Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

Les 10 meilleurs cheesesteaks de Philadelphie

Les 10 meilleurs cheesesteaks de Philadelphie

Le steak, le fromage et le pain sont une combinaison magique

Le cheesesteak est l'un de ces aliments parfaits. Il y a quelque chose dans la combinaison de steak tranché finement grillé, de fromage fondu fondu, d'oignons en dés et d'un petit pain italien doux qui nous frappe à un niveau que seuls les repas les plus décadents font. S'il y a une ville qui est synonyme de ce sandwich légendaire, c'est bien crême Philadelphia, nous avons donc déniché les 10 meilleurs spots de la ville pour mettre la main sur un.

Les 10 meilleurs cheesesteaks de Philadelphie

Le cheesesteak est l'un de ces aliments parfaits. S'il y a une ville qui est synonyme de ce sandwich légendaire, c'est crême Philadelphia, nous avons donc déniché les 10 meilleurs spots de la ville pour mettre la main sur un.

#10 Pat's King of Steaks

À l'intersection de South Ninth Street, Wharton Street et East Passyunk Avenue dans le sud de Philadelphie se trouvent deux géants du cheesesteak : Pat's et Geno. Ils ont tous les deux une clientèle farouchement fidèle, dont chacun vous dira que son favori est supérieur. Pat prétend avoir inventé le cheesesteak tel que nous le connaissons : comme le raconte l'histoire, en mai 1933, les frères Pat et Harry Olivieri, qui possédaient un stand de hot-dogs au coin de la rue, ont tranché finement un steak et l'ont fait frire avec des oignons, et une légende était née.

Pat's et Geno's servent un produit similaire (les deux utilisant du faux-filet tranché finement), mais il y a une différence principale : Pat's hache sa viande pendant qu'elle est sur le gril, et Geno's garde ses tranches entières. Celui que vous commandez dépend de vos préférences personnelles, mais la seule façon de le savoir est d'essayer les deux. Assurez-vous simplement d'abord d'apprendre le jargon - "esprit" signifie avec des oignons, "sans" signifie sans oignons - et de savoir quel type de fromage vous voulez (Cheez Whiz, provolone, américain, mozzarella ou aucun) avant de commencer votre ordre.

#9 Geno

Tenir le coin avec son rival de longue date Pat's, Steaks de Geno a été fondée en 1966 par Joey Vento, qui y était un habitué jusqu'à son décès en 2011 (Son fils, Geno, qui a été nommé après le restaurant, le gère maintenant). Les murs et même le toit sont décorés de souvenirs et de photos encadrées de célébrités qui y ont dîné, et les coins salons sont au mieux utilitaires, mais en réalité, tout tourne autour du cheesesteak.

Contrairement à Pat's, où le faux-filet en fines tranches est haché sur le gril, à Geno le steak tranché reste entier. Vento a toujours été en faveur du provolone, mais vous avez le choix entre Cheez Whiz, provolone ou américain. Vous pouvez également commander un steak aux poivrons, aux champignons ou à la pizza, ou un sandwich au rôti de porc. Gardez cependant le rôti de porc pour la troisième ou la quatrième visite; un cheesesteak de Geno's, qu'il soit avec ou sans oignons, ou avec du provolone ou du Whiz, est quelque chose que tout visiteur de Philly devrait expérimenter.

#8 Sandwicherie George's

Depuis 1936, le sous-radar Georges a tranquillement servi des steaks au fromage stellaires dans le marché italien de la Ninth Street à Bella Vista. Le rôti de porc, sauté de veau haché, Saucisse italienne, boulette de viande, et même les sandwichs aux tripes sont à tomber par terre, mais le cheesesteak est vraiment autre chose. La viande grossièrement hachée est tendre et juteuse, et le fromage est gluant et enrobe chaque morceau de viande. Le chignon est doux et humide. C'est la perfection simple.

Un tout petit magasin avec une poignée de tabourets, une vitrine pour emporter et une petite quantité de sièges à l'extérieur, George's est à peu près aussi old school que possible. Certains pourraient dire qu'il n'y a pas beaucoup d'ambiance, mais si vous recherchez cette expérience de sandwicherie classique, elle ne devient pas plus traditionnelle que celle de George.

#7 Campo's

Ne vous attendez pas à ce que quelqu'un vous tienne la main Campo's, un Vieille ville charcuterie qui fait des cheesesteaks exactement de la même manière depuis plus de 40 ans. Vous pourriez vous faire servir un côté de l'attitude avec votre steak (ne demandez pas de serviettes supplémentaires!), Mais le cheesesteak en vaut vraiment la peine. Ils commencent par un long rouleau italien croquant et aéré de la boulangerie Liscio (avec ou sans graines), et le chargent d'une énorme quantité de faux-filet fraîchement grillé et légèrement haché. À cela s'ajoute votre choix d'American, de provolone ou de Whiz et d'oignons qui peuvent être hachés un peu trop gros, bien que personne ne semble s'en soucier.

Campo's est bondé et pas particulièrement confortable, mais encore une fois, les gens ne font pas la queue ici pour le charme. Ils viennent dans cette boutique familiale pour cette expérience à l'ancienne à Philadelphie… et un sacré cheesesteak.

#6 De Dlessandro

Quand un Philadelphien se rend jusqu'à Roxborough pour un cheesesteak, vous savez que c'est bon. Et à celui de Dalessandro, ils ont réduit la formule du cheesesteak à une science.

Ces beautés Commencez par les petits pains croustillants de la légende locale Amoroso, ainsi que le faux-filet tranché finement que cet endroit coupe sur la plaque chauffante plus que n'importe quel autre magasin de cheesesteak de la ville. Il est ensuite autorisé à brunir lentement dans sa propre graisse et son jus, la fine côtelette garantissant qu'il ne se dessèche pas (en fait, son jus pourrait couler le long de votre bras pendant que vous le mangez). Votre choix d'American, de provolone ou de Whiz est entièrement incorporé dans la viande, la liant ensemble. oignons frits couronner le tout, mais ne manquez pas leur sélection de poivrons marinés ou rôtis; une pincée de relish de piment fort coupe parfaitement la richesse.

