Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

7 raisons pour lesquelles vous devriez manger plus de poisson Diaporama

7 raisons pour lesquelles vous devriez manger plus de poisson Diaporama


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Raison n°1 : aide à réduire votre risque de cancer

On dit que les acides gras présents dans le poisson réduisent le risque de certains cancers de 30 à 50 pour cent. En plus des oméga-3, le poisson contient du sélénium, un élément chimique qui a des propriétés anticancéreuses.

Sole Poêlée avec Salsa Câpres-Anchois

Le chef Kalt crée ce plat avec une pâte panko légère et l'associe à une salsa aux câpres et aux anchois pour que chaque bouchée soit audacieuse et savoureuse.

Raison n°2 : Combattre la dépression

Les acides oméga-3 présents dans le poisson aident à augmenter les niveaux de sérotonine, une substance chimique du cerveau qui aide à combattre la dépression.

Lotte à Cartoccio

Cartoccio est une méthode de cuisson italienne qui signifie bouillie, en sauce, puis enveloppée dans du papier et cuite au four. La lotte dans cette recette est cuite légèrement dans une casserole, plutôt que bouillie, puis placée avec sa "sauce" - légumes cuits et vin blanc.

Raison n°3 : réduit l'inflammation

Les oméga-3 présents dans le poisson aident également à réguler le cycle d'inflammation de votre corps, ce qui prévient et soulage les affections douloureuses comme l'arthrite.

Sardines aigre-douces vénitiennes

Les sardines ne sont pas toujours en tête de liste quand quelqu'un veut faire du poisson, mais ce plat à base de miel et de vinaigre crée une sauce intéressante et savoureuse qui plaira même aux plus détestables.

Raison n° 4 : Favorise la santé cardiovasculaire

En réduisant l'inflammation, le poisson contribue également à améliorer l'élasticité des vaisseaux sanguins et à réduire le mauvais cholestérol, réduisant ainsi le risque de maladie cardiaque et d'accident vasculaire cérébral.

Truite de montagne avec compotée de céleri, poireau et fenouil

Une simple compote de poireaux, de fenouil et de céleri fait de ce plat une star et prouve que quelques ingrédients simples comme l'ail, le vin blanc et le beurre font beaucoup de bien avec le poisson.

Raison n°5 : Combat la démence

Des études ont montré que les personnes âgées qui mangent du poisson ou des fruits de mer au moins une fois par semaine ont une chance de réduire le risque de démence, plus particulièrement la maladie d'Alzheimer.

Casserole de morue salée et de pommes de terre

C'est une approche très rustique de la cuisine avec un poisson raffiné. La morue réhydratée apporte de la saveur à une casserole de pommes de terre remplie d'ingrédients simples comme le basilic, l'ail et les tomates.

Raison n°6 : améliore votre vue

Des études ont montré que l'acide gras présent dans le poisson renforce les membranes cellulaires oculaires et fournit un soutien structurel à vos yeux.

Crevettes alla Parmigiana

Cette crevette est une variante du classique italien, panée dans du panko croustillant et habillée de sauce tomate et de fromages salés. Vous constaterez que les crevettes sont une approche plus tendre et savoureuse du plat de poulet habituellement.

Raison #7 : Aide à combattre le diabète

Une étude menée en 2011 a montré que manger du poisson aide à réduire les niveaux de glucose et réduit le risque de développer un diabète.

Bar entier cuit au sel

C'est un excellent plat pour impressionner vos convives et c'est un moyen assez facile de cuisiner du poisson. Si vous voulez expérimenter les saveurs de votre plat, essayez d'utiliser différents assaisonnements au-delà des graines de fenouil.


7 raisons qui améliorent la vie de manger du poisson

Vous savez que le poisson est une excellente source de protéines maigres et de nutriments, mais une multitude de nouvelles recherches ont découvert des raisons plus étonnantes d'aller pêcher.

Le poisson a la réputation d'être un « aliment pour le cerveau » faible en calories et riche en protéines, grâce aux longs brins d'acides gras oméga-3 essentiels polyinsaturés (communément appelés « oméga-3 ») présents dans l'huile de poisson.

Le corps humain ne peut pas produire naturellement des oméga-3, mais ils sont pourtant nécessaires à un corps sain, à l'intérieur comme à l'extérieur. Bien que le lien entre les oméga-3 et la santé cardiaque soit connu depuis longtemps, plusieurs nouvelles études présentent encore plus de preuves que le poisson riche en acides gras est essentiel pour le bien-être de tout le corps.

La bonne nouvelle est que si vous n'êtes pas un fan de poisson, la plupart des nouvelles recherches indiquent que manger du poisson une ou deux fois par semaine peut suffire à en récolter les bénéfices. Pendant ce temps, l'Institut national de la santé recommande aux gens de consommer au moins 2% de leurs calories quotidiennes totales sous forme d'acides gras oméga-3, ce qui équivaut à environ 4 grammes par jour. Un morceau de saumon de quatre onces (l'une des sources naturelles les plus élevées d'oméga-3) contient environ 1,5 gramme d'acide gras. D'autres poissons, tels que le thon, les sardines et le flétan, contiennent également des niveaux élevés. Si vous ne mangez pas de produits d'origine animale ou si vous avez du mal à intégrer le poisson dans votre alimentation, vous pouvez obtenir votre quantité quotidienne recommandée d'acides gras grâce à des suppléments d'oméga-3 DHA/huile de poisson. Bien que de nouvelles données de Les rapports des consommateurs suggère que plus d'Américains achètent des suppléments d'oméga-3 que jamais auparavant, la façon recommandée par les médecins de consommer les bienfaits du poisson pour la santé est toujours de manger le vrai.

Si les propriétés amincissantes et stimulantes pour la santé du cœur n'étaient pas des raisons suffisantes pour manger plus de poisson, voici sept autres façons d'ajouter une dose de poisson à votre alimentation pour améliorer votre santé.

