau GRATUIT pour bébés nageurs

Rendez-vous sur SwimKids USA pour participer au cours GRATUIT Swim Babies Water aux heures/dates participantes. L'inscription est obligatoire.

Le passeport de Michael pour l'imagination

À partir de juin, emmenez les enfants chez Michael pour des activités hebdomadaires et des travaux manuels à seulement 5 $ pour une session ou 3 sessions pour 12,00 $. Les dépliants sont déjà disponibles dans votre magasin local.

Cours de natation bébé GRATUIT

Dirigez-vous vers l'école de natation Hubbard à Riverview pour une introduction GRATUITE au cours de natation pour bébés aquatiques âgés de 8 semaines à 5 mois. Pré-inscrivez-vous avant de vous déplacer.

Baignade en famille à seulement 1 $ ou moins

Le centre aquatique Desert Oasis à Chandler propose 1 $ de natation en famille de 10 h à 17 h. Hebdomadaire pendant l'été (à partir de mai) – les enfants coûtent 0,25 $ et les adultes 0,75 $ – rendez-vous ICI pour en savoir plus.

Vous pouvez également trouver des opportunités de baignade dans les piscines Escalante et McClintock à Tempe. Consultez le site Web de votre ville pour connaître les possibilités de baignade dans votre région.

Fermes Schnepf

Dans l'extrême sud-est de la vallée, Schnepf Farms est un endroit vraiment agréable pour amener les enfants. Il y a des promenades en train, un zoo pour enfants, une cour de jeux et des promenades en foin pour voir les cerfs.

Vous pouvez trouver la ferme en vous dirigeant vers le sud sur Ellsworth depuis l'US60, à gauche sur Rittenhouse au niveau des voies ferrées, puis à environ 5 miles sur le côté droit juste avant la deuxième série de voies ferrées.

Visitez votre bibliothèque locale

Vous voudrez vous assurer d'inscrire vos enfants aux programmes de lecture d'été dans votre bibliothèque locale. Consultez le calendrier de votre succursale de bibliothèque locale pour en savoir plus.

Ville fantôme de Goldfield

Faites un voyage à Goldfield Ghost Town dans l'extrême est de la vallée, juste en bas de la route du parc d'État Lost Dutchman, qui ne coûte que quelques dollars d'entrée pour une seule journée.

La ville fantôme est un endroit merveilleux pour emmener les enfants de tous âges - il y a beaucoup de monde le week-end, mais si vous visitez le week-end, vous pouvez voir les fusillades toutes les heures de 10 h à 15 h.

Parc de pierre de taille

Situé à Gilbert, Freestone Park, c'est 88 acres de pur plaisir pour les enfants – ils ont plusieurs aires de jeux, volley-ball, tennis, softball et même pêche. Ils ont un petit parc d'attractions (relativement peu coûteux) et même des sentiers polyvalents. C'est une excellente façon de passer un après-midi à faire un pique-nique, les enfants peuvent jouer, puis, espérons-le, faire la sieste en rentrant chez vous. Inscrivez-vous ICI pour obtenir des économies livrées dans votre boîte de réception.

Programmes de films d'été

Emmenez les enfants voir un film aussi bas que GRATUITEMENT cet été - il existe une tonne de programmes de films d'été - en Arizona et aux États-Unis. Consultez la liste ICI pour voir les horaires et les dates de tous les cinémas les plus proches de chez vous.

Visites de la Cerretta Candy Company à Glendale

The Candy Company propose 2 visites GRATUITES par jour, à 10h et 13h. Du lundi au vendredi. Vous devrez appeler à l'avance pour leur faire savoir quand vous prévoyez d'y assister.

Pizza Peter Piper

A des événements pour les enfants à partir de juin, de 10 h à 12 h. chaque enfant coûte 5,49 $ - il couvre 2 morceaux de pizza, un 12 oz. Soda, 5 jetons et un métier Make & Take. Visitez-les sur Facebook ICI – l'horaire sera affiché avant le 1er juin.

Aéroport Williams Gateway

Si vos enfants aiment les avions, ou l'armée, ou les DEUX, vous pouvez vous rendre dans la zone d'observation de l'aéroport de Williams Gateway – sur Power & Ray. Dirigez-vous vers le sud sur Power jusqu'à Ray –, puis penchez-vous à gauche. Vous allez vous balader dans Sossaman. Juste après Tahoe, vous verrez la zone d'observation sur la gauche.

