Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

Le parfumeur de Chicago crée le parfum Tamale

Le parfumeur de Chicago crée le parfum Tamale

Sentir la nourriture est un objectif maintenant

Wikimédia/Gonzalo Rivero

L'odeur de la nourriture grasse pourrait bien être la plus grande tendance de 2013. Pizza Hut a déjà fabriqué un parfum portable qui sent comme son produit homonyme, et bien sûr, on ne peut pas oublier la crème à raser au bacon. Et parce que les idées folles viennent toujours par trois, une parfumeur de Chicago a décidé de s'essayer à l'eau de tamale.

Zorayada Ortiz de Zoil's Oils a conçu le parfum en hommage au quartier Pilsen de Chicago. Elle vise à capturer la culture et l'histoire de la région, et comment mieux le faire qu'en recréant les arômes de sa cuisine.

"Je pourrais me déchaîner et essayer de créer un 'pollo' ou un 'al pastor'", a-t-elle déclaré à DNAinfo.

Tamale n'est pas le premier parfum alimentaire auquel Ortiz s'attaque. Elle avait auparavant produit un parfum "pan de muerto" qui sentait le pain du Jour des Morts pour sa collection Dia de los Muertos l'année dernière. Celui-là était particulièrement délicat à réaliser.

« J'étais comme, comment puis-je faire un parfum qui sent le pain ? » elle a dit.

Comme la plupart d'entre nous, elle a commencé par des recettes. Après en avoir trouvé un qui comprenait de l'anis et de l'orange, elle a décidé de courir avec ceux-ci.

Le parfum est censé être disponible au printemps, mais si tout ce discours a créé une envie soudaine, consultez certaines de nos meilleures recettes de tamale. En prime, après les avoir préparés, vous sentirez probablement le tamales gratuitement.


Le parfumeur de Chicago crée le parfum Tamale - Recettes

Votre parfum préféré (VENTE CADEAU GRATUIT !)

*Nous avons actuellement une promotion de cadeau gratuit pour un complément de lotion ou un format de voyage d'une once sans frais. Cela se passe bien, nous l'avons donc prolongé, mais cela pourrait se terminer à tout moment.

Sur ce site, vous pourrez à nouveau acheter votre parfum abandonné.

Nous nous spécialisons dans la création experte de parfums dont l'odeur est presque identique à votre parfum ou eau de Cologne discontinué. Donc, si votre parfum préféré a été retiré du marché, nous pouvons vous aider. Nous avons des années d'expérience ainsi que l'expertise et la technologie pour créer un parfum presque identique.

La plupart de nos affaires sont des affaires récurrentes, mais nous acceptons de nouveaux clients sur une base limitée.

Voici quelques questions courantes sur ce processus et leurs réponses.

J'ai un parfum que je veux assortir et créer, comment cela fonctionne-t-il ?

Remplissez simplement les informations ci-dessus. Si nous pensons que nous ne pouvons pas essayer votre parfum, nous vous enverrons un e-mail et vous rembourserons instantanément. Cependant, nous avons reproduit plus de 2000 parfums différents, nous avons donc créé la plupart des parfums qui ont été abandonnés.

Quel est le prix?

69,99 $ pour une bouteille de 3,4 oz. Le 3,4 onces. bouteille est connue comme une grande bouteille dans l'industrie du parfum. L'expédition est un tarif forfaitaire de 12,00 $ vers n'importe où aux États-Unis via UPS Ground.

Êtes-vous sûr de pouvoir assortir mon parfum/cologne ?

Non, c'est la vérité honnête. Il y a aussi de nombreux cas où nous pensons que nous avons fait un bon match, d'autres sont d'accord, mais certaines personnes détestent ça. L'odeur est une chose délicate de cette façon. Donc, ce que nous faisons, c'est fournir un AUCUN RETOUR NÉCESSAIRE POLITIQUE DE REMBOURSEMENT INSTANTANÉ. Qui fait ça ? Nous faisons. Après avoir été en affaires pendant plus de 10 ans, nous avons compris que c'était la seule façon de gérer cette entreprise avec succès et de manière éthique.

Puis-je toujours commander à nouveau ?

Oui, nous conservons les informations de votre commande pour toujours afin que nous puissions toujours vous fournir exactement le même parfum. Cochez simplement Oui à côté de la case ci-dessus qui dit "Est-ce une commande répétée".

Quels ingrédients utilisez-vous ?

Notre philosophie est de fournir le minimum d'ingrédients pour faire un parfum formidable. Nous pensons également qu'il est bon d'être clair sur ce que nous mettons dans la bouteille. Les parfums modernes peuvent contenir plus de 300 ingrédients ! Pourquoi? Grâce à des astuces de chimie, il est moins cher de fabriquer le parfum avec ces produits chimiques que d'utiliser des huiles de parfum pures, qui sont chères. Nous avons pris un chemin différent.

Nos seuls ingrédients sont : le parfum, l'alcool de parfumeur et le myristate d'isopropyle. C'est ça. Ils sont tous considérés comme parfaitement sûrs pour les humains. Si vous souhaitez en savoir plus sur chaque ingrédient et pourquoi il est inclus, vous pouvez cliquer ICI.

Combien de temps le parfum va-t-il durer ?

12-16 heures selon les ingrédients exacts et la chimie de votre corps. Tous nos parfums sont des eaux de parfum, sauf si vous demandez une force plus faible par e-mail.

Est-il illégal de copier un parfum ?

Non, absolument pas! Tous les parfums sont dans le domaine public, personne ne peut posséder un parfum ou un parfum (imaginez si une entreprise possédait le parfum de vanille par exemple). Cela dit, nous réalisons que la marque d'un fabricant a de la valeur, nous essayons donc de ne jamais vendre un parfum qu'il souhaite toujours vendre et qui n'est pas interrompu. Nous nous efforçons également de nous assurer que les clients réalisent qu'ils n'achètent PAS le parfum d'origine, mais plutôt un parfum presque identique mais dans un flacon complètement différent.

Combien de temps cela prend-il?

Nous expédions 99 % de nos parfums dans les 5 jours ouvrables suivant leur commande. Nous constatons qu'environ 1 % des parfums commandés sont des correspondances très difficiles et dans ces cas, nous pouvons avoir besoin de jusqu'à 3 semaines pour faire correspondre le parfum. Si vous avez besoin du parfum avant une certaine date, il est préférable que vous nous contactiez après la commande afin que nous puissions faire les aménagements appropriés.


15 plantes parfumées qui donneront une odeur incroyable à votre jardin

Ces belles plantes parfumées ajoutent un autre niveau de plaisir à votre jardin.

Il y a beaucoup de choses à considérer lorsque vous planifiez un jardin. Quels types de fleurs aimeriez-vous présenter ? Vous devrez considérer une multitude de couleurs, de textures et de feuillages et choisir le bon mélange. Et êtes-vous plus intéressé à profiter des meilleures plantes et fleurs vivaces année après année ou voulez-vous profiter des avantages immédiats des meilleures annuelles ? Vous devriez probablement vous renseigner sur les différents types de roses et choisir une ou deux variétés. Et il y a ces fleurs qui attirent les colibris et les fleurs qui attirent les papillons. Les deux types de beautés volantes ajouteront une autre couche de beauté à votre espace extérieur.

Mais un jardin n'est pas seulement une question de vue, comme vous le savez bien. "La texture, la couleur et la saisonnalité sont des concepts importants, mais le parfum est souvent négligé lors de la conception d'un jardin", explique Boyce Tankersley, directeur de la documentation sur les plantes vivantes au Chicago Botanic Garden. "Le parfum ajoute une couche supplémentaire de richesse au paysage." Même si vous n'avez pas une cour de plusieurs hectares, vous pouvez toujours vous adonner au luxe des plantes parfumées. Placez-les là où ils seront le plus appréciés et les pots et contenants sont placés près de votre porte d'entrée, le long des allées où vous les frôlerez et libérerez leur douceur, ou près des fenêtres où vous pourrez capter leurs parfums dans la brise.