  1. Prévenir les maladies cardiaques : Une étude danoise de 49 000 femmes qui a été publiée lundi dans Hypertension : Journal de l'American Heart Association ont découvert que les femmes qui mangeaient peu ou pas de poisson avaient 50 % plus de problèmes cardiaques que celles qui mangeaient du poisson au moins une fois par semaine. De plus, les chercheurs ont découvert que les femmes qui mangeaient rarement du poisson avaient un risque de maladie trois fois plus élevé que celles qui en mangeaient souvent. D'autres recherches ont montré que la consommation de poisson riche en oméga-3 peut réduire les niveaux de graisse dans le sang, ce qui peut contribuer à réduire le risque de maladie cardiaque.
  2. Réduire le risque d'Alzheimer : Manger du poisson une fois par semaine seulement peut aider à préserver les neurones de la matière grise – la partie du cerveau liée à la mémoire et à la cognition – selon une nouvelle étude présentée le mois dernier lors de la réunion annuelle de la Radiological Society of North America. Les chercheurs ont découvert que les personnes qui mangent du poisson cuit au four ou grillé – mais pas frit – avaient un cerveau plus gros et des cellules plus grosses dans les zones du cerveau responsables de la mémoire et de l'apprentissage. Les scientifiques pensent que le volume cérébral plus important peut aider à réduire le risque de déclin cognitif et de maladie d'Alzheimer.
  3. Améliorer la peau et les cheveux : L'un des principaux inconvénients d'un régime pauvre en graisses est que vous privez souvent votre peau et vos cheveux des graisses saines dont ils ont besoin, les laissant ternes et secs. Les oméga-3 contenus dans le poisson sont exactement le type de graisse saine à manger pour garder votre peau nourrie et vos cheveux brillants. La recherche a également lié la consommation de poisson et d'oméga-3 au traitement d'affections cutanées telles que le psoriasis.
  4. Soulager la dépression : Plusieurs études ont montré que lorsqu'ils sont pris avec des médicaments antidépresseurs sur ordonnance, les oméga-3 contenus dans le poisson sont plus efficaces pour traiter la dépression que les médicaments sur ordonnance seuls. Une étude portant sur 52 femmes enceintes a révélé que la prise d'une capsule de 300 mg d'oméga-3 pendant la grossesse réduisait considérablement le risque de dépression post-partum chez les femmes.
  5. Stimuler le développement du cerveau : Les AGE oméga-3 présents dans le saumon et d'autres poissons riches en nutriments sont des nutriments essentiels pour les enfants car ils contribuent au développement du cerveau. Certaines études ont même montré que la consommation d'oméga-3 peut aider à apaiser les symptômes du TDAH. Les experts recommandent cependant aux parents de demander à leur pédiatre avant d'introduire des suppléments dans l'alimentation d'un enfant.
  6. Dosage de vitamine D : Le poisson d'eau salée est une source de vitamine D sans soleil, qui, selon les scientifiques, peut aider à prévenir les maladies, à favoriser la santé des os et, avec l'aide des oméga-3 contenus dans le poisson, à prévenir le déclin cognitif. Une seule portion de trois onces de saumon contient 75 pour cent de votre quantité quotidienne recommandée de vitamine.
  7. Sperme plus fort : Une étude récente de 188 hommes a révélé que ceux qui mangeaient plus de poisson frais – ainsi que d'autres aliments sains tels que les fruits, les légumes et les grains entiers – avaient des nageurs plus forts que ceux qui mangeaient des régimes malsains. Les chercheurs disent que davantage d'études doivent être menées, mais les données préliminaires montrent que plus le régime alimentaire du participant est bon, plus la forme et la mobilité du sperme qu'il produit sont fortes.

Pour plus de conseils sur l'alimentation et la nutrition, suivez @weightloss sur Twitter des éditeurs de @EverydayHealth.


7 bonnes raisons de manger du poisson

Vous savez que le poisson est une excellente source de protéines maigres et de nutriments, mais une multitude de nouvelles recherches ont découvert des raisons plus étonnantes d'aller pêcher.

Le poisson a la réputation d'être un « aliment pour le cerveau » faible en calories et riche en protéines, grâce aux longs brins d'acides gras oméga-3 essentiels polyinsaturés (communément appelés « oméga-3 ») présents dans l'huile de poisson.

Le corps humain ne peut pas produire naturellement des oméga-3, mais ils sont pourtant nécessaires à un corps sain, à l'intérieur comme à l'extérieur. Bien que le lien entre les oméga-3 et la santé cardiaque soit connu depuis longtemps, plusieurs nouvelles études présentent encore plus de preuves que le poisson riche en acides gras est essentiel pour le bien-être de tout le corps.

La bonne nouvelle est que si vous n'êtes pas un fan de poisson, la plupart des nouvelles recherches indiquent que manger du poisson une ou deux fois par semaine peut suffire à en récolter les bénéfices. Pendant ce temps, l'Institut national de la santé recommande aux gens de consommer au moins 2% de leurs calories quotidiennes totales sous forme d'acides gras oméga-3, ce qui équivaut à environ 4 grammes par jour. Un morceau de saumon de quatre onces (l'une des sources naturelles les plus élevées d'oméga-3) contient environ 1,5 gramme d'acide gras. D'autres poissons, tels que le thon, les sardines et le flétan, contiennent également des niveaux élevés. Si vous ne mangez pas de produits d'origine animale ou si vous avez du mal à intégrer le poisson dans votre alimentation, vous pouvez obtenir votre quantité quotidienne recommandée d'acides gras grâce à des suppléments d'oméga-3 DHA/huile de poisson. Bien que de nouvelles données de Les rapports des consommateurs suggère que plus d'Américains achètent des suppléments d'oméga-3 que jamais auparavant, la façon recommandée par les médecins de consommer les bienfaits du poisson pour la santé est toujours de manger le vrai.

Si les propriétés amincissantes et stimulantes pour la santé du cœur n'étaient pas des raisons suffisantes pour manger plus de poisson, voici sept autres façons d'ajouter une dose de poisson à votre alimentation pour améliorer votre santé.

  1. Prévenir les maladies cardiaques : Une étude danoise de 49 000 femmes qui a été publiée lundi dans Hypertension : Journal de l'American Heart Association ont découvert que les femmes qui mangeaient peu ou pas de poisson avaient 50 % plus de problèmes cardiaques que celles qui mangeaient du poisson au moins une fois par semaine. De plus, les chercheurs ont découvert que les femmes qui mangeaient rarement du poisson avaient un risque de maladie trois fois plus élevé que celles qui en mangeaient souvent. D'autres recherches ont montré que la consommation de poisson riche en oméga-3 peut réduire les niveaux de graisse dans le sang, ce qui peut contribuer à réduire le risque de maladie cardiaque.
  2. Réduire le risque d'Alzheimer : Manger du poisson une fois par semaine seulement peut aider à préserver les neurones de la matière grise – la partie du cerveau liée à la mémoire et à la cognition – selon une nouvelle étude présentée le mois dernier lors de la réunion annuelle de la Radiological Society of North America. Les chercheurs ont découvert que les personnes qui mangent du poisson cuit au four ou grillé – mais pas frit – avaient un cerveau plus gros et des cellules plus grosses dans les zones du cerveau responsables de la mémoire et de l'apprentissage. Les scientifiques pensent que le volume cérébral plus important peut aider à réduire le risque de déclin cognitif et de maladie d'Alzheimer.
  3. Améliorer la peau et les cheveux : L'un des principaux inconvénients d'un régime pauvre en graisses est que vous privez souvent votre peau et vos cheveux des graisses saines dont ils ont besoin, les laissant ternes et secs. Les oméga-3 contenus dans le poisson sont exactement le type de graisse saine à manger pour garder votre peau nourrie et vos cheveux brillants. La recherche a également lié la consommation de poisson et d'oméga-3 au traitement d'affections cutanées telles que le psoriasis.
  4. Soulager la dépression : Plusieurs études ont montré que lorsqu'ils sont pris avec des médicaments antidépresseurs sur ordonnance, les oméga-3 contenus dans le poisson sont plus efficaces pour traiter la dépression que les médicaments sur ordonnance seuls. Une étude portant sur 52 femmes enceintes a révélé que la prise d'une capsule de 300 mg d'oméga-3 pendant la grossesse réduisait considérablement le risque de dépression post-partum chez les femmes.
  5. Stimuler le développement du cerveau : Les AGE oméga-3 présents dans le saumon et d'autres poissons riches en nutriments sont des nutriments essentiels pour les enfants car ils contribuent au développement du cerveau. Certaines études ont même montré que la consommation d'oméga-3 peut aider à apaiser les symptômes du TDAH. Les experts recommandent cependant aux parents de demander à leur pédiatre avant d'introduire des suppléments dans l'alimentation d'un enfant.
  6. Dosage de vitamine D : Le poisson d'eau salée est une source de vitamine D sans soleil, qui, selon les scientifiques, peut aider à prévenir les maladies, à favoriser la santé des os et, avec l'aide des oméga-3 contenus dans le poisson, à prévenir le déclin cognitif. Une seule portion de trois onces de saumon contient 75 pour cent de votre quantité quotidienne recommandée de vitamine.
  7. Sperme plus fort : Une étude récente de 188 hommes a révélé que ceux qui mangeaient plus de poisson frais – ainsi que d'autres aliments sains tels que les fruits, les légumes et les grains entiers – avaient des nageurs plus forts que ceux qui mangeaient des régimes malsains. Les chercheurs disent que davantage d'études doivent être menées, mais les données préliminaires montrent que plus le régime alimentaire du participant est bon, plus la forme et la mobilité du sperme qu'il produit sont fortes.