Bowling

Les enfants de 18 ans et moins peuvent marquer 3 parties de quilles GRATUITES cet été à Brunswick jusqu'en septembre. La location de chaussures n'est pas incluse. Inscrivez-vous simplement ICI et les coupons arriveront par e-mail.

Bol pour enfants GRATUIT cet été chez AMF, avec 2 parties de bowling GRATUITES chaque jour. Rendez-vous ICI pour voir la promotion AMF – la location de chaussures n'est pas incluse.

Faire de la pêche

Envisagez-vous d'aller pêcher cet été? Rendez-vous ici pour vérifier quand vos états sont des jours de pêche GRATUITS ! La Journée nationale de la pêche de l'Arizona a lieu en juin. Une journée de pêche gratuite est le moment idéal pour planifier ou participer à un événement qui comprend des activités de navigation de plaisance et de pêche. En général, les Journées de pêche gratuites permettent au public de pêcher sans permis. Assurez-vous de vérifier la réglementation de votre état.

USA Youth Fitness Center à (Gilbert ou Queen Creek)

Cours de danse pour bébé GRATUIT et cours de tumbling pour bébé GRATUIT avec un parent pendant la semaine – rendez-vous ICI et référencez le coin inférieur gauche.

Visites de musées – Blue Star Museum (militaire)

Si vous êtes militaire, vous pouvez obtenir une entrée GRATUITE dans les musées Blue Star participants cette année. Lancés pour la première fois à l'été 2010, les musées Blue Star offrent à nouveau l'entrée gratuite aux militaires et à leurs familles à partir du Memorial Day et jusqu'à la fête du Travail. Pour voir une liste des musées participants en Arizona, promenez-vous ICI.

Visites de l'usine d'ours Stuffington

Les enfants de Phoenix peuvent visiter l'usine d'ours, du lundi au vendredi. Ils organisent des visites à différents moments – vous pouvez en voir plus en vous rendant sur leur site ICI. L'entrée est de 13 $ et ils peuvent également faire un ours pendant qu'ils sont là-bas.

Dépôt à domicile

Emmenez les enfants à un atelier Home Depot – chaque mois les samedis désignés. Les animations s'adressent aux 5 ans et plus.

Lowe’s Build & Grow

Vos enfants peuvent s'occuper dans les ateliers mensuels Lowe’s Build & Grow – le samedi matin. Les ateliers s'adressent aux 5 ans et plus et sont entièrement gratuits. L'inscription est obligatoire.

Tampons anti-éclaboussures East Valley

Êtes-vous une maman ou un papa d'East Valley? Si vous l'êtes, rendez-vous sur East Valley Mom Guide (suivez leur page pendant que vous y êtes) – ils ont une liste complète de East Valley Splash Pads – tous gratuits.

L'un de nos Splash Pads préférés se trouve dans la communauté Eastmark de la vallée de l'Est. … par leur site ici, il est ouvert de 7h à 22h. du quotidien. Kiwanis Park a également ouvert une nouvelle pataugeoire le 15 juin.

Centre spatial Challenger

Situé à Peoria, le Challenger Space Center est un excellent moyen pour toute la famille de s'amuser - ils ont des simulateurs et des jeux, ainsi que des programmes spéciaux disponibles toute l'année.

Ferme de la superstition

Êtes-vous dans la vallée de l'Est? Superstition Farm est une véritable ferme en activité dans la vallée de l'Est. Non seulement ils ont un zoo pour enfants, mais ils font aussi des promenades en chariot. C'est un endroit amusant pour amener vos enfants.

Cuir brut

Située juste au sud de Phoenix à la sortie de la 1-10 et du Wild Horse Pass, Rawhide est une vieille ville de l'Ouest avec un magasin de bonbons, un steak house et une boutique de cadeaux. Ils ont ÉGALEMENT une tyrolienne et un zoo pour enfants, ainsi qu'un forgeron.

Ils ne sont pas ouverts tous les jours mais seulement 3 jours par semaine :

Le stationnement est de 5 $ (en espèces). .. certaines activités sont payantes.