#5 Ishkabibble

Une institution de South Street depuis 1979, Ishkabibble est un trou dans le mur avec quelques sièges au comptoir à l'intérieur et une fenêtre sans rendez-vous donnant sur le trottoir ombragé. Bien qu'ils soient fiers d'être l'inventeur du « steak au fromage de poulet » de plus en plus omniprésent (fait avec des filets de poulet au lieu de steak), vous devriez toujours commander leur steak au fromage. Une miche de pain fraîche est légèrement grillée et empilée avec un steak grillé avec des oignons et haché à la commande. Alors que les puristes peuvent s'en tenir au Whiz, une combinaison de Whiz et de provolone emmène ce sandwich dans la stratosphère du cheesesteak.

Assurez-vous d'avoir une commande secondaire de rondelles d'oignon ou leurs frites parfaites, qui sont tous les deux super croustillants, et lavez le tout avec un «gremlin» ou un mélange de soda au raisin et de limonade.

# 4 Le prince des steaks de Steve

celui de Steve a fait ses débuts il y a plus de 30 ans sur Bustleton Avenue dans le quartier Great Northeast de Philly, qui l'a gardé hors du radar pour un moment. Mais maintenant, il y a quatre emplacements, dont un dans le centre-ville, il obtient donc enfin la reconnaissance qu'il mérite, avec des files d'attente généralement à la porte et au coin de la rue le week-end. Et cela mérite beaucoup de reconnaissance : ces steaks sont longs et fins (certains pourraient même les appeler délicats), faits de faux-filet tranché à la main qui n'est pas haché sur la plaque chauffante.

Optez pour Whiz et il sortira directement de la boîte et sur votre sandwich - et il se répandra très probablement partout lorsque vous essayez de le manger (ce qui n'est pas une mauvaise chose). Les autres options de fromage incluent l'américain, le provolone et la mozzarella, et vous avez également la possibilité d'opter pour une double viande. Nous avons entendu leurs hamburgers et sandwichs au poulet sont bons aussi, mais quand vous êtes chez Steve, vous obtenez un steak.

#3 Fils

Les célèbres steaks de Sonny, situé sur Market Street dans la vieille ville, propose une expérience par excellence du cheesesteak de Philly. À l'ancienne et avec des files d'attente parfois à la porte, ce magasin clairsemé mais accueillant connaît la bonne façon de faire un cheesesteak : ils utilisent des tranches entières de faux-filet, jetées sur la plaque chauffante à la commande et coupées grossièrement en gros morceaux pendant le processus de cuisson.

Un nombre étonnamment élevé de cheesesteaks sont faits avec du bœuf qui a été précuit et laissé à la vapeur (et durcir) sur le gril, mais vous je ne trouverai aucune de ces manigances ici; cette viande est juteuse et costaud au max. Le pain est aussi moelleux que possible, et lorsque ce bœuf est mélangé avec des oignons parfaitement mous et juste la bonne quantité de Whiz, vous pouvez certainement comprendre pourquoi Magazine GQ l'a nommé le meilleur cheesesteak de Philadelphie.

#2 Steaks de Jim

Les steaks de Jim ouvert en 1939 et a été un incontournable de la communauté depuis. Avec plus de 75 ans d'expérience et trois emplacements, Jim's est considéré comme l'un des meilleurs Steaks au fromage de Philadelphie vous les trouverez dans la ville qui les a rendus célèbres. Le magasin a un mur de la renommée couvert de photos de célébrités qui ont visité, et des fenêtres dans la cuisine pour que vous puissiez regarder l'action.

Leur sandwich le plus populaire est, bien sûr, le cheesesteak, fait avec le dessus rond. Ils offrent deux variantes : une avec Cheese Whiz et une autre avec votre choix d'American ou de provolone. Leur cheesesteak a remporté cinq fois le prix « Best of Philly » du Philadelphia Magazine et a été nommé le sandwich « incontournable » de Zagat pour Philadelphie. Des sandwichs au petit-déjeuner, des hamburgers et des hoagies italiens sont également proposés, mais si vous obtenez une chose, faites-en un cheesesteak.

# 1 Rôti de porc John's

Depuis 1930, le coin des avenues Weccacoe et Snyder abrite Rôti de porc de John, une institution de South Philly s'il en est. Leurs sandwichs au rôti de porc - préparés avec une vieille recette familiale et rôtis maison tous les jours - sont l'étoffe de la légende. Mais leur cheesesteak est tout aussi bon que le rôti de porc, et sans doute meilleur.

Le cheesesteak de Jean travaillé dans une relative obscurité jusqu'en 2002, lorsque le critique de restaurant du Philadelphia Inquirer Craig LaBan l'a salué comme le meilleur de la ville. Et cela est essentiellement un cheesesteak parfait. Cela commence par un petit pain aux graines moelleux et croustillant livré frais à proximité Entreprise de boulangerie Carangi tous les matins, dont une partie de l'intérieur est creusée avant d'être chargée de 12 onces de queue de longe finement tranchée (qui a moins de cartilage que le faux-filet habituel). La viande est grillée sur commande sur des oignons espagnols coupés en dés et laissée à dorer d'un côté avant d'être retournée et séparée, mais pas hachée. Cinq tranches de fromage américain sont ensuite ajoutées (du provolone tranchant et doux sont également disponibles) et repliées pendant que le cheesesteak continue de cuire; de cette façon, chaque bouchée du sandwich est chargée de viande, d'oignons et de fromage. Les piments longs italiens frits et le ketchup sont facultatifs, mais ne nuisent certainement pas à la perfection de ce cheesesteak.


Philadelphie : Fantastic Cheesesteak De Dalessandro's Steaks & Hoagies

Je me considère comme un Bostonien d'esprit et je peux facilement me faire passer pour un vrai New-Yorkais, mais une chose que je suis définitivement ne pas est Philadelphienne. Donc, en tant que quelque chose qui peut inspirer un débat houleux même parmi les autres amoureux fraternels, je me méfie beaucoup de l'opinion de mon étranger décidément sur le sandwich le plus célèbre de Philadelphie, le cheesesteak.