Pour plus de conseils sur l'alimentation et la nutrition, suivez @weightloss sur Twitter des éditeurs de @EverydayHealth.


7 bonnes raisons de manger du poisson

Vous savez que le poisson est une excellente source de protéines maigres et de nutriments, mais une multitude de nouvelles recherches ont découvert des raisons plus étonnantes d'aller pêcher.

Le poisson a la réputation d'être un « aliment pour le cerveau » faible en calories et riche en protéines, grâce aux longs brins d'acides gras oméga-3 essentiels polyinsaturés (communément appelés « oméga-3 ») présents dans l'huile de poisson.

Le corps humain ne peut pas produire naturellement des oméga-3, mais ils sont pourtant nécessaires à un corps sain, à l'intérieur comme à l'extérieur. Bien que le lien entre les oméga-3 et la santé cardiaque soit connu depuis longtemps, plusieurs nouvelles études présentent encore plus de preuves que le poisson riche en acides gras est essentiel pour le bien-être de tout le corps.

La bonne nouvelle est que si vous n'êtes pas un fan de poisson, la plupart des nouvelles recherches indiquent que manger du poisson une ou deux fois par semaine peut suffire à en récolter les bénéfices. Pendant ce temps, le National Institute of Health recommande que les gens consomment au moins 2% de leurs calories quotidiennes totales sous forme d'acides gras oméga-3, ce qui équivaut à environ 4 grammes par jour. Un morceau de saumon de quatre onces (l'une des sources naturelles les plus élevées d'oméga-3) contient environ 1,5 gramme d'acide gras. D'autres poissons, tels que le thon, les sardines et le flétan, contiennent également des niveaux élevés. Si vous ne mangez pas de produits d'origine animale ou si vous avez du mal à intégrer le poisson dans votre alimentation, vous pouvez obtenir votre quantité quotidienne recommandée d'acides gras grâce à des suppléments d'oméga-3 DHA/huile de poisson. Bien que de nouvelles données de Les rapports des consommateurs suggère que plus d'Américains achètent des suppléments d'oméga-3 que jamais auparavant, la façon recommandée par les médecins de consommer les bienfaits du poisson pour la santé est toujours de manger le vrai.

Si les propriétés amincissantes et stimulantes pour la santé du cœur n'étaient pas des raisons suffisantes pour manger plus de poisson, voici sept autres façons d'ajouter une dose de poisson à votre alimentation pour améliorer votre santé.

  1. Prévenir les maladies cardiaques : Une étude danoise de 49 000 femmes qui a été publiée lundi dans Hypertension : Journal de l'American Heart Association ont découvert que les femmes qui mangeaient peu ou pas de poisson avaient 50 % plus de problèmes cardiaques que celles qui mangeaient du poisson au moins une fois par semaine. De plus, les chercheurs ont découvert que les femmes qui mangeaient rarement du poisson avaient un risque de maladie trois fois plus élevé que celles qui en mangeaient souvent. D'autres recherches ont montré que la consommation de poisson riche en oméga-3 peut réduire les niveaux de graisse dans le sang, ce qui peut contribuer à réduire le risque de maladie cardiaque.
  2. Réduire le risque d'Alzheimer : Manger du poisson une fois par semaine seulement peut aider à préserver les neurones de la matière grise – la partie du cerveau liée à la mémoire et à la cognition – selon une nouvelle étude présentée le mois dernier lors de la réunion annuelle de la Radiological Society of North America. Les chercheurs ont découvert que les personnes qui mangent du poisson cuit au four ou grillé – mais pas frit – avaient un cerveau plus gros et des cellules plus grosses dans les zones du cerveau responsables de la mémoire et de l'apprentissage. Les scientifiques pensent que le volume cérébral plus important peut aider à réduire le risque de déclin cognitif et de maladie d'Alzheimer.
  3. Améliorer la peau et les cheveux : L'un des principaux inconvénients d'un régime pauvre en graisses est que vous privez souvent votre peau et vos cheveux des graisses saines dont ils ont besoin, les laissant ternes et secs. Les oméga-3 contenus dans le poisson sont exactement le type de graisse saine à manger pour garder votre peau nourrie et vos cheveux brillants. La recherche a également lié la consommation de poisson et d'oméga-3 au traitement d'affections cutanées telles que le psoriasis.
  4. Soulager la dépression : Plusieurs études ont montré que lorsqu'ils sont pris avec des médicaments antidépresseurs sur ordonnance, les oméga-3 contenus dans le poisson sont plus efficaces pour traiter la dépression que les médicaments sur ordonnance seuls. Une étude portant sur 52 femmes enceintes a révélé que la prise d'une capsule de 300 mg d'oméga-3 pendant la grossesse réduisait considérablement le risque de dépression post-partum chez les femmes.
  5. Stimuler le développement du cerveau : Les AGE oméga-3 présents dans le saumon et d'autres poissons riches en nutriments sont des nutriments essentiels pour les enfants car ils contribuent au développement du cerveau. Certaines études ont même montré que la consommation d'oméga-3 peut aider à apaiser les symptômes du TDAH. Les experts recommandent cependant aux parents de demander à leur pédiatre avant d'introduire des suppléments dans l'alimentation d'un enfant.
  6. Dosage de vitamine D : Le poisson d'eau salée est une source de vitamine D sans soleil, qui, selon les scientifiques, peut aider à prévenir les maladies, à favoriser la santé des os et, avec l'aide des oméga-3 contenus dans le poisson, à prévenir le déclin cognitif. Une seule portion de trois onces de saumon contient 75 pour cent de votre quantité quotidienne recommandée de vitamine.
  7. Sperme plus fort : Une étude récente de 188 hommes a révélé que ceux qui mangeaient plus de poisson frais – ainsi que d'autres aliments sains tels que les fruits, les légumes et les grains entiers – avaient des nageurs plus forts que ceux qui mangeaient des régimes malsains. Les chercheurs disent que davantage d'études doivent être menées, mais les données préliminaires montrent que plus le régime alimentaire du participant est bon, plus la forme et la mobilité du sperme qu'il produit sont fortes.