Musée des instruments de musique AZ

Chaque semaine, vous pouvez visiter divers événements pour les jeunes au musée des instruments de musique de l'Arizona. Ce n'est probablement pas trop rentable d'amener une famille nombreuse, mais si vous avez 1 ou 2 enfants, ce serait certainement moins cher. Voir leur page d'événement ICI pour les occasions à venir d'emmener vos enfants.

Produits laitiers crus Green Pastures

Les produits laitiers crus sont un aliment tellement riche en nutriments. Ici, dans la vallée, vous pouvez consulter la laiterie au lait cru de Green Pastures juste à l'extérieur de Casa Grande et fixer un moment pour visiter - les regarder traire leurs belles vaches suisses brunes nourries à l'herbe et voir les veaux. Regardez le lait passer de la vache au réservoir de refroidissement où il refroidit à 35 degrés F en quelques minutes seulement.

Découvrez comment ils mettent leur lait en bouteille et ramassent un gallon de lait frais à emporter chez vous pendant que vous y êtes !

Apprentissage au bord du lac

Nous avons 2 emplacements à Phoenix et chacun organise des événements le samedi, pour les enfants de 3 ans et plus. Les événements se déroulent de 11h à 15h.

Summer Splash Days à Desert Ridge

Ces journées s'étendent du début juin à la mi-juillet –, saisissez leur programme d'événements en vous rendant ici.

Le musée des enfants

Obtenez une entrée GRATUITE le premier week-end complet de chaque mois si vous êtes un client/titulaire de carte Bank of America. Vous pouvez lire plus ICI.

Centre de loisirs Kiwanis

Situé à Tempe, le Kiwanis Rec Center est un endroit idéal pour emmener les enfants pour un après-midi - visitez la piscine à vagues pour un après-midi COMPLET, ou rejoignez le milieu de l'après-midi pour un prix meilleur et plus bas. Ils ont également un certain nombre de journées à thème qui rapporteront encore moins d'admission dans certains cas.

Parc ferroviaire McCormick Stillman

Situé à Scottsdale, ce parc est ouvert 363 jours par an et propose des manèges dans lesquels vous pouvez acheter des billets pour vos enfants. Les enfants de 3 ans et moins peuvent voyager GRATUITEMENT avec un adulte payant. C'est aussi un endroit idéal pour faire un pique-nique pour l'après-midi, mes enfants adorent sortir et découvrir l'exposition sur le chemin de fer. Voir plus d'informations sur leur site ici.

Barnes & Noble

Consultez votre magasin local pour l'heure du conte chaque semaine et les événements spéciaux pour les enfants. Vous pouvez également manger un morceau au café. Voir leur horaire récurrent pour plus de détails.

Jardin de l'Amitié Japonaise

Rejoignez-les pour leur premier événement du vendredi le premier vendredi de chaque mois lorsque le jardin est ouvert, de 16h00 à 18h00 (jusqu'à 19h00 pour le printemps et l'été). Le Japanese Friendship Garden proposera de la musique live, des performances et bien plus encore !

Vérifiez Groupon

Groupon peut parfois être un excellent endroit pour trouver des activités pour enfants à prix réduit. Parfois, vous pouvez trouver des offres sur tout, des films aux cours de danse, en passant par l'adhésion au musée des sciences et plus encore.

Jardin botanique du désert, Phoenix

Entrée GRATUITE le deuxième mardi de chaque mois - idéal pour emmener la famille (même les enfants !)

Parc d'attractions de l'île enchantée

Si vous avez des enfants âgés de 1 à 10 ans, Enchanted Island est PARFAIT pour eux ! Ils ont des bateaux, des jeux d'arcade et plus encore. Vos enfants peuvent faire un voyage dans le train, se diriger vers la zone des éclaboussures, le baron rouge ou les bateaux tamponneurs. C'est parfait pour les petits enfants aussi, car ils ont un carrousel. Les bracelets de course illimités coûtent 8,50 $ pour les enfants. OU.. si vous avez un pass POGO, vous pouvez visiter 4 fois GRATUITEMENT .

Prenez un Pass Culture

Un Pass Culture donne à un client de la bibliothèque une entrée GRATUITE pour deux personnes dans les institutions artistiques et culturelles participantes. Les laissez-passer sont disponibles selon le principe du premier arrivé, premier servi. Ils ne peuvent pas être renouvelés, ils ne peuvent pas être mis en attente.