Comme en témoigne cette photo, cette plante vivace se décline dans un certain nombre de couleurs vives et magnifiques et se porte mieux dans les zones de rusticité USDA 4-8. Les fleurs abondantes et parfumées fleurissent au printemps et durent environ deux semaines, et parce qu'elles sont si grandes, elles peuvent nécessiter un soutien afin d'éviter de s'effondrer.

Essayer:

Bleu de Delft: Ce lauréat arbore des fleurs bleu clair qui dominent des tiges vert vif

Surprise rose :
L'odeur douce et les délicieux pétales roses doux ajoutent beaucoup à un jardin

Il n'y a rien de plus doux que l'odeur de ces grandes fleurs, qui fleurissent au printemps et en été, selon la variété. Plantez votre arbre dans un sol riche et bien drainé, dans des endroits ensoleillés. Assurez-vous de leur laisser suffisamment d'espace pour s'étendre et certains peuvent atteindre 40 pieds de large.

Magnolia du Sud : Inconvénient : c'est une croissance lente (jusqu'à 10 ans à partir de la graine) Pro : c'est à feuilles persistantes

Magnolia à grandes feuilles : Le nom dit tout et les feuilles peuvent atteindre 32 pouces de long

Vous en avez pour votre argent avec cet arbuste grâce aux fleurs parfumées qui fleurissent de la fin du printemps au début de l'été, puis à nouveau à la fin de l'été et au début de l'automne. Plantez dans un sol humide et bien drainé, les gardénias prospèrent dans les zones 6 à 11.

Faites une déclaration en faisant pousser cette plante grimpante sur une pergola ou un mur en treillis. Les fleurs dans les tons bleus et violets fleurissent au printemps et à la fin de l'été. La glycine aime le plein soleil mais poussera à mi-ombre selon la variété, le parfum peut être faible à accablant.

Les fleurs tubulaires sont disponibles dans une variété de nuances, notamment le blanc, l'orange, le rouge, le bleu, le jaune et la lavande qui fleurissent en été. Ils sont résistants à l'hiver dans la zone 9-10 et sont connus pour le parfum doux et sucré qu'ils ajoutent à votre oasis en plein air.

Les petites fleurs de cette délicate annuelle attirent les pollinisateurs. L'alyssum doux a l'air charmant en cascade des conteneurs, des jardinières et des paniers suspendus ou niché dans une rocaille comme couvre-sol fleuri. Cette plante aime le plein soleil à mi-soleil.

Princesse des neiges: Fleurs blanches abondantes toute la saison sans tête morte

Chevalier noir: Les fleurs violet foncé se marient bien avec d'autres annuelles dans des conteneurs

Cette vigne vivace voyante et vigoureuse déborde magnifiquement sur un treillis ou une clôture, et les pollinisateurs l'adorent, dit Tankersley. Recherchez les types indigènes ou plus récents, qui ne sont pas envahissants comme le chèvrefeuille japonais préfère le plein soleil.

Chèvrefeuille jaune: Variété indigène qui tolère une variété de sols

Parfums: Fleurs du milieu du printemps à la fin de l'été, suivies de baies rouge vif

"Chaque jardin devrait avoir au moins une rose", dit Tankersley. "Ils ne sont pas aussi pointilleux que beaucoup de gens le croient, et de nombreux rosiers plus récents sont également hautement sélectionnés pour leur résistance aux insectes et aux maladies." Lorsque vous choisissez une plante, lisez les étiquettes et recherchez celles qui indiquent spécifiquement qu'elles sont parfumées, car certains types ont été sélectionnés plus pour la forme que pour le parfum. Fleurit mieux en plein soleil.

M. Lincoln: Un vieux favori dans une couleur rouge écarlate frappante avec un parfum incroyable

Princesse Charlène de Monaco: Une nouvelle rose parfumée à fleurs doubles abricot clair à rose

Phlox se décline dans des tons de rose, blanc, saumon, violet, rouge et bicolore. Plantez dans le cadre d'une bordure mixte ou dans de grands andains pour l'impact, suggère Tankersley. De nombreux types s'auto-ensemencent, ils reviendront donc d'eux-mêmes l'année prochaine. Donnez-leur beaucoup de circulation d'air afin qu'ils n'aient pas d'oïdium. La plupart préfèrent le plein soleil mais toléreront un peu d'ombre dans les climats plus chauds.

David: une grande variété d'un blanc pur et particulièrement parfumée

Rose Flamme: un type rose vif compact avec un temps de floraison extra-long

Parfois appelé lilas d'été, ce petit arbuste robuste dans des tons de blanc, rose ou violet résiste à la sécheresse, fleurit toute la saison et attire les pollinisateurs. Il est maintenant disponible en variétés naines, il ne dépassera donc pas votre jardin, et les nouveaux types ne sont pas envahissants. En bordure ou en massif. Aime le plein soleil.

Lo & Voici Blue Chip Jr.: Pousse seulement de 18 à 30 pouces de hauteur pour s'adapter aux petits espaces

Lune asiatique: De plus grande taille avec des fleurs violet foncé à gorge orangée

Cet arbre à floraison printanière est un ajout voyant au paysage avec de petits pommetiers et une couleur d'automne attrayante. Les nouveaux types sont plus résistants aux maladies. Aime le plein soleil.

Feu de prairie: Forme dense et arrondie avec des bourgeons rouge-rosé et une bonne résistance aux maladies

Gouttes de pluie royales: Fleurs magenta et feuillage pourpre foncé frappant toute la saison

Cette plante vivace arbustive au feuillage vert foncé brillant peut nécessiter un tuteurage pour empêcher ses grosses fleurs de s'affaisser, mais leurs fleurs luxuriantes et exubérantes valent un peu de travail supplémentaire. Ne plantez pas trop profondément ou ils ne fleuriront pas. Les fourmis qui visitent les fleurs ne sont pas des parasites, elles sirotent simplement le nectar, dit Tankersley. Préfère le plein soleil.

Festiva Maxima: Classique depuis des générations grâce à des fleurs d'un blanc pur avec des taches pourpres

Sarah Bernhardt: Héritage avec de magnifiques fleurs doubles rose moyen

Dianthus est une plante vivace à croissance lente avec un parfum épicé ou vanillé. On l'appelle souvent "roses" en raison des pétales de fleurs frangés qui semblent avoir été coupés avec des ciseaux à cranter. Fonctionne bien comme bordure ou dans des conteneurs. Aime le plein soleil.

Essayer:

Tarte sucrée aux punchs aux fruits: Les fleurs roses dansent au-dessus des monticules bleu argenté de feuillage ressemblant à de l'herbe

Itsaul Blanc: Jolies fleurs doubles blanches avec beaucoup de franges

Cette annuelle à l'odeur épicée et sucrée dans des tons de rose, violet et blanc prospère dans des températures fraîches, alors plantez-la dès que le temps se lève au printemps. Fait de beaux bouquets. Préfère le soleil à mi-ombre.

Quatuor Rose : Centres jaune crème avec bords roses et parfum de clou de girofle

Rubis Katz: Fleurs rouge vin frappantes sur de belles longues tiges à couper

Les viornes sont dures comme des ongles, et ces arbustes à floraison printanière offrent de jolies fleurs blanc rosé avec un parfum typiquement épicé. Généralement résistant aux cerfs, aussi. Aime mi soleil à soleil.

Fille épicée: Fleurs rosâtres sur un arbuste robuste avec une belle couleur d'automne


Sentir ça ? 12 Parfums et Colognes Alimentaires

Si l'homme (ou la femme) de votre vie ne peut tout simplement pas avoir assez de barbecue (et qui le peut, vraiment?), "Que" de Pork Barrel BBQ est le parfum parfait. Fumée, épicée et un peu sucrée, cette eau de Cologne distinctive combine toutes les choses que vous aimez dans l'un des aliments les plus emblématiques du Sud et vous permet de l'apprécier n'importe où, n'importe quand.