Pour plus de conseils sur l'alimentation et la nutrition, suivez @weightloss sur Twitter des éditeurs de @EverydayHealth.


7 bonnes raisons de manger du poisson

Vous savez que le poisson est une excellente source de protéines maigres et de nutriments, mais une multitude de nouvelles recherches ont découvert des raisons plus étonnantes d'aller pêcher.

Le poisson a la réputation d'être un « aliment pour le cerveau » faible en calories et riche en protéines, grâce aux longs brins d'acides gras oméga-3 essentiels polyinsaturés (communément appelés « oméga-3 ») présents dans l'huile de poisson.

Le corps humain ne peut pas produire naturellement des oméga-3, mais ils sont pourtant nécessaires à un corps sain, à l'intérieur comme à l'extérieur. Bien que le lien entre les oméga-3 et la santé cardiaque soit connu depuis longtemps, plusieurs nouvelles études présentent encore plus de preuves que le poisson riche en acides gras est essentiel pour le bien-être de tout le corps.

La bonne nouvelle est que si vous n'êtes pas un fan de poisson, la plupart des nouvelles recherches indiquent que manger du poisson une ou deux fois par semaine peut suffire à en récolter les bénéfices. Pendant ce temps, l'Institut national de la santé recommande aux gens de consommer au moins 2% de leurs calories quotidiennes totales sous forme d'acides gras oméga-3, ce qui équivaut à environ 4 grammes par jour. Un morceau de saumon de quatre onces (l'une des sources naturelles les plus élevées d'oméga-3) contient environ 1,5 gramme d'acide gras. D'autres poissons, tels que le thon, les sardines et le flétan, contiennent également des niveaux élevés. Si vous ne mangez pas de produits d'origine animale ou si vous avez du mal à intégrer le poisson dans votre alimentation, vous pouvez obtenir votre quantité quotidienne recommandée d'acides gras grâce à des suppléments d'oméga-3 DHA/huile de poisson. Bien que de nouvelles données de Les rapports des consommateurs suggère que plus d'Américains achètent des suppléments d'oméga-3 que jamais auparavant, la façon recommandée par les médecins de consommer les bienfaits du poisson pour la santé est toujours de manger le vrai.

Si les propriétés amincissantes et stimulantes pour la santé du cœur n'étaient pas des raisons suffisantes pour manger plus de poisson, voici sept autres façons d'ajouter une dose de poisson à votre alimentation pour améliorer votre santé.

  1. Prévenir les maladies cardiaques : Une étude danoise de 49 000 femmes qui a été publiée lundi dans Hypertension : Journal de l'American Heart Association ont découvert que les femmes qui mangeaient peu ou pas de poisson avaient 50 % plus de problèmes cardiaques que celles qui mangeaient du poisson au moins une fois par semaine. De plus, les chercheurs ont découvert que les femmes qui mangeaient rarement du poisson avaient un risque de maladie trois fois plus élevé que celles qui en mangeaient souvent. D'autres recherches ont montré que la consommation de poisson riche en oméga-3 peut réduire les niveaux de graisse dans le sang, ce qui peut contribuer à réduire le risque de maladie cardiaque.
  2. Réduire le risque d'Alzheimer : Manger du poisson une fois par semaine seulement peut aider à préserver les neurones de la matière grise – la partie du cerveau liée à la mémoire et à la cognition – selon une nouvelle étude présentée le mois dernier lors de la réunion annuelle de la Radiological Society of North America. Les chercheurs ont découvert que les personnes qui mangent du poisson cuit au four ou grillé – mais pas frit – avaient un cerveau plus gros et des cellules plus grosses dans les zones du cerveau responsables de la mémoire et de l'apprentissage. Les scientifiques pensent que le volume cérébral plus important peut aider à réduire le risque de déclin cognitif et de maladie d'Alzheimer.
  3. Améliorer la peau et les cheveux : L'un des principaux inconvénients d'un régime pauvre en graisses est que vous privez souvent votre peau et vos cheveux des graisses saines dont ils ont besoin, les laissant ternes et secs. Les oméga-3 contenus dans le poisson sont exactement le type de graisse saine à manger pour garder votre peau nourrie et vos cheveux brillants. La recherche a également lié la consommation de poisson et d'oméga-3 au traitement d'affections cutanées telles que le psoriasis.
  4. Soulager la dépression : Plusieurs études ont montré que lorsqu'ils sont pris avec des médicaments antidépresseurs sur ordonnance, les oméga-3 contenus dans le poisson sont plus efficaces pour traiter la dépression que les médicaments sur ordonnance seuls. Une étude portant sur 52 femmes enceintes a révélé que la prise d'une capsule de 300 mg d'oméga-3 pendant la grossesse réduisait considérablement le risque de dépression post-partum chez les femmes.
  5. Stimuler le développement du cerveau : Les AGE oméga-3 présents dans le saumon et d'autres poissons riches en nutriments sont des nutriments essentiels pour les enfants car ils contribuent au développement du cerveau. Certaines études ont même montré que la consommation d'oméga-3 peut aider à apaiser les symptômes du TDAH. Les experts recommandent cependant que les parents demandent à leur pédiatre avant d'introduire des suppléments dans l'alimentation d'un enfant.
  6. Dosage de vitamine D : Le poisson d'eau salée est une source de vitamine D sans soleil, qui, selon les scientifiques, peut aider à prévenir les maladies, à favoriser la santé des os et, avec l'aide des oméga-3 contenus dans le poisson, à prévenir le déclin cognitif. Une seule portion de trois onces de saumon contient 75 pour cent de votre quantité quotidienne recommandée de vitamine.
  7. Sperme plus fort : Une étude récente de 188 hommes a révélé que ceux qui mangeaient plus de poisson frais – ainsi que d'autres aliments sains tels que les fruits, les légumes et les grains entiers – avaient des nageurs plus forts que ceux qui mangeaient des régimes malsains. Les chercheurs disent que davantage d'études doivent être menées, mais les données préliminaires montrent que plus le régime alimentaire du participant est bon, plus la forme et la mobilité du sperme qu'il produit sont fortes.

Pour plus de conseils sur l'alimentation et la nutrition, suivez @weightloss sur Twitter des éditeurs de @EverydayHealth.