Les clients sont limités à un laissez-passer par famille à tout moment, jusqu'à deux laissez-passer par mois. Vous pouvez voir les établissements participants (17) ICI … ils comprennent :

Superstition Mall à Mesa Kids Club

C'est tous les jeudis à 10 h 00 – si vos enfants y assistent, alors ils peuvent voir un film au Picture Show GRATUITEMENT. Ce programme ne se déroule pas pendant l'été, alors vérifiez le dernier jour de la saison (qui est parfois en mai).

Trou dans le rocher, parc Papago

The Hole in the Rock est situé à l'intérieur du parc Papago, juste au sud du jardin botanique du désert. La randonnée de 5 minutes vous permet de voir la beauté des environs.

La zone est accessible en se dirigeant vers 625 N. Galvin Parkway… juste à côté du zoo de Phoenix… sans oublier que c'est GRATUIT. Idéal pour les familles avec enfants. . et une excellente (courte) randonnée avec des enfants.

Réserve riveraine, Gilbert

Mes enfants adorent visiter la réserve - qui se trouve dans la vallée de l'Est à Guadalupe, juste à l'est de Greenfield. Ils ont beaucoup d'endroits pour monter et descendre les collines, et ils peuvent également se promener dans la réserve pour voir les canards et d'autres animaux sauvages - c'est un endroit formidable à visiter car il est juste à côté de la bibliothèque publique (branche sud-est !) Vous pourriez en faire une expérience vraiment chouette en préparant un pique-nique.

Si vous êtes une famille ici avec des enfants à Phoenix, vous voudrez investir dans un POGO Pass - vous obtiendrez une entrée GRATUITE dans plus de 20 sites pendant une période de 12 mois pour seulement 39,98 $ en utilisant le code CENTABLE.


Notre point de vue : Bravo pour les efforts locaux en réponse au coronavirus, gagnant de « Jeopardy ! », geste émouvant pour un père mourant

POUCES VERS LE HAUT: La pandémie de coronavirus qui se propage à travers l'État, le pays et le monde fait bien plus que bouleverser les plans sociaux. Cela entraîne des décès, des licenciements massifs, des économies de réservoir, etc., et cela ne montre aucun signe d'arrêt, même au cours des prochaines semaines. La crise également connue sous le nom de COVID-19, la maladie causée par ce coronavirus, est digne de ce qui serait probablement le « pouce vers le bas » le plus facile que nous ayons jamais donné. Cependant, certaines réponses au niveau local ont été rassurantes, et nous donnons donc plutôt un « coup de pouce » à ceux qui agissent ici dans le comté de Carroll pour améliorer encore un peu les choses pour beaucoup qui traversent des moments difficiles en ce moment.

L'hôpital Carroll semble avoir été le premier de l'État à proposer des tests au volant pour le coronavirus. L'hôpital a installé une tente de collecte d'échantillons au troisième étage de son parking pour permettre le test rapide des personnes soupçonnées d'avoir le coronavirus mais ne présentant pas encore de symptômes. Les échantillons collectés sont ensuite envoyés à LabCorp pour analyse, les résultats prenant trois à quatre jours. Notez que le test n'est ouvert qu'aux personnes qui ont été dépistées et référées par leur médecin. La tente est ouverte de 8h à 10h, puis de 12h à 18h.

Alors que les écoles sont fermées dans tout l'État, les écoles publiques du comté de Carroll ont proposé des repas aux enfants de 18 ans et moins. La meilleure partie est qu'ils donnent des repas à tous, qu'ils soient ou non inscrits au CCPS. Le programme de distribution de repas d'urgence offre maintenant le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner. Il fonctionne du lundi au vendredi et les enfants doivent être présents pour recevoir les repas.

Et les restaurants locaux s'adaptent aux dures réalités de la pandémie de coronavirus en ajoutant ou en élargissant les options de livraison et de livraison. Les titulaires de permis d'alcool se sont joints à cette approche la semaine dernière. Keith Benfer, inspecteur en chef de la régie des alcools, encourage les résidents de Carroll à acheter auprès des entreprises locales car ils sont confrontés à un «avenir très incertain». Il nous a dit qu'il exhortait à ce qui suit : « Achetez local. Aidez les entreprises locales. Nous exhortons tous les résidents locaux qui sont en mesure de faire ce qu'il recommande. Ces entreprises ont besoin de notre soutien et elles s'adaptent pour rester en activité tout en restant en sécurité de la meilleure façon possible.