Le parfumeur basé à Chicago, Zorayda Ortiz, mesure et fabrique à la main une gamme complète de parfums inspirés du tamale, ainsi qu'une gamme d'autres parfums gastronomiques. Ses huiles essentielles et ses parfums sont principalement sans alcool, et elle peut également créer des mélanges personnalisés pour le client vraiment exigeant à la recherche d'un parfum totalement unique. Ses parfums Tamal et Tamal Fresca évoquent l'une des traditions culinaires les plus appréciées de son quartier de Chicago et permettent au porteur de profiter de ce parfum de nourriture réconfortante tous les jours.

Pour plus d'informations, vous pouvez également consulter la page Facebook d'Ajna Oils : www.facebook.com/ajna.oils

Grâce à la marque de parfum Fargginay, il est maintenant facile de profiter du parfum de votre charcuterie et de votre bacon mdash préférés ! &mdash quotidiennement. Même si vos artères se révolteraient contre un régime si lourd en cette viande riche et délicieusement grasse, vous pouvez toujours emporter le parfum partout où vous allez sous la forme des senteurs Bacon Classic et Bacon Gold de la marque. Selon le fondateur de Fargginay, John Leydon, ces eaux de Cologne à base de bacon sont complexes et portables & mdash bacon est la note de fond, et est certainement perceptible, mais le parfum contient également d'autres notes de parfum plus courantes, comme des fleurs et des herbes, pour compléter le parfum et le rendre agréable pour les hommes et les femmes.

Il a pris vie grâce à une publication sur Facebook d'un passionné de pizza, mais le parfum emblématique de Pizza Hut Canada est rapidement devenu un produit populaire parmi les fans de la chaîne de pizza internationale. Il n'était pas accessible au grand public à l'origine, mais 100 fans chanceux de Facebook ont ​​pu gagner une bouteille de ce parfum distinctif. Et en raison de la réponse massive à la sortie de son "Eau de Pizza Hut", le restaurant a également inclus des bouteilles du parfum distinctif dans le cadre d'une promotion de la Saint-Valentin cette année. Du 11 au 13 février 2013, les fans ont été encouragés à tweeter @PizzaHut en utilisant le hashtag #LastMinuteLovers pour recevoir un forfait en édition limitée comprenant le parfum Pizza Hut, ainsi qu'une carte-cadeau de 20 $.

Demeter propose une énorme sélection de parfums alimentaires, ainsi qu'une grande variété d'autres parfums (environ 300 en tout). Et ce ne sont pas des parfums qui imitent uniquement les produits de boulangerie odorants (bien qu'ils les fabriquent aussi). Demeter fabrique des parfums qui tentent d'invoquer des parfums trouvés chaque jour dans le monde qui nous entoure, qui, curieusement, sont également parmi les parfums les plus inventifs et les plus inhabituels, comme leur eau de Cologne Sushi. Tout amateur de fruits de mer peut être habitué à sentir l'odeur des sushis, mais pas à la porter. Le parfum léger et gingembre est étonnamment rafraîchissant et agréable toute la journée.

Les sushis sont peut-être l'une des offres d'eau de Cologne les plus uniques de Demeter, mais la société fabrique de nombreux autres parfums gastronomiques, comme Angel Food (sucré et à base de vanille), Pumpkin Pie (ce mélange d'épices classique qui vous ramène immédiatement aux vacances à la maison), et Pamplemousse rose (rafraîchissant, pur agrumes). Une liste complète des offres de parfums de Demeter peut être trouvée sur le site Web de l'entreprise, et Demeter a maintenant des présentoirs dans les pharmacies Duane Reade et Walgreen à travers le pays, chacune avec environ 100 options de parfums proposées, il est donc facile de choisir l'un de vos favoris.

Honoré des Préés est une entreprise de parfumerie parisienne, mais elle s'inspire des États-Unis. Tentant d'apporter un peu de terre rustique et ouverte aux citoyens des grandes zones urbaines comme New York, sa mission est de créer des parfums "pour les citadins qui souhaitent pour la simplicité et la nature." Le parfum Love Coconut de la société est basé sur le parfum d'eau de coco pure et léger, frais et juste légèrement sucré.

Bois Farine, qui se traduit littéralement par « Flour Wood », est un parfum complexe et capiteux qui rappelle l'odeur de la farine et de la cuisson du pain frais. Créé pour L'Artisan Parfumeur par le parfumeur Jean-Claude Ellena, ce parfum aurait été créé après un voyage aux îles de la Réunion, où Ellena a rencontré un arbre rare originaire de ces îles. L'arbre sentait distinctement la farine, ce qui a inspiré ce parfum riche et frais.

Les huiles de parfum Indigo Frangrance vous ramènent à des temps plus simples et heureux en utilisant des senteurs nostalgiques et réconfortantes. Faites un voyage en enfance avec leur parfum Strawberry Milkshake, qui sent comme la friandise crémeuse à l'ancienne et des notes de pêche et d'orange aident à compléter le parfum de fraise fraîche. Le pain à la cannelle amish et le pain frais sont tout aussi réconfortants. Les trois parfums (ainsi que les autres huiles parfumées d'Indigo) sont parfaits pour créer vos propres parfums personnalisés, dans des bougies faites maison ou avec des produits pour le bain et le corps.

Les produits de soins de la peau et de parfums naturels et biologiques d'Essensu sont parfaits pour l'amateur de parfum qui est également soucieux d'acheter des produits écologiques et holistiques. Même les parfums doux et nostalgiques, comme le parfum à bille Cotton Candy à base de vanille et de fruits d'Essensu, sont exempts de parabènes, de pétrole, de colorants et de colorants artificiels et d'autres produits chimiques irritants ou dangereux qui peuvent se retrouver dans de nombreux produits cosmétiques. La société prend également les demandes de parfums personnalisés, donc si la barbe à papa n'est pas votre truc, vous pouvez contacter Essensu et demander que votre propre nourriture préférée soit transformée en un parfum portable.

Si vous recherchez un parfum alimentaire vraiment luxueux, Aftelier Perfumes a ce qu'il vous faut. La société propose une collection diversifiée de produits haut de gamme eau de parfum, dont la plupart ne sont pas censés sentir comme un aliment en particulier. Les parfums Cacao, Figue et Shiso (photo) sont des parfums complexes clairement inspirés des aliments dont ils portent le nom, mais ne vous frapperont pas sur la tête avec une odeur alimentaire intense. Le Shiso, destiné à évoquer la feuille de shiso comestible utilisée dans la cuisine japonaise, est un parfum avec des notes de parfum plus traditionnelles, comme le géranium et le patchouli, ainsi que des notes alimentaires claires, comme le poivre vert et le clou de girofle antique. Le résultat est un parfum vert et pourtant légèrement épicé qui fonctionne bien seul ou en superposition avec d'autres parfums gastronomiques, comme la figue.

Les parfums portables parfumés aux aliments sont relativement faciles à trouver, mais qu'en est-il des parfums pour votre nourriture ? Les vaporisateurs d'essence du chef d'Aftelier Perfume sont conçus pour rehausser les saveurs des aliments réels avec un léger spritz. Les essences de parfum sont diffusées dans de l'alcool de maïs pur, elles sont donc parfaitement sûres à ingérer et faciles à utiliser (aucune mesure requise). Aftelier suggère de les vaporiser sur tout, du champagne à la crème glacée pour rehausser les saveurs et les arômes de vos aliments préférés, ou de les utiliser comme substitut aux herbes fraîches lorsqu'elles sont hors saison ou aux épices difficiles à trouver.