7 raisons qui améliorent la vie de manger du poisson

Vous savez que le poisson est une excellente source de protéines maigres et de nutriments, mais une multitude de nouvelles recherches ont découvert des raisons plus étonnantes d'aller pêcher.

Le poisson a la réputation d'être un « aliment pour le cerveau » faible en calories et riche en protéines, grâce aux longs brins d'acides gras oméga-3 essentiels polyinsaturés (communément appelés « oméga-3 ») présents dans l'huile de poisson.

Le corps humain ne peut pas produire naturellement des oméga-3, mais ils sont pourtant nécessaires à un corps sain, à l'intérieur comme à l'extérieur. Bien que le lien entre les oméga-3 et la santé cardiaque soit connu depuis longtemps, plusieurs nouvelles études présentent encore plus de preuves que le poisson riche en acides gras est essentiel pour le bien-être de tout le corps.

La bonne nouvelle est que si vous n'êtes pas un fan de poisson, la plupart des nouvelles recherches indiquent que manger du poisson une ou deux fois par semaine peut suffire à en récolter les bénéfices. Pendant ce temps, l'Institut national de la santé recommande aux gens de consommer au moins 2% de leurs calories quotidiennes totales sous forme d'acides gras oméga-3, ce qui équivaut à environ 4 grammes par jour. Un morceau de saumon de quatre onces (l'une des sources naturelles les plus élevées d'oméga-3) contient environ 1,5 gramme d'acide gras. D'autres poissons, tels que le thon, les sardines et le flétan, contiennent également des niveaux élevés. Si vous ne mangez pas de produits d'origine animale ou si vous avez du mal à intégrer le poisson dans votre alimentation, vous pouvez obtenir votre quantité quotidienne recommandée d'acides gras grâce à des suppléments d'oméga-3 DHA/huile de poisson. Bien que de nouvelles données de Les rapports des consommateurs suggère que plus d'Américains achètent des suppléments d'oméga-3 que jamais auparavant, la façon recommandée par les médecins de consommer les bienfaits du poisson pour la santé est toujours de manger le vrai.

Si les propriétés amincissantes et stimulantes pour la santé du cœur n'étaient pas des raisons suffisantes pour manger plus de poisson, voici sept autres façons d'ajouter une dose de poisson à votre alimentation pour améliorer votre santé.

  1. Prévenir les maladies cardiaques : Une étude danoise de 49 000 femmes qui a été publiée lundi dans Hypertension : Journal de l'American Heart Association ont découvert que les femmes qui mangeaient peu ou pas de poisson avaient 50 % plus de problèmes cardiaques que celles qui mangeaient du poisson au moins une fois par semaine. De plus, les chercheurs ont découvert que les femmes qui mangeaient rarement du poisson avaient un risque de maladie trois fois plus élevé que celles qui en mangeaient souvent. D'autres recherches ont montré que la consommation de poisson riche en oméga-3 peut réduire les niveaux de graisse dans le sang, ce qui peut contribuer à réduire le risque de maladie cardiaque.
  2. Réduire le risque d'Alzheimer : Manger du poisson une fois par semaine seulement peut aider à préserver les neurones de la matière grise – la partie du cerveau liée à la mémoire et à la cognition – selon une nouvelle étude présentée le mois dernier lors de la réunion annuelle de la Radiological Society of North America. Les chercheurs ont découvert que les personnes qui mangent du poisson cuit au four ou grillé – mais pas frit – avaient un cerveau plus gros et des cellules plus grosses dans les zones du cerveau responsables de la mémoire et de l'apprentissage. Les scientifiques pensent que le volume cérébral plus important peut aider à réduire le risque de déclin cognitif et de maladie d'Alzheimer.
  3. Améliorer la peau et les cheveux : L'un des principaux inconvénients d'un régime pauvre en graisses est que vous privez souvent votre peau et vos cheveux des graisses saines dont ils ont besoin, les laissant ternes et secs. Les oméga-3 contenus dans le poisson sont exactement le type de graisse saine à manger pour garder votre peau nourrie et vos cheveux brillants. La recherche a également lié la consommation de poisson et d'oméga-3 au traitement d'affections cutanées telles que le psoriasis.
  4. Soulager la dépression : Plusieurs études ont montré que lorsqu'ils sont pris avec des médicaments antidépresseurs sur ordonnance, les oméga-3 contenus dans le poisson sont plus efficaces pour traiter la dépression que les médicaments sur ordonnance seuls. Une étude portant sur 52 femmes enceintes a révélé que la prise d'une capsule de 300 mg d'oméga-3 pendant la grossesse réduisait considérablement le risque de dépression post-partum chez les femmes.
  5. Stimuler le développement du cerveau : Les AGE oméga-3 présents dans le saumon et d'autres poissons riches en nutriments sont des nutriments essentiels pour les enfants car ils contribuent au développement du cerveau. Certaines études ont même montré que la consommation d'oméga-3 peut aider à apaiser les symptômes du TDAH. Les experts recommandent cependant aux parents de demander à leur pédiatre avant d'introduire des suppléments dans l'alimentation d'un enfant.
  6. Dosage de vitamine D : Le poisson d'eau salée est une source de vitamine D sans soleil, qui, selon les scientifiques, peut aider à prévenir les maladies, à favoriser la santé des os et, avec l'aide des oméga-3 contenus dans le poisson, à prévenir le déclin cognitif. Une seule portion de trois onces de saumon contient 75 pour cent de votre quantité quotidienne recommandée de vitamine.
  7. Sperme plus fort : Une étude récente portant sur 188 hommes a révélé que ceux qui mangeaient plus de poisson frais – ainsi que d'autres aliments sains tels que les fruits, les légumes et les grains entiers – avaient des nageurs plus forts que ceux qui mangeaient des régimes malsains. Les chercheurs disent que davantage d'études doivent être menées, mais les données préliminaires montrent que plus le régime alimentaire du participant est bon, plus la forme et la mobilité du sperme qu'il produit sont fortes.

Pour plus de conseils sur l'alimentation et la nutrition, suivez @weightloss sur Twitter des éditeurs de @EverydayHealth.


7 bonnes raisons de manger du poisson

Vous savez que le poisson est une excellente source de protéines maigres et de nutriments, mais une multitude de nouvelles recherches ont découvert des raisons plus étonnantes d'aller pêcher.

Le poisson a la réputation d'être un « aliment pour le cerveau » faible en calories et riche en protéines, grâce aux longs brins d'acides gras oméga-3 essentiels polyinsaturés (communément appelés « oméga-3 ») présents dans l'huile de poisson.

Le corps humain ne peut pas produire naturellement des oméga-3, mais ils sont pourtant nécessaires à un corps sain, à l'intérieur comme à l'extérieur. Bien que le lien entre les oméga-3 et la santé cardiaque soit connu depuis longtemps, plusieurs nouvelles études présentent encore plus de preuves que le poisson riche en acides gras est essentiel pour le bien-être de tout le corps.