POUCES VERS LE HAUT: Le directeur du lycée de Westminster, John Baugher, et le personnel du centre médical Anne Arundel, ont aidé à tirer le meilleur parti d'une situation tragique la semaine dernière. Andrew Pawlack Jr. voulait désespérément voir le plus jeune de ses neuf enfants obtenir leur diplôme d'études secondaires et le 10 mars, Sebastian Pawlack, senior de Westminster, a célébré, avec l'aide de Baugher, son diplôme à l'USI. Les médecins ont clairement indiqué à la famille qu'il ne restait que peu de temps à Andrew Pawlack, alors la mère de Sebastian et l'ex-femme d'Andrew, Tina King-Myrick, ont appelé Baugher vers 18 heures. Il était à l'hôpital à 8 heures, avec une toge de fin d'études et une couverture de diplôme de l'école. Andrew a pu voir la remise des diplômes de Sebastian reconnue par le directeur comme « Pomp and Circumstance » jouée sur le téléphone portable d'une sœur. Andrew a fait un geste et a souri tout au long de la brève cérémonie impromptue, et a donné à son fils les clés de son camion comme cadeau de remise des diplômes. Baugher a appelé cela « touchant ». King-Myrick nous a dit, à propos de Baugher: "Il a pris la tristesse et a changé tout l'environnement et en a fait une célébration pour ce moment." Elle a également remercié le personnel de l'hôpital pour leur hébergement « extraordinaire ». Andrew est décédé deux jours plus tard. Un compte gofundme a été créé pour aider les enfants de Pawlack à couvrir les dépenses de ses soins médicaux et de ses funérailles à gf.me/u/xqth38.

POUCES VERS LE HAUT: Nommez un natif d'Eldersburg qui a utilisé les connaissances acquises en partie à Liberty High School pour gagner sur "Jeopardy!" Sous forme de question, bien sûr. La réponse est Andrea Dragan, qui a accumulé des gains de plus de 19 000 $ dans un épisode de l'émission de quiz emblématique pour remporter un titre assez impressionnant. "Alors oui, je suis la championne en titre de" Jeopardy ! ", qui est peut-être l'un des titres les plus cool que je puisse imaginer avoir", nous a-t-elle déclaré lors d'une interview jeudi matin. Le règne a été bref, car elle a terminé deuxième lors de l'émission de jeudi, mais mémorable. "Je voulais réaliser ma meilleure performance, et j'ai certainement l'impression de l'avoir fait." Dragan a déclaré que le point culminant de sa course dans l'émission a été de rencontrer l'animateur Alex Trebek, qui a partagé publiquement les détails de sa bataille en cours contre le cancer. Elle a appelé lui "une personne absolument merveilleuse, authentique et extrêmement drôle". Dragan a attribué sa victoire à sa perspicacité avec son buzzer ainsi qu'aux cours d'histoire à Liberty High. la fan prévoit de célébrer en voyageant avec son mari, mais cela devra attendre la levée des restrictions résultant de la pandémie mondiale de COVID-19.


3 points à retenir de la Conférence d'action sur la législation de la SNA

Les membres de la School Nutrition Association se sont réunis pratiquement la semaine dernière pour la Conférence d'action sur la législation de la SNA. Les participants ont entendu les représentants de l'USDA et ont discuté avec leurs pairs des meilleures pratiques COVID-19 et des mesures législatives qu'ils aimeraient voir dans l'année à venir. Voici trois points à retenir de l'événement.

1. L'USDA étend les dispenses de repas scolaires

Au début de la conférence, il a été officiellement annoncé que le département américain de l'Agriculture avait prolongé les dispenses de repas d'été jusqu'à la fin septembre, permettant aux écoles de continuer à nourrir les enfants de 18 ans et moins sans frais.

Le secrétaire à l'Agriculture récemment confirmé, Tom Vilsack, s'est adressé aux participants et a déclaré que l'USDA envisage actuellement de prolonger les dérogations jusqu'à la prochaine année scolaire. « Nous espérons être en mesure de prendre des décisions à ce sujet au cours du mois d'avril », dit-il. « Nous examinerons cette question en détail et nous fournirons plus d'informations.