L'artisanat du parfum

Saskia Wilson-Brown essaie, juste pour le plaisir, d'imaginer comment créer un parfum qui évoque une réunion Zoom.

L'artiste parfumeuse expérimentale de Los Angeles et fondatrice de l'Institut à but non lucratif pour l'art et l'olfaction (IAO) dit qu'elle commencerait par un nuage de mots. « Je choisirais probablement numérique, éphémère, et quelques autres mots », dit-elle. « Ensuite, je trouverais quels matériaux j’associe à ces adjectifs. » Elle rassemblerait alors une palette d'odeurs, qui peuvent être achetées en ligne sous forme d'huiles essentielles, de molécules aromatiques et d'autres dérivés des matériaux. « Ensuite, un peu comme l'esquisse d'un tableau, j'essaie des combinaisons, j'écris mes formules comme des recettes, j'évalue les résultats – ça marche, ça ne marche pas – et je fais des ajustements. »

↑ Saskia Wilson-Brown, fondatrice de l'Institut d'art et d'olfaction.
Photo: Avec l'aimable autorisation de l'Institut d'art et d'olfaction

À l'aide de bandes parfumées, de pipettes et de béchers, elle combine les parfums, puis elle renifle. «Je traverse procès après procès», dit-elle, «et, dans le processus, découvrir qui je suis.»

Si l'idée d'un parfum inspiré par une expérience numérique semble un peu farfelue, c'est simplement un moyen pour Wilson-Brown d'indiquer à quel point la fabrication de parfums innovants est devenue au 21e siècle en tant que parfumeurs artisanaux indépendants, généralement autodidactes. – cousins ​​des brasseurs artisanaux, boulangers et autres artisans – élargissent les horizons olfactifs au-delà des arômes classiques de grandes maisons françaises comme Guerlain et Chanel.

L'idée que la création de parfum peut vous dire quelque chose sur qui vous êtes souligne le personnalisme de la nouvelle parfumerie, dans laquelle, par exemple, l'artiste parfumeur de Chicago Mary Richardson-Lowry peut baser certains de ses parfums sur des souvenirs de voyage en Afrique australe, et musicien - le parfumeur David Seth Moltz, qui travaille à New York, peut comparer la fabrication d'un parfum au réglage des microphones, des filtres et de l'égalisation dans un studio d'enregistrement.

Surrealism ̊11, l'un des parfums neutres en matière de genre de Mary Richardson-Lowry d'Identity Narrative, a des notes de bergamote italienne, de muscade, d'orange et de feuille de thé.
Photos: Avec l'aimable autorisation de Mary Richardson-Lowry

John Biebel crée des parfums dans un studio du Rhode Island. C'est aussi un écrivain qui critique les parfums pour le site Fragrantica. « Pendant longtemps, dit-il, il n'y avait aucun moyen pour la personne moyenne d'accéder à la matière première. Il est passé directement de la source à un laboratoire puis à une maison de parfumerie. Mais ensuite, Internet a vu un besoin suffisant, et certains distributeurs du monde entier ont commencé à acheter en gros et à les diviser en plus petites quantités pour les vendre aux artisans.

Le point, bien sûr, est la beauté olfactive et le plaisir : le pouvoir du parfum - simple et subtil ou complexe et puissant - peut évoquer des souvenirs, animer des perceptions, nous ancrer dans l'instant présent ou nous transporter dans un nouveau monde.

John Biebel, fondateur du January Scent Project, est un peintre dont l'intérêt pour l'art du parfum l'a conduit à la science du parfum.
Photos: Avec l'aimable autorisation de John Biebel

L'IAO de Wilson-Brown est dédié à ces expériences et à l'artisanat complexe qui peut les produire. Il soutient l'expérimentation de la parfumerie, ainsi que l'éducation au parfum. Elle souligne que les personnes sensibles au parfum n'auront peut-être pas besoin de le rejeter complètement, si elles apprennent lesquels des nombreux éléments possibles déclenchent et lesquels ne le sont pas. Et cela crée des événements qui mettent en évidence le rôle du parfum dans l'art et la vie. La première semaine du parfum d'IAO - prévue pour septembre 2020 à compter de l'impression de ce numéro - promet une abondance d'événements olfactifs, notamment des cours de mélange de parfums, des visites d'ateliers, des présentations sur l'histoire du parfum et des promenades olfactives dans les quartiers de Los Angeles.

Scent Week fait partie de ce que Wilson-Brown considère comme une sorte de renaissance olfactive qui se développe alors que le sens logé dans notre nez revendique les mêmes droits que la vue, l'ouïe et le toucher.

Naturels, synthétiques et notes
Un événement marquant pour l'art olfactif a été « The Art of Scent 1889 – 2012 », une exposition au Museum of Arts and Design de New York. Organisé par Chandler Burr, un journaliste et auteur qui était alors le tout premier conservateur d'art olfactif du musée, il présentait aux visiteurs du musée 12 kiosques élégants, chacun offrant une touche d'un parfum que Burr considère comme important dans le développement de l'art olfactif haut de gamme. .

↑ Un visiteur des séances hebdomadaires ouvertes de l'Institut d'art et d'olfaction travaille sur une formule de parfum.
Photo: Avec l'aimable autorisation de l'Institut d'art et d'olfaction

Le catalogue de Burr pour l'exposition traite ces parfums en termes strictement historiques de l'art, les étiquetant avec des mouvements artistiques : le parfum Jicky de 1889 d'Aimé Guerlain est du romantisme, le parfum Angel d'Olivier Cresp (1992) est du surréalisme, et L'Eau d'Issey , que le parfumeur Jacques Cavallier a créé pour le créateur de mode Issey Miyake, est le minimalisme.

Beaucoup de ces grands parfums racontent une histoire car ils libèrent différentes molécules de parfum au fil du temps. Mais Miyake voulait que Cavallier crée le parfum de l'eau, dit Burr. "Cela a été fait avec des synthétiques, et c'était le premier vrai parfum linéaire - celui qui n'a pas évolué au fil du temps."

Pour déballer ce commentaire un peu énigmatique, il faut comprendre les bases de la création de parfum et comment les innovations ont élargi sa gamme.

Tout d'abord, il y a la distinction entre les naturels et les synthétiques. Les parfums ont longtemps été fabriqués à partir de matières végétales et animales naturelles : feuilles, écorces de fruits, bois, sécrétions d'animaux, etc. Les matériaux sont pressés, distillés, traités avec du dioxyde de carbone ou autrement exprimés. Le résultat est une essence aromatique avec un mélange complexe de molécules.

Les parfums synthétiques, quant à eux, sont des molécules uniques, le plus souvent dérivées du pétrole et créées en laboratoire par des réactions chimiques. Ils ont émergé dans la parfumerie à la fin du 19ème siècle.

La complexité chimique des produits naturels signifie qu'ils « évoluent », modifiant subtilement leur effet olfactif au fil du temps. Ajoutez plusieurs produits naturels ensemble pour créer un parfum sophistiqué, et vous obtenez un ensemble complexe de séquences qui n'est pas sans rappeler un récit, ou une musique, pour le nez.

La parfumerie traditionnelle décrit en fait la structure du parfum comme l'interaction de trois « notes ». Les notes de tête, que vous captez généralement lorsque vous sentez le parfum pour la première fois, sont souvent citronnées, vertes fraîches ou épicées, et ont tendance à s'estomper en premier. Les notes moyennes, qui durent plus longtemps, ont tendance à être des épices plus lourdes ou des arômes floraux légers : coriandre, ylang-ylang, rose, citronnelle, jasmin. Les notes de fond restent plus longtemps sur la peau. Les fleurs lourdes, les muscs, les parfums boisés et autres sont les bases les plus fréquentes.