Demandez aux habitants de Philadelphie qui fait le meilleur cheesesteak et vous entendrez forcément les noms Geno et Pat jeté autour. On parle peut-être plus de la rivalité entre deux des plus anciens magasins de cheesesteak de la ville que toute autre rivalité de restaurants du pays. Et les deux font un excellent cheesesteak.

Ribeye bien tranché finement grillé, légèrement haché avec des spatules, lié avec du Cheez Whiz ou du provolone, et empilé dans un petit pain grillé.

Le fait est qu'en tant qu'étranger, n'ayant pas grandi avec les cheesesteaks, j'ai visité les deux restaurants plusieurs fois au fil des ans, et à chaque fois, je suis reparti en pensant, « hein, c'est ça ? » Je veux dire, ne vous méprenez pas - ils étaient savoureux, mais je ne pourrais jamais secouer la voix au fond de ma tête qui n'arrêtait pas de me dire tu aurais dû manger un hamburger à la place.

Ce n'est que lorsque la correspondante de SE Liz Bomze, originaire de Philadelphie, m'a indiqué Dalessandro's Steaks & Hoagies à Roxborough qu'il a finalement cliqué. Oh c'est de quoi il s'agit.

Voici ce qu'elle a à dire à propos de Dalessandro :

Je n'ai pas commencé à y aller parce que je savais que c'était mieux que les autres steaks de la ville. J'y suis juste allé avec mes amis parce que c'était près de notre lycée. (Je suppose que j'y vais depuis environ 15 ans. Yikes.) Finalement, j'ai réalisé que c'était bien mieux que les endroits agités comme Pat's et Geno's. J'adorais regarder le gars de la plaque de cuisson hacher la viande avec la spatule plate en métal et travailler dans le fromage pour qu'il fonde uniformément, ce qui rendait l'attente de la nourriture assez agréable (tout comme manger des piments forts dans le bac à condiments).

Chez Dalessandro, ils commencent avec le même faux-filet finement rasé et super costaud, mais plutôt que de lui donner les quelques côtelettes superficielles avec une spatule que vous obtenez chez Pat's ou Geno's, les cuisiniers à la plancha démolissent absolument le bœuf, coupant et coupant et coupant jusqu'à ce qu'il puisse ne plus être coupé. Le résultat final est quelque chose qui ressemble vaguement à un sandwich à la viande en vrac Maid-Rite. Du bœuf finement haché et presque émietté qui brunit lentement dans sa propre graisse et son jus sur un dessus plat légèrement graissé et bien usé.

Ne commandez pas un sandwich au bœuf nature ici (est-ce que n'importe qui déjà commandé un cheesesteak sans fromage ?). Le bœuf émietté a besoin des capacités grasses et liantes du provolone fondu pour atteindre son plein potentiel. Et quelle glorieuse vie c'est !

Vous ne trouverez pas de quantités massives de fromage filandreux et dégoulinant dans ces hoagies. Au contraire, le fromage agit comme un liant subtil, ajoutant juste assez de piquant et de gras pour faire ressortir les saveurs charnues et bien dorées de la viande. Tout est fourré dans des petits pains croustillants d'Amoroso (un prérequis virtuel pour tout bon hoagie de Philadelphie).

Des oignons, des champignons et des poivrons grillés sont disponibles sur demande, mais sont largement inutiles. Au lieu de cela, terminez le sandwich avec votre choix d'une demi-douzaine de variétés différentes de poivrons marinés ou rôtis de leur bar bien approvisionné. J'aime mieux la relish de piments forts épicés.

Est-ce le meilleur cheesesteak de Philadelphie ? Je n'ai aucune idée. Je peux dire avec certitude que c'est le meilleur que j'ai eu.


Philadelphie : Fantastic Cheesesteak De Dalessandro's Steaks & Hoagies

Je me considère comme un Bostonien d'esprit et je peux facilement me faire passer pour un vrai New-Yorkais, mais une chose que je suis définitivement ne pas est Philadelphienne. Donc, en tant que quelque chose qui peut inspirer un débat houleux même parmi les autres amoureux fraternels, je me méfie beaucoup de l'opinion de mon étranger décidément sur le sandwich le plus célèbre de Philadelphie, le cheesesteak.

Demandez aux habitants de Philadelphie qui fait le meilleur cheesesteak et vous entendrez forcément les noms Geno et Pat jeté autour. On parle peut-être plus de la rivalité entre deux des plus anciens magasins de cheesesteak de la ville que toute autre rivalité de restaurants du pays. Et les deux font un excellent cheesesteak.

Ribeye bien tranché finement grillé, légèrement haché avec des spatules, lié avec du Cheez Whiz ou du provolone, et empilé dans un petit pain grillé.

Le fait est qu'en tant qu'étranger, n'ayant pas grandi avec les cheesesteaks, j'ai visité les deux restaurants plusieurs fois au fil des ans, et à chaque fois, je suis reparti en pensant, « hein, c'est ça ? » Je veux dire, ne vous méprenez pas, ils étaient savoureux, mais je ne pourrais jamais secouer la voix au fond de ma tête qui n'arrêtait pas de me dire tu aurais dû manger un hamburger à la place.

Ce n'est que lorsque la correspondante de SE Liz Bomze, originaire de Philadelphie, m'a indiqué Dalessandro's Steaks & Hoagies à Roxborough qu'il a finalement cliqué. Oh c'est de quoi il s'agit.

Voici ce qu'elle a à dire à propos de Dalessandro :

Je n'ai pas commencé à y aller parce que je savais que c'était mieux que les autres steaks de la ville. J'y suis juste allé avec mes amis parce que c'était près de notre lycée. (Je suppose que j'y vais depuis environ 15 ans. Yikes.) Finalement, j'ai réalisé que c'était bien mieux que les endroits agités comme Pat's et Geno's. J'adorais regarder le gars de la plaque de cuisson hacher la viande avec la spatule plate en métal et travailler dans le fromage pour qu'il fonde uniformément, ce qui rendait l'attente de la nourriture assez agréable (tout comme manger des piments forts dans le bac à condiments).