2. P-EBT se développe

L'administratrice adjointe par intérim de l'USDA pour les programmes de nutrition infantile, Sarah Smith Holmes, a annoncé que 10,7 milliards de dollars de prestations de pandémie-EBT avaient été distribués aux familles à faible revenu du printemps dernier à la fin septembre 2020. P-EBT, qui fournit de l'argent aux familles dont les enfants sont généralement recevoir des repas gratuits ou à prix réduit à l'école, devait expirer à la fin du mois de septembre.

Le dernier projet de loi de secours COVID-19 promulgué par le président Biden jeudi fournira 5 milliards de dollars de financement pour maintenir et étendre le programme visant à fournir P-EBT aux enfants pendant toute année scolaire au cours de laquelle il y a une urgence de santé publique entraînant l'accès à l'école repas à compromettre.

3. Les partenariats communautaires se poursuivront dans la nouvelle normalité

Au cours d'une session sur les leçons apprises pendant COVID, les professionnels de la nutrition scolaire ont partagé les défis qu'ils ont rencontrés et les meilleures pratiques qu'ils ont trouvées au cours de la dernière année. Brenton Lexvold, directeur des services de nutrition des étudiants pour les écoles publiques Red Wing à Red Wing, Minnesota, a expliqué comment il s'est associé à son garde-manger local pour fournir de la nourriture aux membres de la communauté dans le besoin, et comment il pense que le partenariat durera au-delà de la pandémie.

«En fin de compte, je vois un partenariat avec eux à l'avenir, et j'espère que nous pourrons connecter les programmes de nutrition scolaire avec nos garde-manger locaux pour vraiment essayer de développer les insécurités alimentaires que nos familles voient», dit-il.

Kristin Hilleman, directrice des services alimentaires pour le district scolaire public unifié de Capistrano à San Juan Capistrano, en Californie, a fait écho à ses commentaires, affirmant qu'elle avait travaillé avec des partenaires communautaires tels que la bibliothèque locale pour organiser des collectes de livres pour les étudiants et les familles.


Parfois, les adolescents veulent simplement s'asseoir dans un endroit amusant et manger ! Voici quelques-uns de nos restaurants préférés pour les adolescents à Nashville :

  • Poulet chaud de Hattie B – Si votre adolescent préfère que son poulet ne soit PAS chaud, commandez le Southern, qui est simplement du poulet frit sans épices.
  • Le café sans amour – Arrivez tôt et mangez tous les biscuits et la confiture.
  • Biscuit Amour – Il y a toujours une file d'attente, mais ça avance vite !
  • Burger de pharmacie – Essayez aussi les sodas à la crème faits maison.
  • Hugh bébés – Mes frites préférées à Nashville.
  • Mas Tacos Por Favor – Parce que tous les adolescents adorent le mexicain, n'est-ce pas ?
  • Pizza cinq points – Et des pizzas !
  • Martin's Bar-B-Que – Un classique de Nashville.
  • Boulangerie des cinq filles – Pour une incroyable gourmandise matin, midi ou soir !

Ne laissez pas les enfants être les victimes cachées de la pandémie de COVID-19

NEW YORK, 9 avril 2020 – « Le monde est actuellement uni dans une lutte commune contre un ennemi invisible. Mais alors que nos yeux sont fermement concentrés sur la façon d'éviter ou de traiter le COVID-19, les conséquences graves qui nous mettront au défi bien au-delà de la pandémie actuelle - les impacts cachés - ne sont pas encore à l'esprit. Cela doit changer.

“Not only are children and young people contracting COVID-19, they are also among its most severely impacted victims. Unless we act now to address the pandemic’s impacts on children, the echoes of COVID-19 will permanently damage our shared future.

“According to our analysis, 99 per cent of children and young people under 18 worldwide (2.34 billion) live in one of the 186 countries with some form of movement restrictions in place due to COVID-19. Sixty per cent of all children live in one of the 82 countries with a full (7%) or partial (53%) lockdown – accounting for 1.4 billion young lives.

“We know that, in any crisis, the young and the most vulnerable suffer disproportionately. This pandemic is no different. It is our responsibility to prevent suffering, save lives and protect the health of every child. We must also ensure that risk-informed decisions on COVID-19 control measures are made based on the best available evidence in order to minimize and prevent any collateral damage, and to provide mitigation measures so the damage is not lasting.