Les synthétiques, avec leur structure chimique plus simple, «sont généralement plus faciles à contrôler que les naturels», explique Burr. Ils ont été une aubaine pour les créateurs de parfums, qui veulent un parfum qui reste le même au fil du temps - pour créer une seule ambiance plutôt qu'une histoire. Dans le même temps, les synthétiques sont régulièrement mélangés aux naturels aujourd'hui pour obtenir toute une galaxie d'effets.

Quant à Cavallier, le catalogue de Burr explique qu'il a relevé le défi de type koan de Miyake en fusionnant plusieurs parfums floraux – à la fois synthétiques et naturels – dans un parfum qui « a un volume olfactif énorme, mais n'est pas identifiable. Comme l'eau, le parfum est pur, immobile… L'Eau d'Issey s'ouvre comme sur une seule note et continue de tenir cette note jusqu'à ce qu'elle s'estompe simplement, sans variation de ton, dans le silence.

Les fabricants
Pour comprendre ce que font les créateurs de parfums indépendants d'aujourd'hui, nous devons également saisir une taxonomie approximative du parfum et de ses associations. Le Basic Perfume Primer de l'IAO présente 12 « familles de parfums » comme une seule façon d'organiser les arômes disponibles pour les parfums. Parmi les plus intéressantes, la fougère (vert fougère : lavande, géranium, vétiver, bergamote, mousse de chêne) gourmande (doux et délicieux : caramel, cognac, chocolat, amandes, vanille) et ozonic (l'air après un orage : aqueux, chatoyant, brillant ).

Beaucoup de ces familles viennent avec des associations. Les parfums de la famille florale ont longtemps été des éléments majeurs des parfums commercialisés auprès des femmes. Évoquant le masculin, des arômes frais d'agrumes, des parfums orientaux épicés (comme dans l'après-rasage Old Spice) et quelques fougères terreuses. Mais Mary Richardson-Lowry, qui crée des parfums sous la marque Identity Narrative, fait partie des nouveaux parfumeurs qui créent des parfums neutres en termes de genre. "S'il s'agit vraiment d'un parfum complet, il devrait embrasser l'individu, quel que soit le pronom qu'il utilise", dit-elle. Sa stratégie consiste à mélanger les marqueurs de genre – des fleurs, des épices, des agrumes – et d'équilibrer les arômes afin qu'aucun ne domine.

Richardson-Lowry, qui est également avocate d'entreprise, ancienne présidente du Chicago Board of Education et membre de plusieurs conseils d'administration, a toujours été fascinée par les parfums, dit-elle, mais ce sont ses voyages à travers le monde qui l'ont ouverte à créer ses propres parfums. "J'ai pensé à toutes les odeurs des différentes herbes, arbres, feuilles, fleurs que j'ai ramassées au cours de mes voyages, et à combiner ces thèmes dans une expression artistique." L'art est important pour elle, et Identity Narrative propose un programme unique d'artiste en résidence dans lequel des artistes et des artisans sélectionnés, y compris des créateurs de tissus et de céramiques, sont présentés sur le site Web et le matériel promotionnel de l'entreprise.

↑ D.S. & Durga est dirigé par l'équipe mari et femme du parfumeur David Seth Moltz et de la designer Kavi Ahuja Moltz (alias Durga). Le duo voit leur travail comme «traduire des espaces musicaux et littéraires en parfum».
Portrait: Martin Scott Powell

Pour David Seth Moltz, co-créateur avec sa femme Kavi de la ligne de parfums et autres aromates D.S. & Durga, la musique est une passion, il embrasse donc pleinement les possibilités narratives et musicales du parfum. « Au fur et à mesure que j'ai commencé à apprendre, j'ai réalisé que toutes les idées auxquelles je pensais dans la musique pouvaient être mises en œuvre dans le parfum », dit-il. "Au fur et à mesure que j'en apprenais plus, j'ai pu transmettre de très grands récits comme je l'aurais essayé en musique."

Comme dans la musique, ou tout autre artisanat ou art, des décisions doivent être prises quant à savoir à quel point la surcharge d'un parfum peut le rendre boueux, mais Moltz souligne que de nombreux parfums naturels et fabriqués par l'homme qui sentent « simples » sont vraiment complexes mélanges. L'un de ses propres parfums contient 70 éléments. "Il y a un mouvement vers des" formules courtes ", un nombre limité d'ingrédients, aujourd'hui", dit-il, "mais j'aime aussi les effets fous, baroques et fleuris dans les parfums. Il faut juste que ça soit bien fait. »

Photos: Avec l'aimable autorisation de D.S. & Durga

Le faire correctement implique de comprendre une bonne partie de la chimie ainsi que d'éduquer le nez. John Biebel, qui crée des parfums sous le label January Scent Project, a commencé comme peintre et a ensuite découvert que l'art du parfum l'avait conduit à la science du parfum. «Je pense que cela arrive souvent avec les disciplines créatives», dit-il. « Un ami a commencé à tisser, puis a commencé à enquêter sur les teintures. Je lui ai dit : « Tu es en train de suivre une formation en chimie organique maintenant. » Elle a dit : « Oui, et je détestais les sciences à l'école ! » Une fois que vous commencez à appliquer une science à quelque chose sur lequel vous travaillez, votre désir pour comprendre ce qui se passe grandit. Je veux vraiment savoir comment ces molécules olfactives fonctionnent réellement.

Quant au propre processus de Biebel, c'est en grande partie l'essai et l'erreur que Wilson-Brown a décrit. «Je commence par une odeur que j'ai rencontrée en travaillant et qui est assez intéressante», dit-il. « Je l'associe à quelque chose d'autre, puis cela devient une idée plus complexe. Ensuite, il commence à développer sa propre vie. Je vais soit le mettre de côté et dire : « ça ne va vraiment aller nulle part », ou « attendez une minute, ça commence vraiment à avoir des jambes. »

Biebel likens the process to how he develops a painting: taking a step at a time into the unknown, bolstered by knowledge, but unsure of the result. Scent as art indeed.

Creating a Beautiful Scent Environment

You can perfume yourself, and you can also perfume your world – that is, create an indoor environment that brings beauty to the nose and peace to the soul. Here are a few ideas.

1) Bring the outdoors in. Collect garden herbs and flowers that give you pleasure and scatter them around the house. “Affluent Romans used to sprinkle rose petals on the floor,” says Saskia Wilson-Brown.

2) Wash or wipe down surfaces with essential oils. Another tip from ancient cultures: They would wash their floors with aromatics, especially lavender oils. You can also wipe down counter or dresser tops with aromatic oils.

3) Let perfume settle on fabrics. Mary Richardson-Lowry suggests misting perfume from an atomizer onto bedsheets. “Don’t spray it directly on them spray a little above and let it settle,” she suggests. As the weather cools, you can do the same with a lap blanket, a sweater, or a jacket – waft some scent above the fabric and allow it to settle, and it will be subtle and longer-lasting than aiming only to scent the air.

4) Simmer herbs and fruit on the stove. In a small saucepan, bring water to a simmer and add citrus slices and herbs of your choice, such as lavender or mint. The heat will spread the scent.

5) Craft your own room spray. John Biebel suggests combining three parts grapefruit essential oil, two parts pink pepper essential oil, two parts lavender essential oil, and one part patchouli or cedar oil. Mix the oils together and add the mixture to distilled water (about one part oil to five parts water). Put it in a small spray bottle, then spritz for a refreshing alpine scent. Stored in the refrigerator, the mixture will last for about three weeks, Biebel says.

6) Burn a high-quality scented candle. “If you walk into someone’s beautiful mansion and there’s a Glade PlugIns, it just ruins the effect,” says David Moltz. “And then again, if you walk into someone’s very modest apartment and they’re burning a really beautiful frankincense candle, it feels holy and beautiful.”

Do you have a story about an evocative scent?

We'd love to hear from you. Send your reactions, reflections, questions, and concerns to [email protected] .