La bonne nouvelle est que si vous n'êtes pas un fan de poisson, la plupart des nouvelles recherches indiquent que manger du poisson une ou deux fois par semaine peut suffire à en récolter les bénéfices. Pendant ce temps, l'Institut national de la santé recommande aux gens de consommer au moins 2% de leurs calories quotidiennes totales sous forme d'acides gras oméga-3, ce qui équivaut à environ 4 grammes par jour. Un morceau de saumon de quatre onces (l'une des sources naturelles les plus élevées d'oméga-3) contient environ 1,5 gramme d'acide gras. D'autres poissons, tels que le thon, les sardines et le flétan, contiennent également des niveaux élevés. Si vous ne mangez pas de produits d'origine animale ou si vous avez du mal à intégrer le poisson dans votre alimentation, vous pouvez obtenir votre quantité quotidienne recommandée d'acides gras grâce à des suppléments d'oméga-3 DHA/huile de poisson. Bien que de nouvelles données de Les rapports des consommateurs suggère que plus d'Américains achètent des suppléments d'oméga-3 que jamais auparavant, la façon recommandée par les médecins de consommer les bienfaits du poisson pour la santé est toujours de manger la vraie chose.

Si les propriétés amincissantes et stimulantes pour la santé du cœur n'étaient pas des raisons suffisantes pour manger plus de poisson, voici sept autres façons d'ajouter une dose de poisson à votre alimentation pour améliorer votre santé.

  1. Prévenir les maladies cardiaques : Une étude danoise de 49 000 femmes qui a été publiée lundi dans Hypertension : Journal de l'American Heart Association ont constaté que les femmes qui mangeaient peu ou pas de poisson avaient 50 pour cent de plus de problèmes cardiaques que celles qui mangeaient du poisson au moins une fois par semaine. De plus, les chercheurs ont découvert que les femmes qui mangeaient rarement du poisson avaient un risque de maladie trois fois plus élevé que celles qui en mangeaient souvent. D'autres recherches ont montré que la consommation de poisson riche en oméga-3 peut réduire les niveaux de graisse dans le sang, ce qui peut contribuer à réduire le risque de maladie cardiaque.
  2. Réduire le risque d'Alzheimer : Manger du poisson une fois par semaine seulement peut aider à préserver les neurones de la matière grise – la partie du cerveau liée à la mémoire et à la cognition – selon une nouvelle étude présentée le mois dernier lors de la réunion annuelle de la Radiological Society of North America. Les chercheurs ont découvert que les personnes qui mangent du poisson cuit au four ou grillé – mais pas frit – avaient un cerveau plus gros et des cellules plus grosses dans les zones du cerveau responsables de la mémoire et de l'apprentissage. Les scientifiques pensent que le volume cérébral plus important peut aider à réduire le risque de déclin cognitif et de maladie d'Alzheimer.
  3. Améliorer la peau et les cheveux : L'un des principaux inconvénients d'un régime pauvre en graisses est que vous privez souvent votre peau et vos cheveux des graisses saines dont ils ont besoin, les laissant ternes et secs. Les oméga-3 contenus dans le poisson sont exactement le type de graisse saine à manger pour garder votre peau nourrie et vos cheveux brillants. La recherche a également lié la consommation de poisson et d'oméga-3 au traitement d'affections cutanées telles que le psoriasis.
  4. Soulager la dépression : Plusieurs études ont montré que lorsqu'ils sont pris avec des médicaments antidépresseurs sur ordonnance, les oméga-3 contenus dans le poisson sont plus efficaces pour traiter la dépression que les médicaments sur ordonnance seuls. One study of 52 pregnant women found that taking a 300 mg capsule of omega-3s during pregnancy significantly reduced the women’s risk of postpartum depression.
  5. Boost Brain Development: The EFA omega-3 found in salmon and other nutrient-rich fish are essential nutrients for children because they contribute to brain development. Some studies have even found that omega-3 consumption can help soothe symptoms of ADHD. Experts recommend, however, that parents ask their pediatrician before introducing supplements to a child’s diet.
  6. Dose of Vitamin D: Saltwater fish is a sun-less source of vitamin D, which scientists say can help ward off disease, promote bone health, and with the help of the omega-3s in fish, ward off cognitive decline. Just one three-ounce serving of salmon contains 75 percent of your daily recommended amount of the vitamin.
  7. Stronger Sperm: A recent study of 188 men found that those who ate more fresh fish — along with other healthy foods such as fruits, vegetables, and whole grains — had stronger swimmers than those who ate unhealthy diets. Researchers say that more study needs to be done, but preliminary data shows that the better the participant’s diet, the stronger the shape and mobility of the sperm he produced.

For more diet and nutrition tips, follow @weightloss on Twitter from the editors of @EverydayHealth.


7 Life-Enhancing Reasons to Eat Fish

You know fish is a great source of lean protein and nutrients, but a slew of new research has uncovered more amazing reasons to go fish.

Fish has a reputation for being low calorie, high protein “brain food,” thanks to the long strands of polyunsaturated essential omega-3 fatty acids (popularly referred to as “omega-3s”) found in fish oil.

The human body can’t naturally produce omega-3s, but yet they’re needed for a healthy body, inside and out. Although the link between omega-3s and heart health has long been known, several new studies present even more evidence that fish high in fatty acids is essential for total-body wellness.

The good news is if you’re not a fish fan, most new research indicates that eating fish only once or twice a week can be enough to reap the benefits. Meanwhile, the National Institute of Health recommends that people consume at least 2 percent of their total daily calories as omega-3 fatty acids, which equals about 4 grams per day. One four-ounce piece of salmon (one of the highest natural sources of omega-3s) contains about 1.5 grams of the fatty acid. Other fish, such as tuna, sardines, and halibut, also contains high levels. If you don’t eat animal products or have trouble fitting fish into your diet, you can get your daily recommended amount of fatty acids through omega-3 DHA/fish oil supplements. Although new data from Consumer Reports suggests that more Americans are buying omega-3 supplements than ever before, the doctor-recommended way to consume the health benefits of fish is still by eating the real thing.

If the heart-health-boosting, waist-slimming properties weren’t reasons enough to eat more fish, here are seven more ways adding a dose of fish to your diet can improve your health.