Chez Dalessandro, ils commencent avec le même faux-filet finement rasé et super costaud, mais plutôt que de lui donner les quelques côtelettes superficielles avec une spatule que vous obtenez chez Pat's ou Geno's, les cuisiniers à la plancha démolissent absolument le boeuf, coupant et coupant et coupant jusqu'à ce qu'il puisse ne plus être coupé. Le résultat final est quelque chose qui ressemble vaguement à un sandwich à la viande en vrac Maid-Rite. Du bœuf finement haché, presque émietté, qui brunit lentement dans sa propre graisse et ses jus sur un dessus plat légèrement graissé et bien usé.

Ne commandez pas un sandwich au bœuf nature ici (est-ce que n'importe qui déjà commandé un cheesesteak sans fromage ?). Le bœuf émietté a besoin des capacités grasses et liantes du provolone fondu pour atteindre son plein potentiel. Et quelle glorieuse vie c'est !

Vous ne trouverez pas de quantités massives de fromage filandreux et dégoulinant dans ces hoagies. Au contraire, le fromage agit comme un liant subtil, ajoutant juste assez de piquant et de gras pour faire ressortir les saveurs charnues et bien dorées de la viande. Tout est fourré dans des petits pains croustillants d'Amoroso (un prérequis virtuel pour tout bon hoagie de Philadelphie).

Des oignons, des champignons et des poivrons grillés sont disponibles sur demande, mais sont largement inutiles. Au lieu de cela, terminez le sandwich avec votre choix d'une demi-douzaine de variétés différentes de poivrons marinés ou rôtis de leur bar bien approvisionné. J'aime mieux la relish de piments forts épicés.

Est-ce le meilleur cheesesteak de Philadelphie ? Je n'ai aucune idée. Je peux dire avec certitude que c'est le meilleur que j'ai eu.


Philadelphie : Fantastic Cheesesteak De Dalessandro's Steaks & Hoagies

Je me considère comme un Bostonien d'esprit et je peux facilement me faire passer pour un vrai New-Yorkais, mais une chose que je suis définitivement ne pas est Philadelphienne. Donc, en tant que quelque chose qui peut inspirer un débat houleux même parmi les autres amoureux fraternels, je me méfie beaucoup de l'opinion de mon étranger décidément sur le sandwich le plus célèbre de Philadelphie, le cheesesteak.

Demandez aux habitants de Philadelphie qui fait le meilleur cheesesteak et vous entendrez forcément les noms Geno et Pat jeté autour. On parle peut-être plus de la rivalité entre deux des plus anciens magasins de cheesesteak de la ville que toute autre rivalité de restaurants du pays. Et les deux font un excellent cheesesteak.

Ribeye bien tranché finement grillé, légèrement haché avec des spatules, lié avec du Cheez Whiz ou du provolone, et empilé dans un petit pain grillé.

Le fait est qu'en tant qu'étranger, n'ayant pas grandi avec les cheesesteaks, j'ai visité les deux restaurants plusieurs fois au fil des ans, et à chaque fois, je suis reparti en pensant, « hein, c'est ça ? » Je veux dire, ne vous méprenez pas - ils étaient savoureux, mais je ne pourrais jamais secouer la voix au fond de ma tête qui n'arrêtait pas de me dire tu aurais dû manger un hamburger à la place.

Ce n'est que lorsque la correspondante de SE Liz Bomze, originaire de Philadelphie, m'a indiqué Dalessandro's Steaks & Hoagies à Roxborough qu'il a finalement cliqué. Oh c'est de quoi il s'agit.

Voici ce qu'elle a à dire à propos de Dalessandro :

Je n'ai pas commencé à y aller parce que je savais que c'était mieux que les autres steaks de la ville. J'y suis juste allé avec mes amis parce que c'était près de notre lycée. (Je suppose que j'y vais depuis environ 15 ans. Yikes.) Finalement, j'ai réalisé que c'était bien mieux que les endroits agités comme Pat's et Geno's. J'adorais regarder le gars de la plaque de cuisson hacher la viande avec la spatule plate en métal et travailler dans le fromage pour qu'il fonde uniformément, ce qui rendait l'attente de la nourriture assez agréable (tout comme manger des piments forts dans le bac à condiments).

Chez Dalessandro, ils commencent avec le même faux-filet finement rasé et super costaud, mais plutôt que de lui donner les quelques côtelettes superficielles avec une spatule que vous obtenez chez Pat's ou Geno's, les cuisiniers à la plancha démolissent absolument le boeuf, coupant et coupant et coupant jusqu'à ce qu'il puisse ne plus être coupé. Le résultat final est quelque chose qui ressemble vaguement à un sandwich à la viande en vrac Maid-Rite. Du bœuf finement haché et presque émietté qui brunit lentement dans sa propre graisse et son jus sur un dessus plat légèrement graissé et bien usé.

Ne commandez pas un sandwich au bœuf nature ici (est-ce que n'importe qui déjà commandé un cheesesteak sans fromage ?). Le bœuf émietté a besoin des capacités grasses et liantes du provolone fondu pour atteindre son plein potentiel. Et quelle glorieuse vie c'est !

Vous ne trouverez pas de quantités massives de fromage filandreux et dégoulinant dans ces hoagies. Au contraire, le fromage agit comme un liant subtil, ajoutant juste assez de piquant et de gras pour faire ressortir les saveurs charnues et bien dorées de la viande. Tout est fourré dans des petits pains croustillants d'Amoroso (un prérequis virtuel pour tout bon hoagie de Philadelphie).

Des oignons, des champignons et des poivrons grillés sont disponibles sur demande, mais sont largement inutiles. Au lieu de cela, terminez le sandwich avec votre choix d'une demi-douzaine de variétés différentes de poivrons marinés ou rôtis de leur bar bien approvisionné. J'aime mieux la relish de piments forts épicés.

Est-ce le meilleur cheesesteak de Philadelphie ? Je n'ai aucune idée. Je peux dire avec certitude que c'est le meilleur que j'ai eu.


Philadelphie : Fantastic Cheesesteak De Dalessandro's Steaks & Hoagies

Je me considère comme un Bostonien d'esprit et je peux facilement me faire passer pour un vrai New-Yorkais, mais une chose que je suis définitivement ne pas est Philadelphienne. Donc, en tant que quelque chose qui peut inspirer un débat houleux même parmi les autres amoureux fraternels, je me méfie beaucoup de l'opinion de mon étranger décidément sur le sandwich le plus célèbre de Philadelphie, le cheesesteak.