“This starts with resisting the temptation, in times of potential global recession, to deprioritize investment in our future. Increased investments now in education, child protection, health and nutrition, and water and sanitation will help the world reduce the damage caused by this crisis and avoid future crises. The world will open up again, and when that happens, the resilience of the weakest health systems will be the gauge of how well we will do against future threats.

“Countries and communities around the world must work together to address this crisis. As we have learned painfully in the past two months, until there is a vaccine, coronavirus anywhere is a threat to people everywhere. We need to act now to strengthen health systems, as well as other child-focused social services, to keep track with global development priorities, in every country around the world.

“This week, UNICEF is launching our global agenda for action to protect the most vulnerable children from harm. The agenda has six pillars: 1) Keep children healthy and safe 2) Reach vulnerable children with water, sanitation and hygiene 3) Keep children learning 4) Support families to cover their needs and care for their children 5) Protect children from violence, exploitation and abuse and 6) Protect refugee and migrant children, and those affected by conflict.

"Without urgent action, this health crisis risks becoming a child rights crisis. Only by working together, can we keep millions of girls and boys healthy, safe and learning.

“In santé, COVID-19 has the potential to overwhelm fragile health systems in low- and middle-income countries and undermine many of the gains made in child survival, health, nutrition and development over the last several decades. But too many national healthcare systems were already struggling. Prior to the COVID-19 crisis, 32 per cent of children worldwide with pneumonia symptoms were not being taken to a health provider. What will happen when COVID-19 hits in full force? We’re already seeing disruptions in immunization services, threatening outbreaks of diseases for which there already exists a vaccine, such as polio, measles and cholera. Many more newborns, children, young people and pregnant mothers could be lost to non-coronavirus related causes if national healthcare systems, already under great strain, become completely overwhelmed. Likewise, many nutrition programmes are disrupted or suspended, as are community programmes for the early detection and treatment of undernourished children. We need to act now to preserve and strengthen health and food systems in every country around the world.

“Likewise, protecting ourselves and others through proper handwashing and hygiene practices has never been more important. But for many children, basic water, sanitation and hygiene facilities remain out of reach. Globally, 40 per cent of the population, 3 billion people, still lack a basic handwashing facility with soap and water available at home – and this is as high as nearly three quarters of the population of the least developed countries. Let us ensure that every household, school, and health care facility has the means to a hygienic and healthy environment.

“In education, an entire generation of children have seen their education interrupted. Nationwide school closures have disrupted the education of more than 1.57 billion students – 91 per cent – worldwide. We know from previous shutdowns that schoolchildren, and especially girls, who are out of school for extended periods of time are much less likely to return when classrooms reopen. The closure of schools also eliminates access to school-based nutrition programmes, driving malnutrition rates upwards. An entire generation of students could suffer damage to their learning and potential. Redoubling our commitments to education, and our investments in it, has never been more urgent.

“The socio-economic impact of COVID-19 will be felt hardest by the world’s most vulnerable children. Many already live in poverty, and the consequences of COVID-19 response measures risk plunging them further into hardship. As millions of parents struggle to maintain their livelihoods and income, governments must scale up social protection measures – providing social safety nets and cash transfers, protecting jobs, working with employers to support working parents, and prioritizing policies that connect families to life-saving health care, nutrition and education.

“We know from previous health emergencies that children are at heightened risk of exploitation, violence et abuse when schools are closed, social services are interrupted, and movement is restricted. For example, school closures during the Ebola outbreak in West Africa from 2014 to 2016 resulted in spikes in child labor, neglect, sexual abuse and teenage pregnancies. And the most common form of violence children face takes place in the home. In a majority of countries, more than 2 in 3 children are subjected to violent discipline by caregivers. What happens when those children can’t leave home, cut off from teachers, friends, or protection services? And as millions of children turn to digital technology for a path to the outside world, how do we keep them safe from the risks and potential harmful consequences online? A social movement to stamp out violence and abuse of children, mirroring the movement to stamp out the violence experienced by women, is essential. The sooner it gets underway, the better our world will be.