  1. Prevent Heart Disease: A Danish study of 49,000 women that was published Monday in Hypertension: Journal of the American Heart Association found that women who ate little to no fish had 50 percent more heart problems than those who ate fish at least once per week. Additionally, researchers found that women who rarely ate fish had a three-fold higher disease risk than those who ate it often. Other research has found that eating fish high in omega-3s can slash blood fat levels, which can contribute to a lower heart-disease risk.
  2. Reduce Alzheimer’s Risk: Eating fish as little as once a week can help preserve gray-matter neurons — the part of the brain linked to memory and cognition — according to a new study presented last month at the Radiological Society of North America’s annual meeting. Researchers found that people who eat baked or broiled — but not fried — fish had larger brains and larger cells in the areas of the brain responsible for memory and learning. Scientists believe the larger brain volume can help lower the risk of cognitive decline and Alzheimer’s disease.
  3. Improve Skin and Hair: One of the biggest drawbacks to a low-fat diet is you often deprive your skin and hair of the healthy fat it needs, leaving it dull and dry. The omega-3s in fish are exactly the type of healthy fat to eat to keep your skin looking nourished and your hair shiny. Research has also linked fish and omega-3 consumption to treatment of skin conditions such as psoriasis.
  4. Ease Depression: Several studies have found that when taken along with prescription antidepressant medications, the omega-3s in fish are more effective at treating depression that just prescription medication alone. One study of 52 pregnant women found that taking a 300 mg capsule of omega-3s during pregnancy significantly reduced the women’s risk of postpartum depression.
  5. Boost Brain Development: The EFA omega-3 found in salmon and other nutrient-rich fish are essential nutrients for children because they contribute to brain development. Some studies have even found that omega-3 consumption can help soothe symptoms of ADHD. Experts recommend, however, that parents ask their pediatrician before introducing supplements to a child’s diet.
  6. Dose of Vitamin D: Saltwater fish is a sun-less source of vitamin D, which scientists say can help ward off disease, promote bone health, and with the help of the omega-3s in fish, ward off cognitive decline. Just one three-ounce serving of salmon contains 75 percent of your daily recommended amount of the vitamin.
  7. Stronger Sperm: A recent study of 188 men found that those who ate more fresh fish — along with other healthy foods such as fruits, vegetables, and whole grains — had stronger swimmers than those who ate unhealthy diets. Researchers say that more study needs to be done, but preliminary data shows that the better the participant’s diet, the stronger the shape and mobility of the sperm he produced.

For more diet and nutrition tips, follow @weightloss on Twitter from the editors of @EverydayHealth.


7 Life-Enhancing Reasons to Eat Fish

You know fish is a great source of lean protein and nutrients, but a slew of new research has uncovered more amazing reasons to go fish.

Fish has a reputation for being low calorie, high protein “brain food,” thanks to the long strands of polyunsaturated essential omega-3 fatty acids (popularly referred to as “omega-3s”) found in fish oil.

The human body can’t naturally produce omega-3s, but yet they’re needed for a healthy body, inside and out. Although the link between omega-3s and heart health has long been known, several new studies present even more evidence that fish high in fatty acids is essential for total-body wellness.

The good news is if you’re not a fish fan, most new research indicates that eating fish only once or twice a week can be enough to reap the benefits. Meanwhile, the National Institute of Health recommends that people consume at least 2 percent of their total daily calories as omega-3 fatty acids, which equals about 4 grams per day. One four-ounce piece of salmon (one of the highest natural sources of omega-3s) contains about 1.5 grams of the fatty acid. Other fish, such as tuna, sardines, and halibut, also contains high levels. If you don’t eat animal products or have trouble fitting fish into your diet, you can get your daily recommended amount of fatty acids through omega-3 DHA/fish oil supplements. Although new data from Consumer Reports suggests that more Americans are buying omega-3 supplements than ever before, the doctor-recommended way to consume the health benefits of fish is still by eating the real thing.

If the heart-health-boosting, waist-slimming properties weren’t reasons enough to eat more fish, here are seven more ways adding a dose of fish to your diet can improve your health.

  1. Prevent Heart Disease: A Danish study of 49,000 women that was published Monday in Hypertension: Journal of the American Heart Association found that women who ate little to no fish had 50 percent more heart problems than those who ate fish at least once per week. Additionally, researchers found that women who rarely ate fish had a three-fold higher disease risk than those who ate it often. Other research has found that eating fish high in omega-3s can slash blood fat levels, which can contribute to a lower heart-disease risk.
  2. Reduce Alzheimer’s Risk: Eating fish as little as once a week can help preserve gray-matter neurons — the part of the brain linked to memory and cognition — according to a new study presented last month at the Radiological Society of North America’s annual meeting. Researchers found that people who eat baked or broiled — but not fried — fish had larger brains and larger cells in the areas of the brain responsible for memory and learning. Scientists believe the larger brain volume can help lower the risk of cognitive decline and Alzheimer’s disease.
  3. Improve Skin and Hair: One of the biggest drawbacks to a low-fat diet is you often deprive your skin and hair of the healthy fat it needs, leaving it dull and dry. The omega-3s in fish are exactly the type of healthy fat to eat to keep your skin looking nourished and your hair shiny. Research has also linked fish and omega-3 consumption to treatment of skin conditions such as psoriasis.
  4. Ease Depression: Several studies have found that when taken along with prescription antidepressant medications, the omega-3s in fish are more effective at treating depression that just prescription medication alone. One study of 52 pregnant women found that taking a 300 mg capsule of omega-3s during pregnancy significantly reduced the women’s risk of postpartum depression.
  5. Boost Brain Development: The EFA omega-3 found in salmon and other nutrient-rich fish are essential nutrients for children because they contribute to brain development. Some studies have even found that omega-3 consumption can help soothe symptoms of ADHD. Experts recommend, however, that parents ask their pediatrician before introducing supplements to a child’s diet.
  6. Dose of Vitamin D: Saltwater fish is a sun-less source of vitamin D, which scientists say can help ward off disease, promote bone health, and with the help of the omega-3s in fish, ward off cognitive decline. Just one three-ounce serving of salmon contains 75 percent of your daily recommended amount of the vitamin.
  7. Stronger Sperm: A recent study of 188 men found that those who ate more fresh fish — along with other healthy foods such as fruits, vegetables, and whole grains — had stronger swimmers than those who ate unhealthy diets. Researchers say that more study needs to be done, but preliminary data shows that the better the participant’s diet, the stronger the shape and mobility of the sperm he produced.

For more diet and nutrition tips, follow @weightloss on Twitter from the editors of @EverydayHealth.


7 Life-Enhancing Reasons to Eat Fish

You know fish is a great source of lean protein and nutrients, but a slew of new research has uncovered more amazing reasons to go fish.

Fish has a reputation for being low calorie, high protein “brain food,” thanks to the long strands of polyunsaturated essential omega-3 fatty acids (popularly referred to as “omega-3s”) found in fish oil.

The human body can’t naturally produce omega-3s, but yet they’re needed for a healthy body, inside and out. Although the link between omega-3s and heart health has long been known, several new studies present even more evidence that fish high in fatty acids is essential for total-body wellness.

The good news is if you’re not a fish fan, most new research indicates that eating fish only once or twice a week can be enough to reap the benefits. Meanwhile, the National Institute of Health recommends that people consume at least 2 percent of their total daily calories as omega-3 fatty acids, which equals about 4 grams per day. One four-ounce piece of salmon (one of the highest natural sources of omega-3s) contains about 1.5 grams of the fatty acid. Other fish, such as tuna, sardines, and halibut, also contains high levels. If you don’t eat animal products or have trouble fitting fish into your diet, you can get your daily recommended amount of fatty acids through omega-3 DHA/fish oil supplements. Although new data from Consumer Reports suggests that more Americans are buying omega-3 supplements than ever before, the doctor-recommended way to consume the health benefits of fish is still by eating the real thing.