Demandez aux habitants de Philadelphie qui fait le meilleur cheesesteak et vous entendrez forcément les noms Geno et Pat jeté autour. On parle peut-être plus de la rivalité entre deux des plus anciens magasins de cheesesteak de la ville que toute autre rivalité de restaurants du pays. Et les deux font un excellent cheesesteak.

Ribeye bien tranché finement grillé, légèrement haché avec des spatules, lié avec du Cheez Whiz ou du provolone, et empilé dans un petit pain grillé.

Le fait est qu'en tant qu'étranger, n'ayant pas grandi avec les cheesesteaks, j'ai visité les deux restaurants plusieurs fois au fil des ans, et à chaque fois, je suis reparti en pensant, « hein, c'est ça ? » Je veux dire, ne vous méprenez pas - ils étaient savoureux, mais je ne pourrais jamais secouer la voix au fond de ma tête qui n'arrêtait pas de me dire tu aurais dû prendre un hamburger à la place.

Ce n'est que lorsque la correspondante de SE Liz Bomze, originaire de Philadelphie, m'a indiqué Dalessandro's Steaks & Hoagies à Roxborough qu'il a finalement cliqué. Oh c'est de quoi il s'agit.

Voici ce qu'elle a à dire à propos de Dalessandro :

Je n'ai pas commencé à y aller parce que je savais que c'était mieux que les autres steaks de la ville. J'y suis juste allé avec mes amis parce que c'était près de notre lycée. (Je suppose que j'y vais depuis environ 15 ans. Yikes.) Finalement, j'ai réalisé que c'était bien mieux que les endroits agités comme Pat's et Geno's. J'adorais regarder le gars de la plaque de cuisson hacher la viande avec la spatule plate en métal et travailler dans le fromage pour qu'il fonde uniformément, ce qui rendait l'attente de la nourriture assez agréable (tout comme manger des piments forts dans le bac à condiments).

Chez Dalessandro, ils commencent avec le même faux-filet finement rasé et super costaud, mais plutôt que de lui donner les quelques côtelettes superficielles avec une spatule que vous obtenez chez Pat's ou Geno's, les cuisiniers à la plancha démolissent absolument le boeuf, coupant et coupant et coupant jusqu'à ce qu'il puisse ne plus être coupé. Le résultat final est quelque chose qui ressemble vaguement à un sandwich à la viande en vrac Maid-Rite. Du bœuf finement haché et presque émietté qui brunit lentement dans sa propre graisse et son jus sur un dessus plat légèrement graissé et bien usé.

Ne commandez pas un sandwich au bœuf nature ici (est-ce que n'importe qui déjà commandé un cheesesteak sans fromage ?). Le bœuf émietté a besoin des capacités grasses et liantes du provolone fondu pour atteindre son plein potentiel. Et quelle glorieuse vie c'est !

Vous ne trouverez pas de quantités massives de fromage filandreux et dégoulinant dans ces hoagies. Au contraire, le fromage agit comme un liant subtil, ajoutant juste assez de piquant et de gras pour faire ressortir les saveurs charnues et bien dorées de la viande. Tout est fourré dans des petits pains croustillants d'Amoroso (un prérequis virtuel pour tout bon hoagie de Philadelphie).

Des oignons, des champignons et des poivrons grillés sont disponibles sur demande, mais sont largement inutiles. Au lieu de cela, terminez le sandwich avec votre choix d'une demi-douzaine de variétés différentes de poivrons marinés ou rôtis de leur bar bien approvisionné. J'aime mieux la relish de piments forts épicés.

Est-ce le meilleur cheesesteak de Philadelphie ? Je n'ai aucune idée. Je peux dire avec certitude que c'est le meilleur que j'ai eu.


Philadelphie : Fantastic Cheesesteak De Dalessandro's Steaks & Hoagies

Je me considère comme un Bostonien d'esprit et je peux facilement me faire passer pour un vrai New-Yorkais, mais une chose que je suis définitivement ne pas est Philadelphienne. Donc, en tant que quelque chose qui peut inspirer un débat houleux même parmi les autres amoureux fraternels, je me méfie beaucoup de l'opinion de mon étranger décidément sur le sandwich le plus célèbre de Philadelphie, le cheesesteak.

Demandez aux habitants de Philadelphie qui fait le meilleur cheesesteak et vous entendrez forcément les noms Geno et Pat jeté autour. On parle peut-être plus de la rivalité entre deux des plus anciens magasins de cheesesteak de la ville que toute autre rivalité de restaurants du pays. Et les deux font un excellent cheesesteak.

Ribeye bien tranché finement grillé, légèrement haché avec des spatules, lié avec du Cheez Whiz ou du provolone, et empilé dans un petit pain grillé.

Le fait est qu'en tant qu'étranger, n'ayant pas grandi avec les cheesesteaks, j'ai visité les deux restaurants plusieurs fois au fil des ans, et à chaque fois, je suis reparti en pensant, « hein, c'est ça ? » Je veux dire, ne vous méprenez pas, ils étaient savoureux, mais je ne pourrais jamais secouer la voix au fond de ma tête qui n'arrêtait pas de me dire tu aurais dû manger un hamburger à la place.

Ce n'est que lorsque la correspondante de SE Liz Bomze, originaire de Philadelphie, m'a indiqué Dalessandro's Steaks & Hoagies à Roxborough qu'il a finalement cliqué. Oh c'est de quoi il s'agit.

Voici ce qu'elle a à dire à propos de Dalessandro :

Je n'ai pas commencé à y aller parce que je savais que c'était mieux que les autres steaks de la ville. J'y suis juste allé avec mes amis parce que c'était près de notre lycée. (Je suppose que j'y vais depuis environ 15 ans. Yikes.) Finalement, j'ai réalisé que c'était bien mieux que les endroits agités comme Pat's et Geno's. J'adorais regarder le gars de la plaque de cuisson hacher la viande avec la spatule plate en métal et travailler dans le fromage pour qu'il fonde uniformément, ce qui rendait l'attente de la nourriture assez agréable (tout comme manger des piments forts dans le bac à condiments).