Help us share impactful stories like this one

Become an American Craft Council member and support nonprofit craft publishing. You will not only receive our magazine but also help grow the number of lives craft has touched.


“Beauty is an ecstasy it is as simple as hunger. There is really nothing to be said about it. It is like the perfume of a rose: you can smell it and that is all.”

Click the link below for the latest awesome video of Chicago Master Perfumis, Zorayda Ortiz doing her thing at Love Zoil’s debut of La Dieciocho Collection. La Dieciocho is Love Zoil’s new spring line of perfume dedicated to the life and culture of Chicago’s Pilsen neighborhood.

A big and beautiful thank you to Alan Diego for creating a masterpiece video that captures the heart and energy of Love Zoils. Pleas visit and like his Facebook page, Improving Pilsen 60608:

Another big and beautiful thank you to Pilsen & Vintage Thrift store for hosting Love Zoils’ debut of La Dieciocho Collection. Thank you for your continuing love and support. Please visit both the Pilsen & Vintage Thrift store website and Facebook page. Just follow the links below.

Pilsen Vintage & Thrift website: http://www.pilsen-vintage.com/location


Roja Dove, The Master Perfumer of Exquisite Scents

Roja Dove has one of the most highly regarded noses in the world. He makes some of the world’s most refined and sought-after fragrances as well as exquisitely scented and highly-priced candles.

One of his 300g, 60-hour minimum burn candles costs around $150. The lids are dipped in 18ct gold. Roja Parfums is known as the world’s most luxurious fragrance house due to its use of the finest quality ingredients as well as its packaging and 24-carat gold coated caps.

When I started traveling internationally, the very first store I visited was Bergdorf Goodman. When creating Bergdorf and Goodman’s, I thought of the clients I meet here. When I think of Bergdorf, the women that shop here are some of the smartest women in the world, they are very, very feminine, and self-confident, and for that creation, I used gardenia around a lot of very soft and warm materials. For Goodman’s, I thought brisk, bright, dynamic, and self-assured, so I mixed spices and citrus materials in a bed of woods. I think both scents embody everything Bergdorf Goodman stands for.”

Says Dove about his New York Chypeie scented candle: “Perfume is all about dreaming and nowhere captures the imagination as much as the city that never sleeps. This is my homage to the New York rhythm of life – the heartbeat within the world’s most iconic skyline. Encased by the glamour of Art Deco designs and the buzzing electricity of a fast-paced world – an escape can be found within Central Park, where dynamic woods mingle with a sweet floral – a refreshing oasis from the madness.”

Created exclusively for Manhattan’s leading luxury destination, on 5th Avenue, Bergdorf Goodman Dove says it is “ascent of unapologetic elegance where a rich bouquet, with notes of gardenia and mayflower, nestle on a base of oakmoss and vanilla.” –

According to the famous British “Nose” – “A fresh burst of citrus bergamot is sublimated by a rich bouquet of orange blossom, jasmine, tuberose, heliotrope, and violet, warmed by patchouli, sandalwood, and cedarwood, on a soft, sensual base of benzoin, styrax, frankincense, and musk and the whole made lively by the inclusion of pink pepper. He is equally lyrical about his “Oceania.”

Roja Dove – born Roger Bird in Sussex, south England – worked twenty years for “Guerlain.” becoming the in-house “Professor du Parfum.” The childhood smells of his mother baking with cinnamon, and the smell of her face powder plus a visit to Guerlain’s boutique in the Champs-Elysee led him to drop out of Cambridge University where he was studying medicine. To pursue the education of his nose.

“It takes eight years for a surgeon to qualify. Much longer for a perfumer,” says 63-year-old Roja, who claims he can identify over eight hundred scents blindfolded. Roja has a vast collection of perfume bottles, including Lalique’s first and Jean Palou’s “Normandie.” He describes himself as a “fragrance historian” and lectures regularly around the world.

He takes his nose very seriously. And one nostril especially. He thinks the left one the more hyper-sensitive of the two. “The sense of smell is so animalistic. I cannot travel on the Underground. Or Metro. The Tube is horrible for me. It is like listening to 10,000 pieces of music at one time!”

In 2004 the “Roja Dove Haute Parfumerie” opened on the fifth floor of Harrod’s department store in London. Inspired by great perfumes like Dior’s “Diorama,” “Ombre Rose” from Jean-Charles Brosseau, and “Quelques Fleurs” by Houblagant, he started making his own. It offers odor profiling services to help you find or even build the rights cent for you.

In 2010 he created “Diaghilev” for the Victoria & Albert Museum’s exhibition. Subsequently, he created perfumes for Downing Street, Chatsworth House, Buckingham Palace, and the Kremlin. Facing competition by what he calls “the detergent manufactures,” his eponymous line now has nearly forty perfumes, including “Enslaved” and “Unspoken.”

He has been responsible for much “Danger,” “Mischief,” and “Scandal.” He says he always starts with a word. Like “Innuendo.” Or “Risque.” And then defines it with scents.

Roja believes Perfume makes people “infinitely happier.” And that “fragrance is kind to everybody.” The UAE-inspired “Amber Aoud” is a best-seller.

My Imperial Collection doesn’t celebrate Empires. It celebrates the creativity found within them. Sometimes this can be in the form of creative figures such as the Russian genius Diaghilev or the Chinese mythological goddess NüWa who created civilization and taught the arts.”

He believes that when people buy scent, they are purchasing a reflection of a lifestyle.

“If most people are trying to find a scent for their ego, I’m trying to make a scent for the id. I want to make them think about things—memories of people and places—that they smell will recall and evoke.”

Every Perfume is made in his home and then sent for compounding to Grasse in the south of France. The silk used in the packaging comes from China. As well as a unique perfume for “Harrod’s,” he created “Brittania.”

“As a nation, we have always been explorers and so have always discovered things from all around the world and brought them back. That is what is interesting about my culture. If you look at our history, we have always embraced things from other worlds. This gives Britain its great diversity. With “Britannia,” I chose materials that personify ‘Britishness’ and composed a perfume using the materials that make up the fabric of my country.”

“I’ve have chosen materials from the four corners of the Earth and worked them into something new, and to me, that is precisely what defines the British way. Britain has always embraced things from the outside and looked at how we can use fresh discoveries to create something new. Something which is ours. The Perfume, I hope, is the celebration and acceptance of international influence.

“The Perfume is an ode to British gardens using champaca, jasmine, and heliotrope. But Britain also has a huge love of chocolate, son I have added vanilla and cacao. Ambergris is a legendary symbol of wealth and status. Beloved by the aristocracy, it would never have been available to us had we not become a seafaring nation. Smells reveal associations.”

Dove believes that there is a true scent for everyone. Like, true love. “Many of us are never lucky enough to find it. But isn’t it fun to flirt, though? Scents are like love affairs. You only know whether it works when you have spent the night together!”

Distilling a unique, tailor-made scent for a client can take anything from six months to two years and costs around £25,000 for a 500ml bottle. “It’s the ultimate luxury,” adds Dove. “It is like having a famous author create a novel just for you. You are distilling a personality into a bottle.”

Dove loves Dior Eau Sauvage, and the discontinued the Balenciaga Eau de Lavande. “Elysium Pour Homme” is a new fragrance. “In Greek mythology, Elysium was the paradise for heroes. I wanted to play on the idea of pulling your nose up somewhere very high to remove you from Earth. There are traditionally masculine materials – vetiver, cedarwood, and leather – but also a lovely lime note, a grapefruit note, lavender, and musk, which has been specially designed to work as a top note.

Dove is proud of his candle range. These include Essence of Fortnum and Mason and New York which he deconstructs as “Lime and litsea cubeba add their dynamic freshness to a bouquet of cyclamen, rose, jasmine, lilac, and cherry blossom, further sweetened by an almond accord, sublimated by the warmth of Casimir and other wood notes, vetiver, linden, cinnamon, and clove, with whispers of sensual musk.”