If the heart-health-boosting, waist-slimming properties weren’t reasons enough to eat more fish, here are seven more ways adding a dose of fish to your diet can improve your health.

  1. Prevent Heart Disease: A Danish study of 49,000 women that was published Monday in Hypertension: Journal of the American Heart Association found that women who ate little to no fish had 50 percent more heart problems than those who ate fish at least once per week. Additionally, researchers found that women who rarely ate fish had a three-fold higher disease risk than those who ate it often. Other research has found that eating fish high in omega-3s can slash blood fat levels, which can contribute to a lower heart-disease risk.
  2. Reduce Alzheimer’s Risk: Eating fish as little as once a week can help preserve gray-matter neurons — the part of the brain linked to memory and cognition — according to a new study presented last month at the Radiological Society of North America’s annual meeting. Researchers found that people who eat baked or broiled — but not fried — fish had larger brains and larger cells in the areas of the brain responsible for memory and learning. Scientists believe the larger brain volume can help lower the risk of cognitive decline and Alzheimer’s disease.
  3. Improve Skin and Hair: One of the biggest drawbacks to a low-fat diet is you often deprive your skin and hair of the healthy fat it needs, leaving it dull and dry. The omega-3s in fish are exactly the type of healthy fat to eat to keep your skin looking nourished and your hair shiny. Research has also linked fish and omega-3 consumption to treatment of skin conditions such as psoriasis.
  4. Ease Depression: Several studies have found that when taken along with prescription antidepressant medications, the omega-3s in fish are more effective at treating depression that just prescription medication alone. One study of 52 pregnant women found that taking a 300 mg capsule of omega-3s during pregnancy significantly reduced the women’s risk of postpartum depression.
  5. Boost Brain Development: The EFA omega-3 found in salmon and other nutrient-rich fish are essential nutrients for children because they contribute to brain development. Some studies have even found that omega-3 consumption can help soothe symptoms of ADHD. Experts recommend, however, that parents ask their pediatrician before introducing supplements to a child’s diet.
  6. Dose of Vitamin D: Saltwater fish is a sun-less source of vitamin D, which scientists say can help ward off disease, promote bone health, and with the help of the omega-3s in fish, ward off cognitive decline. Just one three-ounce serving of salmon contains 75 percent of your daily recommended amount of the vitamin.
  7. Stronger Sperm: A recent study of 188 men found that those who ate more fresh fish — along with other healthy foods such as fruits, vegetables, and whole grains — had stronger swimmers than those who ate unhealthy diets. Researchers say that more study needs to be done, but preliminary data shows that the better the participant’s diet, the stronger the shape and mobility of the sperm he produced.

For more diet and nutrition tips, follow @weightloss on Twitter from the editors of @EverydayHealth.


7 Life-Enhancing Reasons to Eat Fish

You know fish is a great source of lean protein and nutrients, but a slew of new research has uncovered more amazing reasons to go fish.

Fish has a reputation for being low calorie, high protein “brain food,” thanks to the long strands of polyunsaturated essential omega-3 fatty acids (popularly referred to as “omega-3s”) found in fish oil.

The human body can’t naturally produce omega-3s, but yet they’re needed for a healthy body, inside and out. Although the link between omega-3s and heart health has long been known, several new studies present even more evidence that fish high in fatty acids is essential for total-body wellness.

The good news is if you’re not a fish fan, most new research indicates that eating fish only once or twice a week can be enough to reap the benefits. Meanwhile, the National Institute of Health recommends that people consume at least 2 percent of their total daily calories as omega-3 fatty acids, which equals about 4 grams per day. One four-ounce piece of salmon (one of the highest natural sources of omega-3s) contains about 1.5 grams of the fatty acid. Other fish, such as tuna, sardines, and halibut, also contains high levels. If you don’t eat animal products or have trouble fitting fish into your diet, you can get your daily recommended amount of fatty acids through omega-3 DHA/fish oil supplements. Although new data from Consumer Reports suggests that more Americans are buying omega-3 supplements than ever before, the doctor-recommended way to consume the health benefits of fish is still by eating the real thing.

If the heart-health-boosting, waist-slimming properties weren’t reasons enough to eat more fish, here are seven more ways adding a dose of fish to your diet can improve your health.

  1. Prevent Heart Disease: A Danish study of 49,000 women that was published Monday in Hypertension: Journal of the American Heart Association found that women who ate little to no fish had 50 percent more heart problems than those who ate fish at least once per week. Additionally, researchers found that women who rarely ate fish had a three-fold higher disease risk than those who ate it often. Other research has found that eating fish high in omega-3s can slash blood fat levels, which can contribute to a lower heart-disease risk.
  2. Reduce Alzheimer’s Risk: Eating fish as little as once a week can help preserve gray-matter neurons — the part of the brain linked to memory and cognition — according to a new study presented last month at the Radiological Society of North America’s annual meeting. Researchers found that people who eat baked or broiled — but not fried — fish had larger brains and larger cells in the areas of the brain responsible for memory and learning. Scientists believe the larger brain volume can help lower the risk of cognitive decline and Alzheimer’s disease.
  3. Improve Skin and Hair: One of the biggest drawbacks to a low-fat diet is you often deprive your skin and hair of the healthy fat it needs, leaving it dull and dry. The omega-3s in fish are exactly the type of healthy fat to eat to keep your skin looking nourished and your hair shiny. Research has also linked fish and omega-3 consumption to treatment of skin conditions such as psoriasis.
  4. Ease Depression: Several studies have found that when taken along with prescription antidepressant medications, the omega-3s in fish are more effective at treating depression that just prescription medication alone. One study of 52 pregnant women found that taking a 300 mg capsule of omega-3s during pregnancy significantly reduced the women’s risk of postpartum depression.
  5. Boost Brain Development: The EFA omega-3 found in salmon and other nutrient-rich fish are essential nutrients for children because they contribute to brain development. Some studies have even found that omega-3 consumption can help soothe symptoms of ADHD. Experts recommend, however, that parents ask their pediatrician before introducing supplements to a child’s diet.
  6. Dose of Vitamin D: Saltwater fish is a sun-less source of vitamin D, which scientists say can help ward off disease, promote bone health, and with the help of the omega-3s in fish, ward off cognitive decline. Just one three-ounce serving of salmon contains 75 percent of your daily recommended amount of the vitamin.
  7. Stronger Sperm: A recent study of 188 men found that those who ate more fresh fish — along with other healthy foods such as fruits, vegetables, and whole grains — had stronger swimmers than those who ate unhealthy diets. Researchers say that more study needs to be done, but preliminary data shows that the better the participant’s diet, the stronger the shape and mobility of the sperm he produced.

For more diet and nutrition tips, follow @weightloss on Twitter from the editors of @EverydayHealth.


Voir la vidéo: etin kaloja! (Mai 2022).