Chez Dalessandro, ils commencent avec le même faux-filet finement rasé et super costaud, mais plutôt que de lui donner les quelques côtelettes superficielles avec une spatule que vous obtenez chez Pat's ou Geno's, les cuisiniers à la plancha démolissent absolument le bœuf, coupant et coupant et coupant jusqu'à ce qu'il puisse ne plus être coupé. Le résultat final est quelque chose qui ressemble vaguement à un sandwich à la viande en vrac Maid-Rite. Du bœuf finement haché et presque émietté qui brunit lentement dans sa propre graisse et son jus sur un dessus plat légèrement graissé et bien usé.

Ne commandez pas un sandwich au bœuf nature ici (est-ce que n'importe qui déjà commandé un cheesesteak sans fromage ?). Le bœuf émietté a besoin des capacités grasses et liantes du provolone fondu pour atteindre son plein potentiel. Et quelle glorieuse vie c'est !

Vous ne trouverez pas de quantités massives de fromage filandreux et dégoulinant dans ces hoagies. Au contraire, le fromage agit comme un liant subtil, ajoutant juste assez de piquant et de gras pour faire ressortir les saveurs charnues et bien dorées de la viande. Tout est fourré dans des petits pains croustillants d'Amoroso (un prérequis virtuel pour tout bon hoagie de Philadelphie).

Des oignons, des champignons et des poivrons grillés sont disponibles sur demande, mais sont largement inutiles. Au lieu de cela, terminez le sandwich avec votre choix d'une demi-douzaine de variétés différentes de poivrons marinés ou rôtis de leur bar bien approvisionné. J'aime mieux la relish de piments forts épicés.

Est-ce le meilleur cheesesteak de Philadelphie ? Je n'ai aucune idée. Je peux dire avec certitude que c'est le meilleur que j'ai eu.


Philadelphie : Fantastic Cheesesteak De Dalessandro's Steaks & Hoagies

Je me considère comme un Bostonien d'esprit et je peux facilement me faire passer pour un vrai New-Yorkais, mais une chose que je suis définitivement ne pas est Philadelphienne. Donc, en tant que quelque chose qui peut inspirer un débat houleux même parmi les autres amoureux fraternels, je me méfie beaucoup de l'opinion de mon étranger décidément sur le sandwich le plus célèbre de Philadelphie, le cheesesteak.

Demandez aux habitants de Philadelphie qui fait le meilleur cheesesteak et vous entendrez forcément les noms Geno et Pat jeté autour. On parle peut-être plus de la rivalité entre deux des plus anciens magasins de cheesesteak de la ville que toute autre rivalité de restaurants du pays. Et les deux font un excellent cheesesteak.

Ribeye bien tranché finement grillé, légèrement haché avec des spatules, lié avec du Cheez Whiz ou du provolone, et empilé dans un petit pain grillé.

Le fait est qu'en tant qu'étranger, n'ayant pas grandi avec les cheesesteaks, j'ai visité les deux restaurants plusieurs fois au fil des ans, et à chaque fois, je suis reparti en pensant, « hein, c'est ça ? » Je veux dire, ne vous méprenez pas - ils étaient savoureux, mais je ne pourrais jamais secouer la voix au fond de ma tête qui n'arrêtait pas de me dire tu aurais dû manger un hamburger à la place.

Ce n'est que lorsque la correspondante de SE Liz Bomze, originaire de Philadelphie, m'a indiqué Dalessandro's Steaks & Hoagies à Roxborough qu'il a finalement cliqué. Oh c'est de quoi il s'agit.

Voici ce qu'elle a à dire à propos de Dalessandro :

Je n'ai pas commencé à y aller parce que je savais que c'était mieux que les autres steaks de la ville. J'y suis juste allé avec mes amis parce que c'était près de notre lycée. (Je suppose que j'y vais depuis environ 15 ans. Yikes.) Finalement, j'ai réalisé que c'était bien mieux que les endroits agités comme Pat's et Geno's. J'adorais regarder le gars de la plaque de cuisson hacher la viande avec la spatule plate en métal et travailler dans le fromage pour qu'il fonde uniformément, ce qui rendait l'attente de la nourriture assez agréable (tout comme manger des piments forts dans le bac à condiments).

Chez Dalessandro, ils commencent avec le même faux-filet finement rasé et super costaud, mais plutôt que de lui donner les quelques côtelettes superficielles avec une spatule que vous obtenez chez Pat's ou Geno's, les cuisiniers à la plancha démolissent absolument le bœuf, coupant et coupant et coupant jusqu'à ce qu'il puisse ne plus être coupé. Le résultat final est quelque chose qui ressemble vaguement à un sandwich à la viande en vrac Maid-Rite. Du bœuf finement haché et presque émietté qui brunit lentement dans sa propre graisse et son jus sur un dessus plat légèrement graissé et bien usé.

Ne commandez pas un sandwich au bœuf nature ici (est-ce que n'importe qui déjà commandé un cheesesteak sans fromage ?). Le bœuf émietté a besoin des capacités grasses et liantes du provolone fondu pour atteindre son plein potentiel. Et quelle glorieuse vie c'est !

Vous ne trouverez pas de quantités massives de fromage filandreux et dégoulinant dans ces hoagies. Au contraire, le fromage agit comme un liant subtil, ajoutant juste assez de piquant et de gras pour faire ressortir les saveurs charnues et bien dorées de la viande. Tout est fourré dans des petits pains croustillants d'Amoroso (un prérequis virtuel pour tout bon hoagie de Philadelphie).

Des oignons, des champignons et des poivrons grillés sont disponibles sur demande, mais sont largement inutiles. Au lieu de cela, terminez le sandwich avec votre choix d'une demi-douzaine de variétés différentes de poivrons marinés ou rôtis de leur bar bien approvisionné. J'aime mieux la relish de piments forts épicés.

Is this the best cheesesteak in Philadelphia? I have no idea. I can say for certain that it's the best one I've had.


Philadelphia: Fantastic Cheesesteak From Dalessandro's Steaks & Hoagies

I consider myself a Bostonian in spirit and can easily pass myself off as a real New Yorker, but one thing I'm definitely ne pas is a Philadelphian. So as something that can inspire heated debate even amongst fellow Brotherly Lovers, I'm very wary about weighing in with my decidedly outsider's opinion of Philadelphia's most famous sandwich, the cheesesteak.