He believes one should be found somewhere in every house. He also has ideas where people should put his perfumes. “I think a bicep is also an excellent place for it and the last place to put a little bit is in the clavicle.

“When when you bend forward and come back up, you’ll get a little puff of air up your nose. Every time your head will be an occasion for you and everyone around you! The carotid artery is there, so the warmth of being near a vein gives the scent a lift. Traditionally men would never put scent on the body, just on their handkerchiefs. I say anywhere but the back of the neck or behind the ear. Sebum adversely affects Perfume!”


Maya cuisine tamales

First of all, we learned that you cannot use Maseca Flour to make authentic tamales, which was an eye-opener. Many of us had tried in the past with very little success.

Apparently, you need masa de maiz pura or raw corn dough that you can buy here in Mexico from any tortilleria or even grocery stores. This &ldquodough&rdquo is simply the nixtamaled corn ground with a little water to form very stiff corn dough. This dough is placed in a bowl and then you add a liquid which can be water or stock, salt, Manteca or pork fat and if you want to you can add Recado Rojo which flavours the dough with herbs, spices and annatto or achiote, chaya or X&rsquopelóns which are fresh beans can also be added depending on the type of tamale you want to make.

Here in the Yucatan, they use banana leaves to wrap and steam their tamales in and the first job is to clean the leaves. Mexican tamales here in the Yucatan use banana leaves and in mainland Mexico, they use corn husks.

Next, we learned what to add to the dough and how to press it out for the different tamales. We also added chaya to one dough, Recado Rojo to another dough and to a third dough we added the X&rsquopelóns.

Masa dough with chaya added.

Recado rojo dough

X&rsquoPelons for tamale dough


26TH STREET !SASS!

Chicago`s Little Village is an eclectic, colorful and delicious chunk of Mexico plunked down on a two-mile stretch of 26th Street on the Southwest Side.

Well, okay, so maybe the neighborhood lacks the cliff divers of Acapulco, the palm trees of Puerto Vallarta and all those other picture-postcard images. What it lacks in dramatic scenery, though, it more than makes up for with an ambiente that`s at once pure Chicago, a little border town honky-tonk and a whole lot of main street Mexico.

At Coral`s Bakery, fruit-filled Czech kolachy line up alongside plump sugar-topped Mexican conchas. Music dances from loudspeakers anchored to storefronts that are plastered with kung-fu and Vicente Fernandez movie posters. Frothy dresses for brides and little girls fill display windows. Murals transform brick buildings into street art. There`s even one bordering the McDonald`s at 26th Street and Kedzie Avenue with Ronald McDonald sporting a sombrero.

With a generous amount of energy, the markets, street vendors, restaurants and bakeries contribute their tastes, fragrances and colors to the street`s gastronomic mosaic. There`s the perfume of tortillas baking at El Milagro, the sizzle of spicy chorizo at Carniceria Atotonilco and the fragrance of juicy ripe pineapples, mangos, bananas and papayas at La Justicia. Bakery windows at El Nopal boast crusty bolillos, sugar-sprinkled cookies and ginger-cookie pigs. Powerful blenders whir up frothy, fruity licuados at Taqueria Atotonilco, a snack shop owned by Raul Munoz, also the owner of the carniceria, or meat shop, of the same name across the street. Jingling bells signal the arrival of the refrigerated carts selling frozen fruit-juice bars called paletas.

Little Village-or La Villita to the Hispanics who have worked to revitalize the neighborhood-stretches west along 26th Street from Western Avenue to the city`s edge just beyond Pulaski Avenue. The embankment of the Burlington Northern Railroad borders the northern edge of Little Village while the Stevenson Expressway skirts it along the south. On either side of the bustling 26th Street business district, brick homes fronted with tiny lawns sit along shaded streets.

Traveling by car from the Loop, down the Stevenson Expressway to an exit at Kedzie Avenue headed north, the trip to 26th Street takes no more than 30 minutes.

You could eat or shop your way to culinary heaven along 26th Street. Indeed, we tried and came up with some favorites worth a visit, whether just to enjoy the fiesta atmosphere, to sample the food or to stock up on ingredients for cooking your favorite dishes at home.

And while you could visit the neighborhood almost any day of the week, during the day on Saturday and Sunday the area takes on the added energy of a fiesta. That`s when families stroll the streets as much to do shopping as to soak up the neighborhood and indulge their tastebuds in the flavors of their homeland. Which may make Little Village the most delicious way to enjoy Mexico this side of the Rio Grande.

Known for a long time as ''South Lawndale,'' the area was built up by Czechs and Poles in the early part of this century. As the neighborhood began to change, a group of men decided to give the neighborhood its own identity, according to Anita Villarreal, president of the Little Village Community Council.

''They met in the early `60s and decided that in every country there is a little village, whether it`s Mexico, Italy or Czechoslovakia, where friendliness and family are important,'' she explains. ''They wanted the neighborhood to have that feel so they called the area Little Village.''

More than the moniker contributes to the neighborhood`s character, of course. ''The majority of residents today are Mexicans,'' says Villarreal, who moved to the area in 1962. ''But there are also Puerto Ricans, Cubans, Czechs, Poles, Greeks, Koreans. . . if you wanted to call this a melting pot, well it`s really a melting pot.''

The residents of Mexican heritage most strongly influence Little Village today, adding their spice and sass to the neighborhood`s central European beginnings. Zemsky Brothers Department Store is just down the street from the La Justicia supermarket. Eateries serving Chinese food sit next to tiny stands selling those roasted pork bits called carnitas. At Woolworth`s, you can buy T-shirts emblazoned with the Mexican flag.

A Spanish-style arch spans 26th at Troy Street, a sort of welcome mat for Little Village. The inauguration of the arch coincided with a parade and the celebration of Mexico`s Independence Day on Sept. 16.

Several retailers are rehabbing their storefronts to complement the arch`s Spanish colonial look. Also in the works is a visitor guidebook listing restaurants, stores and entertainment, including restaurants which feature mariachi music.

The following list of eateries, bakeries and groceries is by no means comprehensive, but it does give you a good sampling of what the street has to offer.

A relative newcomer to the area sits at the eastern edge of Little Village at 24th Street and Western Avenue. At Caramba!, 2411 S. Western Ave., owners Javier and Imelda Navarro have brought in chef Chela Cardenas from Mexico City to handle the preparation of the nicely flavored tacos al pastor, pozole and milanesa, a breaded meat cutlet.

If you need a pinata for a party, candies or ingredients in bulk, pottery, a plaster Kewpie doll or even a planter glittered up with pieces of mirror, then stop in at Herrera Mercantile, 2602 W. 26th St., the first stop on 26th Street at the easternmost end of the village.

A few blocks later, you can pick up a supply of flour or corn tortillas at El Milagro, 3050 W. 26th St. Raul Lopez`s family has been making tortillas in this city for more than 35 years. Today, he has several stores, including this combination tortilleria and restaurant.

To see tortilla-making in action on a large scale, consider visiting Del Rey Tortilleria, 2701 S. Trumbull Ave., early in the morning when the machines churn out the circular breads.

Little Village boasts several fine supermarkets. One of the largest spice and chile displays is at Armando`s Finer Foods, 2627-39 S. Kedzie Ave., just a few blocks south of 26th Street. To stock up on staples or load up on fresh produce and cheeses, visit La Justicia at 3644 W. 26th St. If you can`t find an ingredient here, you probably won`t find it in Chicago. In season, they carry sugarcane and cactus leaves (nopales). There are soft drinks from Mexico and all sorts of offbeat fruit juices-okay, go ahead and give guava a try-plus lots of herbal teas, packaged foods, canned sauces and chiles. The meat counter is anchored at one end with mountains of the crispy pork rind called chicharron which Mexican cooks stew up in spicy sauce or munch on as a crunchy snack, drizzled with limon juice.