“Children already living through humanitarian crises must also not be forgotten during the COVID-19 response. 2020 was already set to be a year with more people than ever before in need of humanitarian assistance, and the vulnerabilities of children in crisis-affected countries will persist and likely be further compounded by the consequences of this pandemic, exposing them to a double jeopardy. The Secretary-General has launched a Global Humanitarian Response Plan for COVID-19. It is up to the global community to come together in support of the most vulnerable children – those torn from their families and homes – to uphold their rights and protect them from the spread of the virus.

“Finally, defending children in the midst of this crisis means ensuring the availability and accessibility of life-saving supplies such as medicines, vaccines, sanitation and education supplies. The current COVID-19 outbreak is applying pressure on global manufacturer production and on logistics, and we are working with businesses on the production and procurement of essential commodities with fair distribution in mind. We want to support countries – particularly those with health systems under strain – to have equal access to supplies to fight COVID-19. We also need to make sure that travel restrictions, export bans and the current pressure on production capacity does not prevent us from sourcing and shipping essential supplies to support our interventions in health, education, and water and sanitation programmes, and in support of our humanitarian response.

“While we are currently focused during this lockdown period on the immediate concern of keeping ourselves and our loved ones healthy, we must also remember the millions of children who risk becoming the forgotten victims of this pandemic. What their world looks like tomorrow, and what their futures ultimately look like, is also our responsibility today.

Notes to editors:

UNICEF spokespeople are available for interviews related to aspects of the agenda:


'It takes a huge amount of stress off': Vancouver restaurant owner reacts to employee vaccine eligibility

The news that Vancouver Coastal Health had extended COVID-19 vaccine eligibility to all hospitality and restaurant workers across the health authority came as a welcome announcement for Justin Tisdall.

The co-owner and operator of Juke Fried Chicken, Chickadee and Beetbox received the news in his email inbox on Thursday.

"I think the minute I got that email I forwarded everything to our staff contact list," he says. "[Being immunized isn't] mandatory for our team, but we're definitely telling people, 'We strongly suggest that you get the vaccine.'"

VCH announced May 6 that it would be expanding its vaccine rollout for priority front-line workers aged 18 or older through the Provincial Vaccination Program. Among those now designated as front-line and essential workers are "employees at identified at-risk businesses," educational staff working with students in Kindergarten through to Grade 12, first responders, child-care providers and grocery store workers, including those working in the restaurant industry.

Now, Tisdall says the majority of his approximately 35 employees across the trio of businesses have booked an appointment to receive their shots this week.

The team behind Juke Fried Chicken, Chickadee and Beetbox is largely comprised of 20- to 35-year-olds, Tisdall explains, meaning the employees who choose to receive a vaccine will be administered the shots weeks earlier than their non-front-line-worker counterparts. Currently, VCH's age-group-based vaccine rollout is inviting members of the general public aged 46 and up to book appointments.

The reaction from staff "was overwhelmingly positive," says Tisdall. "Everyone I spoke to personally seemed very into it."

It's a sentiment that Tisdall shares himself. "Mentally it takes a huge amount of stress off us, that's been wearing on us constantly for the past year and a half," he said. "It doesn't mean we take our foot off the gas at all&mdash we still practise all our safety measures&mdash but I just think it gives us another layer of protection that we haven't necessarily had in a high-contact industry."

He adds, "If restaurant workers are vaccinated and they open up dining rooms again, it just means that we can get a little bit closer to where normal was."

The partial protection that accompanies the vaccine's first dose is serving as a light at the end of the tunnel for B.C.'s restaurant industry, after enduring a series of pandemic-related challenges since last spring, from bans on indoor dining to being tasked with enforcing customers' mask-wearing.

While Juke, Chickadee and Beetbox have successfully evaded any major outbreaks, they did have one staff member test positive for COVID-19 last year, while on days off. Though health officials told the restaurants there was no need to shut down following the single case, "we decided to close for public safety, so we could make sure everyone on our staff was healthy, that we weren't transmitting anything. We thought it was the best decision for basically everybody," Tisdall recalls.

That said, one of the restaurateur and his business partners' main challenges throughout the last 14 months was ensuring their staff's safety "at all costs," says Tisdall. "That's our number one priority. Without staff, we can't service people."

Additionally, "Many of our staff live with their parents&mdashyou know, people have family members who are immunocompromised, so our big thing was just making sure we can make them as safe as possible."

With his own vaccine appointment just days away, he added, "I've got two kids under two-and-a-half at home, and being in close proximity with people on a daily basis, it just makes me feel more at ease."