Ask the people of Philadelphia who makes the best cheesesteak and you're bound to hear the names Geno's and Pat's thrown around. The catty-corner rivalry between two of the oldest cheesesteak shops in the city gets talked about perhaps more than any other restaurant rivalry in the country. And both of them make a great cheesesteak.

Properly thin-sliced ribeye griddled, lightly chopped with spatulas, bound with Cheez Whiz or provolone, and piled into a toasty hoagie roll.

The thing is, as an outsider, not having grown up with cheesesteaks, I visited both restaurants several times through the years, and each time, I came away thinking, "huh, that's it?" I mean, don't get me wrong—they were tasty, but I could never shake the voice in the back of my head that kept telling me you should have had a burger instead.

It wasn't until SE correspondent Liz Bomze, a Philadelphia native, pointed me to Dalessandro's Steaks & Hoagies in Roxborough that it finally clicked. Oh that's what all the fuss is about.

Here's what she has to say about Dalessandro's:

I didn't start going there because I knew it was any better than the other steak joints around town I just went with my friends because it was close to our high school. (I guess I've been going there for about 15 years. Yikes.) Eventually, I realized it was way better than the fussed-over places like Pat's and Geno's. I used to love watch the griddle guy chop up the meat with the flat metal spatula and work in the cheese so that it melted evenly it made waiting for the food pretty enjoyable (as did eating hot peppers out of the condiment bin).

At Dalessandro's, they start with the same thinly shaved, super beefy ribeye, but rather than giving it the few cursory chops with a spatula you get at Pat's or Geno's, the griddle cooks absolutely demolish the beef, cutting and cutting and cutting until it can be cut no more. The end result is something vaguely resembling a Maid-Rite loosemeat sandwich. Finely chopped, nearly crumbled beef that sits slowly browning in its own fat and juices on a lightly greased, well-worn flat-top.

Don't order a plain beef sandwich here (does n'importe qui ever order a cheesesteak without cheese?). The crumbled beef needs the fatty, binding capabilities of melted provolone to live up to their full potential. And what glorious living it is!

You won't find massive amounts of stringy, drippy cheese in these hoagies. Rather, the cheese acts as a subtle binder, adding just enough sharpness and fat to bring out the beefy, well-browned flavors of the meat. It all gets shoved into crusty buns from Amoroso's (a virtual a prerequisite for any decent Philadelphia hoagie).

Grilled onions, mushrooms, and peppers are available on request, but are largely unnecessary. Instead, finish the sandwich with your choice of a half dozen different varieties of pickled or roasted peppers from their well-stocked bar. I like the spicy-tart hot pepper relish best.

Is this the best cheesesteak in Philadelphia? I have no idea. I can say for certain that it's the best one I've had.


Philadelphia: Fantastic Cheesesteak From Dalessandro's Steaks & Hoagies

I consider myself a Bostonian in spirit and can easily pass myself off as a real New Yorker, but one thing I'm definitely ne pas is a Philadelphian. So as something that can inspire heated debate even amongst fellow Brotherly Lovers, I'm very wary about weighing in with my decidedly outsider's opinion of Philadelphia's most famous sandwich, the cheesesteak.

Ask the people of Philadelphia who makes the best cheesesteak and you're bound to hear the names Geno's and Pat's thrown around. The catty-corner rivalry between two of the oldest cheesesteak shops in the city gets talked about perhaps more than any other restaurant rivalry in the country. And both of them make a great cheesesteak.

Properly thin-sliced ribeye griddled, lightly chopped with spatulas, bound with Cheez Whiz or provolone, and piled into a toasty hoagie roll.

The thing is, as an outsider, not having grown up with cheesesteaks, I visited both restaurants several times through the years, and each time, I came away thinking, "huh, that's it?" I mean, don't get me wrong—they were tasty, but I could never shake the voice in the back of my head that kept telling me you should have had a burger instead.

It wasn't until SE correspondent Liz Bomze, a Philadelphia native, pointed me to Dalessandro's Steaks & Hoagies in Roxborough that it finally clicked. Oh that's what all the fuss is about.

Here's what she has to say about Dalessandro's:

I didn't start going there because I knew it was any better than the other steak joints around town I just went with my friends because it was close to our high school. (I guess I've been going there for about 15 years. Yikes.) Eventually, I realized it was way better than the fussed-over places like Pat's and Geno's. I used to love watch the griddle guy chop up the meat with the flat metal spatula and work in the cheese so that it melted evenly it made waiting for the food pretty enjoyable (as did eating hot peppers out of the condiment bin).

At Dalessandro's, they start with the same thinly shaved, super beefy ribeye, but rather than giving it the few cursory chops with a spatula you get at Pat's or Geno's, the griddle cooks absolutely demolish the beef, cutting and cutting and cutting until it can be cut no more. The end result is something vaguely resembling a Maid-Rite loosemeat sandwich. Finely chopped, nearly crumbled beef that sits slowly browning in its own fat and juices on a lightly greased, well-worn flat-top.

Don't order a plain beef sandwich here (does n'importe qui ever order a cheesesteak without cheese?). The crumbled beef needs the fatty, binding capabilities of melted provolone to live up to their full potential. And what glorious living it is!

You won't find massive amounts of stringy, drippy cheese in these hoagies. Rather, the cheese acts as a subtle binder, adding just enough sharpness and fat to bring out the beefy, well-browned flavors of the meat. It all gets shoved into crusty buns from Amoroso's (a virtual a prerequisite for any decent Philadelphia hoagie).

Grilled onions, mushrooms, and peppers are available on request, but are largely unnecessary. Instead, finish the sandwich with your choice of a half dozen different varieties of pickled or roasted peppers from their well-stocked bar. I like the spicy-tart hot pepper relish best.

Is this the best cheesesteak in Philadelphia? I have no idea. I can say for certain that it's the best one I've had.