At Carniceria Atotonilco, 3917 W. 26th St., you`ll find one of the most flavorful, yet mildest chorizo sausages in the city. Made on the premises, the sausage can be prepared at home by first removing the casing, then frying it in a skillet. ''It doesn`t spatter and spit when cooked,'' says one aficionado approvingly. In addition to those long links hanging behind the meat counter next to the sombrero, pinatas and shrine, the butchers can ready almost any cut of meat you might need for a stew or menudo, a hearty tripe soup. Do not leave Little Village without a visit to La Guadalupana, 3215 W. 26th St. Pass under the bright orange sign with the image of the Virgin of Guadalupe and enter a market where Lucy Castro has developed an ardent following of tamale lovers in the last 20 years. Her son Rogelio oversees the business of the market, while Lucy, a native of the state of Guanajuato, handles the team of five who work at a long table to prepare several thousand tamales a day in kitchens behind the store. It is there that huge grinders prepare the masa, kettles bubble with sauces and steamers stand ready to cook the cornhusk-wrapped packets. Mama Castro`s tamale recipes include two savory tamales, a mild red mole sauce with pork and a hotter green sauce with pork, plus a pink sweet tamale with raisins (all are $4.35 a dozen). ''We`re developing recipes now for chicken and beef tamales,'' says Rogelio. What cooks also will appreciate is the array of ground ingredients for cooking, including pumpkin seeds for pipian sauce, garlic, spices, as well as Mama`s mole.

If the day is cool and you start off early, you may want to stop in for a cup of coffee and a concha at El Charrito Panaderia, 3424 W. 26th St. Or you may want to make this a mid-morning (merenda) snack stop. This tiny bakery has only one vinyl-covered table and a coffeemaker perking away, but there`s a nice variety of pan dulce (sweet, go-with-coffee breads): the barely-sweet sugar-topped conchas (the shell-pattern of sugars gives them their name), cinnamon-sugared pastry rounds called orejas (ears) and plate-size circles of dough called bunuelos. Of course, this bakery-as well as every other one along the street-specializes in massive, ornately decorated cakes for weddings, birthdays and name days.

Down the street at the large El Nopal Bakery, 3648 W. 26th St., Francisco Bonilla and his wife, Celia Cardenas, turn out thousands of those sugared conchas daily and 70 dozen of the French-type rolls called bolillos. Bonilla was born in San Antonio, Tex., but lived for many years in Monterrey in the Mexican state of Nuevo Leon.

''The recipes we prepare here are those I learned to love while growing up,'' says Bonilla. The family has had a bakery in Chicago for more than 34 years but have been on 26th Street only since 1974. These days, Sundays are so busy they have seven girls working the counters and go through mountains of gingerbread pigs, pan de huevos (egg bread) and orejas.

If you want to start the day on a more substantial note, visit La Posada, 2601 S. Ridgeway Ave., or Nuevo Leon, 3657 W. 26th St., a larger version of the 18th Street establishment. Both are full-menu restaurants, but open early for breakfast (8 a.m.), making them good places to opt for eggs scrambled with chorizo or machacado (dried beef), then served up with lots of tortillas.

Plan to stop for a refreshing licuado break at Taqueria Atotonilco, 3916 W. 26th St. Licuados are basically fresh fruit and milk shakes, beaten until frothy, then served in tall glasses with a sprinkling of cinnamon. Fruit choices are seasonal but you can almost always find banana and strawberry on the line-up, which also includes papaya, mango and pineapple. The popular accompaniment here is tacos al pastor. The meat for the tacos is layered on a spit into a huge gyros-type assembly, then sliced off and layered atop several tortillas for taco-making to taste.


Authentic Mexican Tamales &ndash Ingredients

Tamale ingredients

Before you make tamales there is a lot you need to know. Those of us from north of the border (well some of us) have only had tamales made with Maseca the cornflour we think of as traditional Mexican. Well, the best tamales are made from masa de maiz or put simply the raw corn dough that is a result of grinding the nixtamaled corn before it is dried into flour known as maseca.

Most Mexicans would not be caught using maseca for their tamales as it is just not the right consistency. masa de maiz (Pura) can be purchased here in Mexico in any tortilleria as this is the dough they use to make tortillas. In North America, some specialized Latin American shops might carry the dough fresh or frozen, or see if you can find a tortilla producer locally to purchase the dough from. If this is not available to you there is a way to make the dough yourself from dried corn but that is a whole other blog post.

The dough itself is quite tough and dry and needs some working and additions to make it pliable enough to use either for tamales or for tortillas. Added to the dough is a variety of ingredients that should include a source of moisture (either water or stock), fat (preferably Manteca or pork fat) in addition you can add a recado (spice mixture or blend), chaya or X&rsquopelóns.

s are a traditional Mayan fresh bean. The beans can be purchased in Mexico between the months of November to April and are sold fresh. The beans should be cooked in boiling water for around 2 minutes (parboiling) they will turn a sort of greyish black colour. X&rsquopelóns are similar to a fresh black-eyed pea, raw they taste kind of like grass and cooked they are a little sweeter and tender.

Chaya is spinach-like green that goes back thousands of years in Maya cuisine. You have to be very careful with Chaya as it has a milky substance when the leaves and stems are squeezed that can sting if you get it in your eyes. The plant also has a hair-thin layer and cannot be eaten raw it must be cooked for at least 20 minutes before eating. The plant itself is very high in vitamins and protein, in fact, it is almost three times greater than other leafy vegetables. Here in Mexico, you can ask for your chaya to be cleaned before purchasing.

Chile X&rsquokatic (Sh-kah- teek) This Chili is long and narrow and sort of a triangular shape and will be a light yellow or light green it can be as spicy as a jalapeno. Used in many Yucatecan Mayan dishes it can also be called a guero chilli. It is apparently related to the banana or yellow wax chilli.

Chile Dulce/Sweet Pepper This appears to be a very small green pepper, it is sweet, not hot and used exactly as the bell pepper.

Epazote (eh-pah-SOH-teh) Is a well-loved Mexican herb, preferably used fresh in North America it can be purchased dried in some Latin American stores. It has quite a strong smell and it gives a distinct flavour to Mexican dishes. It is also known as a digestive type of herb and used to cook many bean dishes and is said to relieve the gastrointestinal effects of beans. It has a distinct perfume smell but the taste is quite different and very herbaceous.

Recados are considered the backbone of Yucatecan cuisine and there are three different kinds Recado Rojo, Recado Negro and Recado Blanco.

Recado Rojo&rsquos bases are annatto or achiote seeds that are ground and mixed with garlic, oregano, cumin, cloves and coriander, black pepper, allspice and salt. The combined are formed into a brick so to speak that is wrapped and then used in various dishes by adding liquids.

You take a chunk of the paste and mix it with sour orange, or white vinegar to form the paste used for Maya dishes such as conchinita pibil or Chicken Rojo. In the case of the tamales, we used a chunk of the achiote recado and mixed it with water until it formed a thin paste and this was used both in the tamale dough and in the meat mixture to flavour the chicken and pork for the tamale filling.

Chilemole /Recado Negro &ndash it is made with fire-blackened Ancho chiles, white vinegar, a few ground annatto seeds, allspice, cinnamon, black pepper, cloves, garlic, onion, oregano, epazote and salt.

Recado Blanco/de bistec This spice blend is not only used for a wide variety of meats, pork, seafood, chicken and vegetables. It has distinct cumin, coriander fragrance.

Pepita Molida these are toasted and ground pumpkin seeds. Used to make a traditional Mayan dip or sauce when mixed with roasted tomatoes and cilantro called T&rsquoSikil Pak.

Rick Bayless did a whole TV series about cooking and food in the Yucatan, here is one of his best recipes for Mexican tamales.


Voir la vidéo: Le parfum audio livre (Janvier 2022).