Philadelphia: Fantastic Cheesesteak From Dalessandro's Steaks & Hoagies

I consider myself a Bostonian in spirit and can easily pass myself off as a real New Yorker, but one thing I'm definitely ne pas is a Philadelphian. So as something that can inspire heated debate even amongst fellow Brotherly Lovers, I'm very wary about weighing in with my decidedly outsider's opinion of Philadelphia's most famous sandwich, the cheesesteak.

Ask the people of Philadelphia who makes the best cheesesteak and you're bound to hear the names Geno's and Pat's thrown around. The catty-corner rivalry between two of the oldest cheesesteak shops in the city gets talked about perhaps more than any other restaurant rivalry in the country. And both of them make a great cheesesteak.

Properly thin-sliced ribeye griddled, lightly chopped with spatulas, bound with Cheez Whiz or provolone, and piled into a toasty hoagie roll.

The thing is, as an outsider, not having grown up with cheesesteaks, I visited both restaurants several times through the years, and each time, I came away thinking, "huh, that's it?" I mean, don't get me wrong—they were tasty, but I could never shake the voice in the back of my head that kept telling me you should have had a burger instead.

It wasn't until SE correspondent Liz Bomze, a Philadelphia native, pointed me to Dalessandro's Steaks & Hoagies in Roxborough that it finally clicked. Oh that's what all the fuss is about.

Here's what she has to say about Dalessandro's:

I didn't start going there because I knew it was any better than the other steak joints around town I just went with my friends because it was close to our high school. (I guess I've been going there for about 15 years. Yikes.) Eventually, I realized it was way better than the fussed-over places like Pat's and Geno's. I used to love watch the griddle guy chop up the meat with the flat metal spatula and work in the cheese so that it melted evenly it made waiting for the food pretty enjoyable (as did eating hot peppers out of the condiment bin).

At Dalessandro's, they start with the same thinly shaved, super beefy ribeye, but rather than giving it the few cursory chops with a spatula you get at Pat's or Geno's, the griddle cooks absolutely demolish the beef, cutting and cutting and cutting until it can be cut no more. The end result is something vaguely resembling a Maid-Rite loosemeat sandwich. Finely chopped, nearly crumbled beef that sits slowly browning in its own fat and juices on a lightly greased, well-worn flat-top.

Don't order a plain beef sandwich here (does n'importe qui ever order a cheesesteak without cheese?). The crumbled beef needs the fatty, binding capabilities of melted provolone to live up to their full potential. And what glorious living it is!

You won't find massive amounts of stringy, drippy cheese in these hoagies. Rather, the cheese acts as a subtle binder, adding just enough sharpness and fat to bring out the beefy, well-browned flavors of the meat. It all gets shoved into crusty buns from Amoroso's (a virtual a prerequisite for any decent Philadelphia hoagie).

Grilled onions, mushrooms, and peppers are available on request, but are largely unnecessary. Instead, finish the sandwich with your choice of a half dozen different varieties of pickled or roasted peppers from their well-stocked bar. I like the spicy-tart hot pepper relish best.

Is this the best cheesesteak in Philadelphia? I have no idea. I can say for certain that it's the best one I've had.


Philadelphia: Fantastic Cheesesteak From Dalessandro's Steaks & Hoagies

I consider myself a Bostonian in spirit and can easily pass myself off as a real New Yorker, but one thing I'm definitely ne pas is a Philadelphian. So as something that can inspire heated debate even amongst fellow Brotherly Lovers, I'm very wary about weighing in with my decidedly outsider's opinion of Philadelphia's most famous sandwich, the cheesesteak.

Ask the people of Philadelphia who makes the best cheesesteak and you're bound to hear the names Geno's and Pat's thrown around. The catty-corner rivalry between two of the oldest cheesesteak shops in the city gets talked about perhaps more than any other restaurant rivalry in the country. And both of them make a great cheesesteak.

Properly thin-sliced ribeye griddled, lightly chopped with spatulas, bound with Cheez Whiz or provolone, and piled into a toasty hoagie roll.

The thing is, as an outsider, not having grown up with cheesesteaks, I visited both restaurants several times through the years, and each time, I came away thinking, "huh, that's it?" I mean, don't get me wrong—they were tasty, but I could never shake the voice in the back of my head that kept telling me you should have had a burger instead.

It wasn't until SE correspondent Liz Bomze, a Philadelphia native, pointed me to Dalessandro's Steaks & Hoagies in Roxborough that it finally clicked. Oh that's what all the fuss is about.

Here's what she has to say about Dalessandro's:

I didn't start going there because I knew it was any better than the other steak joints around town I just went with my friends because it was close to our high school. (I guess I've been going there for about 15 years. Yikes.) Eventually, I realized it was way better than the fussed-over places like Pat's and Geno's. I used to love watch the griddle guy chop up the meat with the flat metal spatula and work in the cheese so that it melted evenly it made waiting for the food pretty enjoyable (as did eating hot peppers out of the condiment bin).

At Dalessandro's, they start with the same thinly shaved, super beefy ribeye, but rather than giving it the few cursory chops with a spatula you get at Pat's or Geno's, the griddle cooks absolutely demolish the beef, cutting and cutting and cutting until it can be cut no more. The end result is something vaguely resembling a Maid-Rite loosemeat sandwich. Finely chopped, nearly crumbled beef that sits slowly browning in its own fat and juices on a lightly greased, well-worn flat-top.

Don't order a plain beef sandwich here (does n'importe qui ever order a cheesesteak without cheese?). The crumbled beef needs the fatty, binding capabilities of melted provolone to live up to their full potential. And what glorious living it is!

You won't find massive amounts of stringy, drippy cheese in these hoagies. Rather, the cheese acts as a subtle binder, adding just enough sharpness and fat to bring out the beefy, well-browned flavors of the meat. It all gets shoved into crusty buns from Amoroso's (a virtual a prerequisite for any decent Philadelphia hoagie).

Grilled onions, mushrooms, and peppers are available on request, but are largely unnecessary. Instead, finish the sandwich with your choice of a half dozen different varieties of pickled or roasted peppers from their well-stocked bar. I like the spicy-tart hot pepper relish best.

Is this the best cheesesteak in Philadelphia? I have no idea. I can say for certain that it's the best one I've had.


Voir la vidéo: Nourriture de Chicago - Le meilleur sandwich à la poitrine de bœuf de Chicago! (Décembre 2021).